(Minghui.org) Je travaille chez-moi toute l’année en tant qu’éditrice et correctrice, donc la plupart de mes tests de xinxing arrivent chez-moi et dans mon quotidien. J’ai constaté que tant que j’enlève les émotions et les perceptions négatives et que je me souviens d’avoir une pensée droite, des choses positives se produisent — parfois presque instantanément.

Le toit cesse de fuir

Ma maison est en bois. Chaque fois qu’il y a un typhon, je suis sur les nerfs, car le vent fort a une fois soulevé des tuiles du toit ce qui a endommagé la propriété de nos voisins. Mes enfants étaient petits et mon mari était en dehors de la ville, je me suis sentie dépassée de devoir tout gérer par moi-même.

Bien que la compagnie d’assurance ait payé pour les dommages, j’ai été angoissée pendant tout le processus, sans mentionner que beaucoup de temps avait été perdu.

J’ai eu à faire face à ce type de corvées et de problèmes pendant des années et je me sentais impuissante. Ces choses semblaient se produire naturellement, mais je ne réalisais pas que les forces anciennes profitaient des failles dans ma pensée et créaient ces tribulations pour interférer avec moi.

J’ai découvert cette lacune lors d’un évènement apparemment fortuit.

Il y a environ deux ans, un autre terrible typhon a frappé ma région et il semblait que cela allait arracher le toit. J’étais nerveuse et je me suis de nouveau inquiétée. Dès que j’ai eu cette pensée, de mauvaises choses se sont produites.

Cette nuit-là, par sécurité, j’ai dormi sur le sol de la salle à manger. Le bruit fort du vent et de débris frappant les fenêtres et les portes m’ont réveillée au milieu de la nuit. Lorsque j’ai touché le sol, il était humide. D’abord j’ai pensé que c’était une illusion à cause de mon inquiétude excessive, mais très vite je me suis réveillée complètement, me suis levée et j’ai allumé la lumière.

J’étais stupéfaite : le câble auquel était accroché le lustre s’était transformé en un petit ruisseau et l’eau coulait sans arrêt du plafond sur le sol. Ma couverture de lit était déjà mouillée. Le toit fuyait bel et bien.

J’ai mis une cuvette sous le lustre pour récupérer l’eau. Je me suis assise par terre et mon esprit était vide. Puis, tout à coup, je me suis souvenue de l’épreuve des réparations du toit passées et j’étais remplie d’angoisse, d’irritation, d’impuissance et d’autres émotions négatives.

J’avais l’impression d’être écrasée par ces pensées. J’ai même eu du ressentiment envers mon mari d’être toujours loin de la maison. J’ai pensé : « Je ne peux plus vivre comme cela, trop c’est trop ! »

À ce moment-là, une autre pensée m’est soudain venue : « Pourquoi est-ce que je m’inquiète et suis angoissée comme ça ? Pourquoi est-ce que je me sens impuissante ? Est-ce qu’une pratiquante du Falun Dafa doit vivre dans la peur et se sentir impuissante ? Ne suis-je pas censée contrôler mes émotions ? Pourquoi est-ce que je me sens ébranlée ? Comment est-ce que je peux laisser ça continuer ? Est-ce que ressentir de l’angoisse change quelque chose ? Je n’arrive même pas à avoir une bonne nuit de sommeil, n’est-ce pas une interférence ? »

Alors j’ai pris une incroyable décision. J’ai décidé de retourner dormir et mettre de côté toute la peur, l’inquiétude, l’anxiété et tout laisser pour le lendemain. Je me suis dit : « À partir de maintenant, même si le ciel tombe, j’y ferai face avec le sourire. Je vais simplement faire ce que je suis censée faire. »

Cette pensée m’a vraiment calmée et je me suis rendormie.

Le lendemain matin, la cuvette n’était même pas pleine ; l’eau du plafond était passée du ruisseau au goutte-à-goutte et s’est très vite arrêtée.

J’ai pensé : « Dois-je déposer une demande d’indemnisation auprès de la compagnie d’assurance et faire réparer le toit pour qu’il ne fuie pas la prochaine fois ? » Cette fois-ci, j’ai immédiatement attrapé cette pensée. « Pourquoi suis-je en train de penser à la prochaine fois ? Arrête de penser à ça. Quoi qu’il arrive la prochaine fois, tu le solutionneras alors. Je devrais oublier tout ça. »

Je n’ai pas fait réparer le toit. Deux typhons ont frappé à nouveau ma région, mais je n’étais pas angoissée. Il n’y a eu aucune fuite du toit.

