(Minghui.org) Mme Jin Chengrong, une ingénieure principale en instrumentation à Tianjin, a été condamnée pour avoir distribué des dépliants d’information sur le Falun Gong, une discipline de l’esprit et du corps que le régime communiste chinois persécute depuis 1999.

Mme Jin, 57 ans, a été arrêtée et a vu son domicile saccagé en décembre 2020 par des agents du poste de police de Ruijing. Elle a été détenue au centre de détention du district de Beichen. Elle a été jugée secrètement en août 2021, et condamnée à trois ans de prison assortis d’une amende de 10 000 yuans. La prison pour femmes de la ville de Tianjin a refusé les visites de sa famille depuis qu’elle y a été emmenée.

Mme Jin souffrait auparavant d’hypotension, d’hyperplasie mammaire, de toux chronique et d’un cancer de la thyroïde. Après avoir entrepris la pratique du Falun Gong en 1996, tous ses maux ont disparu. Elle s’est senti le devoir de partager son histoire avec les gens et de clarifier les faits à propos du Falun Gong, elle distribuait donc souvent des documents d’information pendant son temps libre.

Avant sa dernière condamnation, elle a été arrêtée en janvier 2007 et condamnée à trois ans de prison avec trois ans de probation. Sa famille vivait dans la peur en raison des persécutions répétées dont elle faisait l’objet. Son lieu de travail a également réduit son salaire mensuel à 700 yuans, entre le 18 mai 2007 et le 18 mai 2010.

Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par les droits d’auteur. La reproduction non commerciale est autorisée, mais doit être accompagnée du titre de l’article et d’un lien vers l’article original.

Traduit de l’anglais