(Minghui.org) Deux habitants de la ville de Benxi, dans la province du Liaoning, ont été condamnés le 1er décembre 2021 pour leur pratique du Falun Gong, une discipline méditative et spirituelle ancestrale que le régime communiste chinois persécute depuis 1999.

M. Wu Chengjun et M. Li Feipeng ont été arrêtés à leur domicile respectif, le 15 octobre 2020, lors d’une rafle policière. Leurs deux domiciles ont été saccagés.

M. Wu a été détenu au centre de détention de la ville de Liaoyang, son arrestation a été approuvée le 20 novembre. M. Li a été détenu au centre de détention de la ville de Benxi.

M. Wu et M. Li ont été jugés par le tribunal du district de Hengren, respectivement le 21 juillet et le 31 août 2021. L’avocat de M. Wu a plaidé non coupable en son nom. Quant à M. Li, il a été représenté par un membre de sa famille, en défense, lequel a aussi plaidé non coupable en son nom.

Le 1er décembre, le tribunal du district de Hengren a condamné M. Wu à huit ans de prison et M. Li à quatre ans et demi, et à une amende de 10 000 yuans. M. Wu a interjeté appel du verdict.

Au cours des dernières années, la plupart des cas de condamnations concernant les pratiquants de Falun Gong dans la région ont été traités par le juge Wang Sijie du tribunal du district de Hengren. Il fait maintenant l’objet de plaintes de la part de plusieurs familles de pratiquants.

Persécutions antérieures de M. Wu

Au cours des deux dernières décennies, M. Wu a été pris pour cible à plusieurs reprises en raison de sa croyance.

Il a été arrêté une première fois en novembre 2002, avant le 16e Congrès national du Parti communiste chinois, et détenu dans un centre de lavage de cerveau.

Il a de nouveau été arrêté le 28 octobre 2010 sur son lieu de travail, le Centre d’entretien du fer et de l’acier de Benxi. Il a été détenu au centre de détention de la ville de Benxi, puis condamné à deux ans de travaux forcés au camp de travail de la ville de Benxi.

Les gardiens du camp de travail l’ont attaché dans une position de l’aigle déployé et lui ont administré des décharges électriques pour le forcer à renoncer au Falun Gong.

En plus de la torture physique, M. Wu a aussi été contraint à faire un travail non rémunéré. Il a travaillé avec des substances toxiques, mais le camp de travail ne lui a fourni aucun équipement de protection. S’il ne parvenait pas à terminer son quota, les gardiens le frappaient avec des bâtons en caoutchouc.

Informations sur les responsables de la persécution :

Bao Jianguo (包谏国), vice-président du tribunal du district de Hengren : +86-24-48871805, +86-18641468678

Wang Sijie (王思杰), juge président du tribunal du district de Hengren : +86-18641468567

Chen Xiaoyun (陈晓云), juge du tribunal du district de Hengren : +86-18641468568

(Plus d’informations sur les responsables de la persécution sont disponibles dans l’article original en chinois.)

(Un article connexe est disponible dans la version anglaise.)

Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par les droits d’auteur. La reproduction non commerciale est autorisée, mais doit être accompagnée du titre de l’article et d’un lien vers l’article original.

Traduit de l’anglais