Suite à cela, j’ai appris à ne pas être affectée par des pensées négatives lors des tribulations, de toujours me rappeler que je suis une pratiquante de Falun Dafa et que le Maître nous a donné une énergie droite. Nos pensées peuvent changer le résultat.

En fait, c’est Maître Li (le fondateur du Falun Dafa) qui m’a donné une indication d’avoir la pensée droite et qui me guide pour rester positive en gérant les problèmes de la vie. J’ai appris que je dois éliminer les pensées négatives et les émotions, et garder la pensée droite en toutes circonstances.

J’ai compris en outre que les pensées négatives et les émotions ne font pas partie de moi, mais sont le produit de conceptions et d’attachements de mes expériences passées. Elles me faisaient me sentir effrayée, bouleversée, anxieuse et pleine de ressentiment. En conséquence, je me plaignais.

Si j’admettais que les pensées faisaient partie de moi et que c’était comme cela que je pensais, alors je suivais les forces anciennes. Ne serait-ce pas les inviter à continuer à interférer avec moi et permettre que de mauvaises choses arrivent ?

Le Maître a dit :

    « Nous disons que le bien ou le mal surgit d’une seule pensée, une différence dans la pensée provoque un résultat différent. » (Quatrième Leçon, Zhuan Falun)

Grâce à cette expérience, j'ai ressenti la puissance de Dafa de première main. J'ai réalisé qu'il est vraiment important d'éliminer les émotions négatives et de cultiver chaque pensée.

Une fenêtre de voiture réparée

Un jour, j’ai constaté qu’une des vitres arrière de ma voiture ne fermait pas. Peu importe le nombre de fois que j’ai essayé, le bouton ne répondait pas. Ma première pensée a été : « Cette voiture est si vieille, elle tombe en morceaux. Elle doit être à nouveau réparée. »

Je me suis assise en pensant à prendre rendez-vous avec le garage. J’ai ronchonné que mon temps serait perdu et que j’aurais à dépenser de l’argent… que c’était vraiment beaucoup d’ennuis. J’ai recommencé à me sentir contrariée.

Quelques minutes plus tard, j’ai repris soudain mes esprits : « Qui a dit qu’être vieuxveut dire tomber en panne ? N’est-ce pas à nouveau cette façon de penser négative ? »

Je me suis souvenue que la vitre de voiture d’un compagnon de cultivation avait été réparée après avoir émis la pensée droite. Alors j’ai pensé : « Je suis une pratiquante de Falun Dafa. La voiture est mon assistant. Elle ne va pas tomber en panne. »

J’ai émis la pensée droite pendant une minute et j’ai également demandé de l’aide au Maître, j’ai ensuite pressé le bouton et « Ouah », la fenêtre s’est fermée en un instant.

J’étais très reconnaissante et j’ai remercié le Maître immédiatement ! Tant que j’ai une pensée droite, le Maître laissera toute chose revenir à la normale et les résultats seront positifs.

Ma fille a changé lorsque j’ai changé

Le plus gros problème de ma fille cadette est qu’elle procrastine. Elle ne fait pratiquement rien de ce que je lui demande immédiatement. Si je me répète, elle me répond. Parfois, je me répète cinq ou six fois, mais elle ne fait toujours pas ce que je demande. Je me plains et la blâme, mais généralement à la fin, j’abandonne. J’ai accepté que cela fasse partie de sa personnalité.

Un après-midi, j’ai remarqué qu’elle n’avait pas nettoyé la table après avoir mangé. Au moment où j’étais sur le point de me plaindre, j’ai réalisé soudain qu’en ce qui concerne mes enfants, j’oublie toujours ce que le Maître a dit :

J’ai compris que c’était peut-être ma conception qui la rendait comme ça. Tout est illusion et si je changeais, elle changerait aussitôt.

J’ai pensé : « C’est le moment de changer mes perceptions. La clé est de savoir si mes pensées sont humaines ou divines. » Alors j’ai immédiatement ajusté ma mentalité et développé une pensée positive : « Elle est une bonne enfant obéissante. »

J’ai dit gentiment : « As-tu oublié de nettoyer la table ? Dépêche-toi de jeter les ordures sinon les insectes vont venir. » Il n’y avait ni plainte ni blâme dans ma voix.

