(Minghui.org) Deux habitantes de la ville de Yushu, province du Jilin, ont été condamnées chacune à une peine de quatre ans pour leur pratique du Falun Gong, une discipline spirituelle que le régime communiste chinois persécute depuis 1999.

Le 25 mai 2020, les policiers ont suivi Mme Sun Shuxia, 73 ans, et Mme Yang Yazhi, 70 ans, alors qu’elles installaient des documents d’information sur le Falun Gong dans la rue. Ils ont enlevé les documents mis en place comme preuve à charge contre elles et les ont arrêtées quelques jours plus tard lorsqu’elles sont ressorties. Ils ont également saccagé leurs domiciles.

Au poste, les policiers ont détenu Mme Sun Shuxia et Mme Yang dans des pièces séparées et les ont interrogées pendant quelques heures. Comme le centre de détention local a refusé de les accueillir en raison de la pandémie, la police les a ramenées chez elles vers 1 heure du matin.

Le 2 décembre 2020, la police les a de nouveau arrêtées puis les a relâchées le jour même. La veille, la police avait harcelé Mme Yang et lui avait ordonné de signer une déclaration de renoncement au Falun Gong.

Au cours des mois suivants, la police a harcelé plusieurs fois les deux femmes et les a menacées de les emmener au centre local de lavage de cerveau.

En février 2021, juste avant le Nouvel An chinois, lorsque la police a harcelé Mme Yang, elle et son mari étaient terrifiés et sont par la suite tombés malades. La police a tenté de l’emmener mais a cédé car son fils a fortement protesté.

Le 25 avril 2021, Mme Yang et Mme Sun ont toutes deux été remises en détention. En novembre 2021, le tribunal de la ville de Dehui les a condamnées chacune à quatre ans de prison. Autour du 23 novembre, on les a emmenées à la prison pour femmes de la province du Jilin.

C’est la deuxième fois que Mme Yang et Mme Sun ont été condamnées pour avoir défendu leur croyance.

Elles avaient déjà été arrêtées le 3 mai 2011, après que quelqu’un a signalé qu’elles avaient distribué des documents d’information sur le Falun Gong. On les a gardées au poste de police pendant la nuit puis, après un bref interrogatoire, on les a emmenées au centre de détention. Les autorités ont bloqué les visites de leur famille pendant plus de trois mois et n’ont fourni aucune mise à jour de leur affaire jusqu’à ce qu’elles comparaissent devant la cour. Elles ont été condamnés chacune à trois ans de prison en août 2011.

Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par les droits d’auteur. La reproduction non commerciale est autorisée, mais doit être accompagnée du titre de l’article et d’un lien vers l’article original.

Traduit de l’anglais