(Minghui.org) Pour beaucoup, le Nouvel An est une occasion de réflexion et de célébration. Les pratiquants de Falun Dafa se sont réunis dans le parc du domaine d’Auckland en Nouvelle-Zélande pour souhaiter une Bonne et Heureuse Année à Maître Li Hongzhi. Ils ont réfléchi à leur parcours de cultivation et ont décidé de pratiquer avec diligence à l’avenir. Ils ont exprimé leur gratitude envers le Maître pour leur avoir présenté Dafa et leur avoir fait connaître le véritable sens de la vie. En cultivant, ils ont éliminé leurs maladies et élevé leurs niveaux guidés par le principe de Dafa Authenticité-Bienveillance-Tolérance. Pour l’année à venir, ils sont déterminés à cultiver avec diligence, à faire de leur mieux pour faire connaître aux gens la vérité sur le Falun Dafa et à être dignes de la grâce salvatrice du Maître.

Les pratiquants de la banlieue centrale d’Auckland souhaitent au Maître une Bonne et Heureuse Année !

Les pratiquants de la banlieue est et sud d’Auckland souhaitent au Maître une Bonne et Heureuse Année !

Les pratiquants de North Shore à Auckland souhaitent au Maître une Bonne et Heureuse Année !

Les jeunes pratiquants d’Auckland souhaitent au Maître une Bonne et Heureuse Année !

Une chef d’orchestre : Je suis extrêmement chanceuse de pratiquer le Falun Dafa

Luan Ling souhaite au Maître une Bonne et Heureuse Année !

Luan Ling est professeur de piano. Elle a commencé à pratiquer le Falun Dafa à Singapour en 2004. La vie était dure : elle était divorcée et devait élever sa fille toute seule. Elle a été trompée et a perdu de l’argent. Apprenant ses difficultés, les pratiquants locaux l’ont réconfortée. Ils lui ont fait découvrir les enseignements du Falun Dafa et lui ont montré les exercices. Elle a été profondément touchée. Lorsqu’elle a commencé à suivre les enseignements et à se cultiver, elle a ressenti des changements physiques. Comme elle passait des heures à jouer du piano et à enseigner aux autres comment en jouer, elle souffrait de douleurs dorsales, d’hyperplasie au niveau des vertèbres cervicales et avait du mal à s’asseoir. Elle a essayé la médecine occidentale et chinoise, mais aucune ne l’a aidée. Ses symptômes se sont atténués après avoir commencé à pratiquer le Falun Dafa. Un jour, alors qu’elle faisait la méditation assise, elle a vu à travers son troisième œil quelque chose quitter son corps. Ensuite, son mal de dos a disparu. Elle a pensé que le Falun Dafa était extraordinaire.

Après cette expérience, elle a commencé à étudier sérieusement le Fa. Elle se demandait pourquoi tant de gens étaient attirés par le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance et pratiquaient le Falun Dafa. Certains pratiquants riches de Singapour clarifiaient la vérité aux gens tout au long de l’année. Ils menaient une vie simple. Ils ne recherchaient pas la célébrité et ne se battaient pas pour leur propre intérêt. Grâce à la cultivation, Luan Ling a changé son tempérament colérique et son insistance concernant la perfection. En raison de ses changements positifs, sa famille l’encourage à pratiquer.

Elle a déménagé en Nouvelle-Zélande en 2007. Comme le Tian Guo Marching Band local avait besoin de musiciens professionnels, elle est devenue chef d’orchestre. Elle est chargée de l’enseignement du solfège, des examens pour les membres de la fanfare, des répétitions, de la coordination et de la direction. Elle occupe ce poste depuis quatorze ans. Elle a le sentiment d’avoir mûri après avoir traversé des conflits et des tribulations de xinxing.

Luan Ling a déclaré : « Je savais qu’il était temps pour moi d’aller de l’avant et de m’élever ! Je devais assumer cette responsabilité et aider à sauver les gens. Il était également temps pour moi de laisser tomber mon ego. » Au fur et à mesure que le Tian Guo Marching Band de Nouvelle-Zélande s’est amélioré, elle a participé à de nombreuses activités et a remporté des prix. Les Néo-Zélandais ont vu la beauté du Falun Dafa et le comportement des pratiquants à travers les performances de la fanfare.

Luan Ling a déclaré qu’elle était très reconnaissante pour ces occasions : « Ce n’est que lorsque j’ai mis en pratique les principes de Dafa pendant les conflits et les tests de xinxing que j’ai réalisé à quel point ce Fa est grand. Je dois bien faire et devenir une disciple qualifiée de Dafa dans la période de la rectification de Fa. Je suis extrêmement chanceuse d’avoir obtenu le Fa. Merci, Maître, de m’avoir sauvée. Je souhaite au Maître une Bonne et Heureuse Année ! »

Une jeune pratiquante refuse de suivre la spirale descendante de la société

Gloria Zheng souhaite une Bonne et Heureuse Année au Maître !