Cette fois-ci, elle n’a pas attendu une seconde. Elle a arrêté immédiatement ce qu’elle faisait et a fait joyeusement ce que je demandais. J’ai observé avec étonnement à quelle vitesse incroyable elle avait changé. C’était vraiment comme l’a dit le Maître dans le Zhuan Falun :

« … le bien ou le mal surgit d’une seule pensée… » (Quatrième Leçon, Zhuan Falun)

Le Maître a dit aussi :

« Je vous le dis, durant toutes ces années, j’ai toujours dit que les capacités des disciples de Dafa étaient extrêmement grandes, beaucoup ne le croient toujours pas, puisqu’il ne vous est pas permis non plus de le voir. Sous l’effet de la pensée droite, tout ce qui est autour de vous et votre propre corps connaissent tous des changements, mais vous n’avez jamais voulu essayer. Les forces anciennes et les interférences des facteurs pervers ne cherchent qu’à s’engouffrer par les lacunes de votre pensée, pendant toutes ces années elles n’ont cessé de le faire. » («  Vingt ans d’enseignement du Fa », Enseignement du Fa dans les conférences (XI))

J’ai commencé à comprendre que tout ce que dit le Maître est vrai. Toutes les émotions négatives que nous avons sont l’exploitation de la situation par les forces anciennes pour nous faire penser négativement en utilisant l’expérience et le raisonnement humains. Si nous reconnaissons et acceptons ces pensées négatives comme nôtres, nous pourrions rencontrer des tribulations. Si nous manquons de pensée droite, nous pourrions être piégés dans des tribulations démoniaques pendant longtemps.

Ajuster ma mentalité lors du renouvellement du permis de conduire

J’aimerais vous raconter une expérience récente. Ma fille m’a conduit pour renouveler mon permis de conduire, mais j’avais oublié mes lunettes. Je ne m’en suis pas aperçu avant notre arrivée au bureau. J’ai immédiatement commencé à m’inquiéter parce que même si la vision de mon œil gauche est normale, je ne peux pratiquement rien voir de l’œil droit — ma vue est inférieure à 0,1.

En général, je ne porte pas de lunettes et je me fie à mon œil gauche. Je ne porte des lunettes que pour conduire. Sans mes lunettes, j'avais peur d'échouer à l'examen oculaire et de devoir revenir. Ma maison est loin et ce serait une perte de temps.

Je me sentais nerveuse et suis devenue irritable et angoissée. Que faire ? D’après les règles, si un œil a moins que 0,3, même si l’autre œil a une vision normale, on échoue à l’examen.

Alors que je m’attardais sur ces pensées, j’ai eu soudain une autre pensée : « À quoi ça sert de se faire du souci ? Inquiétude et angoisse ne peuvent que me faire échouer et aggraver les choses. Pourquoi est-ce que je me laisse déstabiliser par ces émotions ? Même si cela a été causé par ma négligence et que j’ai vraiment à revenir, je ne dois pas avoir ces émotions. »

Alors je me suis calmée et j’ai récité tranquillement : « Falun Dafa est bon. » Les pensées qui me contrariaient ont rapidement disparu.

Pendant l’examen, mon esprit était en paix et vide, et tout s’est bien passé. Le résultat a indiqué que la vision de mon œil droit était à 0,3, juste assez pour réussir ! J’ai su que le Maître m’aidait.

Je sais qu’il y a encore une grande marge d’amélioration dans ma cultivation et que je suis encore loin de répondre aux exigences du Maître. Par exemple, il y a beaucoup de pensées que je n’arrive toujours pas à identifier et la plupart du temps, lorsque des problèmes surgissent, je ne me corrige pas immédiatement, j’ai donc subi beaucoup de difficultés inutiles.

Je ferai mieux dans ma cultivation, je me débarrasserai de toutes les conceptions, perceptions et émotions négatives, et examinerai de façon critique chacune de mes pensées sur la base du Fa.

Ceci conclut mon partage. Merci de bien vouloir signaler tout ce qui est inapproprié.

Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par les droits d'auteur. La reproduction non commerciale est autorisée, mais doit être accompagnée du titre de l’article et d'un lien vers l’article original.

Traduit de l'anglais