Gloria Zheng a repris la pratique du Falun Dafa après s’être perdue dans le monde matériel. Elle a commencé à pratiquer le Falun Dafa avec ses parents lorsqu’elle était très jeune. Même si elle a pratiqué brièvement, le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance s’est ancré dans son cœur. Elle travaillait dur à l’école et était une excellente élève. Elle était confiante et ambitieuse. Le PCC a lancé une campagne vicieuse pour encadrer et calomnier la pratique spirituelle en 1999, et les pratiquants ont perdu leur environnement de cultivation paisible. Gloria a fait partie de ceux qui ont cessé de pratiquer. Sans le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance pour la guider, elle a sombré dans le monde matériel. « J’ai commencé à mal me comporter », dit-elle. « Je suis devenue compétitive et je voulais être au sommet et plus forte que tout le monde. Je pensais que c’était la façon dont les gens devaient être. »

Après avoir quitté la Chine, elle a ressenti beaucoup de stress et a rencontré des difficultés. Elle a réalisé qu’elle ne comprenait pas vraiment pourquoi les gens pratiquaient le Falun Dafa. « Après avoir traversé de nombreuses épreuves et tribulations, j’ai laissé tomber ma mentalité à me faire valoir et j’ai commencé à lire sérieusement le Zhuan Falun », a-t-elle déclaré. « J’ai découvert que chaque mot du livre m’enseignait comment être une bonne personne et comment avoir un cœur calme et être bienveillant avec les autres. Je n’avais pas prêté beaucoup d’attention à ces aspects auparavant. »

Il n’a pas été facile de mettre en pratique les principes du Fa, car elle a dû abandonner son esprit de compétition. « Mais lorsque je suis devenue tolérante, j’ai constaté que mon cœur changeait progressivement et que je me détendais. Parfois, je voyais de grands arcs-en-ciel dans le ciel après avoir passé des tests. Je sentais que le Maître m’encourageait. »

Grâce à l’étude constante du Fa, elle a appris à regarder à l’intérieur pour trouver son propre problème dans un conflit. Elle est devenue tolérante et ouverte. Elle a appris à laisser tomber le ressentiment et à se cultiver en suivant le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance. Elle a dit : « Dafa m’enseigne à avoir une grande tolérance et à supporter les plus grandes difficultés. Cela m’a encouragée à faire face aux épreuves et à l’adversité et à devenir courageuse et forte. »

Avant, elle pensait que la cultivation était dure et amère, alors elle esquivait les épreuves et ne regardait pas vers l’intérieur. « Mais maintenant, je pense que la cultivation est très positive et significative. Chaque épreuve est précieuse parce que je fais de mon mieux pour devenir gentille petit à petit, m’assimiler au principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance et devenir une meilleure personne. »

Dans ce monde matériel, Gloria a choisi Dafa et est allée à contre-courant de la tendance actuelle du déclin de la société. Elle ne veut pas se laisser entraîner par la célébrité et les intérêts mondains. « Je me sens très chanceuse, car j’ai trouvé le véritable sens de la vie et sa valeur. Je ne suis plus cette personne indécise. »

À l’approche de la nouvelle année, Gloria veut dire au Maître : « Ma gratitude envers notre Maître bienveillant est au-delà des mots. Je vais continuer à cultiver diligemment et être digne du salut du Maître et de son immense grâce. Je souhaite à Maître une Bonne et Heureuse Année ! Merci, Maître ! »

Une femme médecin militaire bénéficie d’une nouvelle vie grâce au Falun Dafa

Tan Wei souhaite au Maître une Bonne et Heureuse Année !

Tan Wei était médecin militaire en Chine. Elle était faible et malade depuis son enfance et souffrait d’asthme, de sinusite, d’une otite moyenne, de gastrite chronique, de colite chronique, d’un prurit et d’arthrite avant de commencer à pratiquer le Falun Dafa. Plus tard, elle a eu une tumeur ovarienne. Si elle avait été enlevée, elle aurait pu devenir stérile.

Elle a découvert le Zhuan Falun en 1996. « Quand j’ai ouvert le livre, les mots à l’intérieur rayonnaient de lumières argentées ! » Elle a dit : « J’étais folle de joie. Le Zhuan Falun a répondu à beaucoup de questions qui me laissaient perplexe. Pourquoi est-ce que je vis ? D’où est-ce que je viens ? Quel est le sens de ma vie ? J’ai immédiatement compris qu’il s’agissait d’une cultivation de haut niveau. Je devais étudier davantage le Fa et me cultiver solidement pour répondre aux critères d’un pratiquant. »

Tan Wei avait l’habitude de juger les gens selon ses propres conceptions. Après avoir commencé à pratiquer le Falun Dafa, elle a appris à voir un problème selon le point de vue des autres. Aujourd’hui, elle aide activement les autres. Sa mère l’a emmenée faire un examen de santé et elle n’avait plus aucune maladie. Les médecins ont dit que c’était incroyable. Elle s’est mariée et a eu un enfant. Elle est très reconnaissante envers le Falun Dafa de lui avoir donné une nouvelle vie et de lui avoir donné l’occasion de s’élever vers de nouveaux sommets. Elle partage son bonheur avec tous ceux qu’elle côtoie et leur dit que toutes ses bénédictions viennent du Falun Dafa.

Lorsque le PCC a commencé à persécuter le Falun Dafa en 1999, Tan Wei a été détenue et torturée. Le PCC a détruit sa vie heureuse. Son mari, qui était un responsable militaire, a été contraint de divorcer. Son fils a lui aussi énormément souffert. Bien qu’elle ait traversé de nombreuses épreuves, elle n’a jamais renoncé à sa croyance dans le Falun Dafa. Son fils a commencé à pratiquer après avoir appris les faits concernant le Falun Dafa.

Tan Wei et les membres de sa famille souhaitent au Maître bienveillant une Bonne et Heureuse Année ! Elle a dit : « Je voudrais remercier le Maître de m’avoir sauvée. Le Falun Dafa est droit. Dafa a supprimé mes souffrances dues aux maladies et m’a aidée à trouver le vrai sens de la vie. Je n’ai plus de doutes sur ma vie. J’ai trouvé le moyen de retourner dans ma véritable maison. »

Honoré de pratiquer le Falun Dafa

Wang Song souhaite au Maître une Bonne et Heureuse Année !

Wang Song était propriétaire d’une entreprise de rénovation en Chine. Il a commencé à pratiquer le Falun Dafa en 1997. Il s’interrogeait sur le sens de la vie avant de commencer à pratiquer. Il a dit : « Les conférences du Maître sont simples et directes, mais il me présente le Dafa universel. Il me donne une échelle pour monter au Ciel. »

Wang Song a dit que sa perspective sur le monde, la vie et les valeurs a changé grâce à une solide cultivation. Il a réalisé qu’il avait pour habitude de faire les choses par égoïsme. Il faisait passer ses propres sentiments en premier et pensait être raisonnable. Après avoir commencé à pratiquer le Falun Dafa, il a réalisé qu’il devait considérer les autres en premier et devenir une personne altruiste.

Wang Song a dit que dans le passé, il était compétitif et refusait de perdre. Après avoir commencé à pratiquer le Falun Dafa, il s’est rendu compte qu’il avait une mentalité de compétition et qu’il devait l’abandonner, qu’il devait suivre le cours naturel des choses. Il a compris quelle était sa mission et a vu que ce monde n’était qu’un hôtel, et que le travail n’était qu’un moyen de subvenir aux besoins de sa famille. La gloire, les intérêts personnels et les émotions ne sont pas les choses qu’il doit rechercher. Il devait regarder en lui-même lorsqu’il rencontrait des problèmes. Wang Song a dit qu’il comprenait maintenant que rien de ce qu’un pratiquant rencontre n’est dû au hasard. Il est très reconnaissant envers le Maître pour sa grâce salvatrice.

Il s’est installé en Nouvelle-Zélande en 2015 et a commencé à participer à l’étude collective du Fa et à faire les exercices avec d’autres pratiquants. Il participe également à d’autres activités pour parler aux gens du Falun Dafa. Il est membre de l’équipe de danse du dragon. Il fait de son mieux pour faire connaître aux gens la vérité sur le Falun Dafa afin qu’ils puissent discerner le bien du mal.

Wang Song a déclaré : « Il y a un dicton dans la communauté de la cultivation qui dit : “Il est difficile d’obtenir un corps humain ; il est difficile de naître en Chine ; il est difficile d’entendre le Fa de Bouddha. L’occasion de cultiver est extrêmement précieuse. Le Falun Dafa est une voie de cultivation de niveau élevé. Authenticité-Bienveillance-Tolérance est le principe de la cultivation.” Je suis honoré d’avoir rencontré cette chance unique en un millénaire et d’avoir obtenu Dafa. Comme la nouvelle année va bientôt arriver, je souhaite au Maître une Bonne et Heureuse Année ! Merci, Maître, pour votre grâce salvatrice ! »

Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par les droits d’auteur. La reproduction non commerciale est autorisée, mais doit être accompagnée du titre de l’article et d’un lien vers l’article original.

Traduit de l’anglais