(Minghui.org) Le propriétaire d’un magasin du district de Gong’an, dans la province du Hubei, a été harcelé à plusieurs reprises au cours de l’année écoulée en raison de sa croyance dans le Falun Gong, une discipline méditative et spirituelle que le régime communiste chinois persécute depuis 1999.

Dirigé par Chen Yang, instructeur du poste de police du faubourg de Jiazhuyuan, un groupe de policiers a fait irruption dans la petite boutique de M. Zhang Guoliang, le 14 décembre 2021, et l’a emmené au poste de police sous prétexte de devoir lui poser quelques questions.

La police a ensuite emmené M. Zhang dans un centre de détention local, mais on lui a dit qu’il ne remplissait pas les conditions d’admission en raison d’une pression artérielle élevée. Sous la forte pression de sa famille qui exigeait sa libération, la police a placé M. Zhang en résidence surveillée et l’a relâché vers 21 heures.

Après que le régime a lancé la campagne « Plan zéro » en 2020 dans le but de forcer chaque pratiquant de Falun Gong figurant sur la liste noire du gouvernement à renoncer à sa croyance, la police locale a harcelé M. Zhang, 44 ans, et sa femme à de multiples reprises. Ils ont promis qu’à partir du moment où le couple signerait une déclaration de renoncement au Falun Gong, leurs noms seraient retirés de la liste noire. M. Zhang a refusé d’obtempérer et a dit à la police qu’il lui était impossible d’abandonner la pratique du Falun Gong. Le dernier harcèlement, avant son arrestation en décembre, a eu lieu le 25 avril 2021 par quatre policiers du poste de police du faubourg de Jiazhuyuan.

M. Zhang a déclaré qu’en 1996, lorsqu’il servait dans l’armée alors qu’il avait 19 ans, il a souffert d’une grave intoxication alimentaire et d’une grave affection rénale. Il avait essayé divers traitements, mais en vain. Trois mois après avoir commencé à pratiquer le Falun Gong, il s’est complètement rétabli. Après avoir pris sa retraite de l’armée en 1997, il s’est marié et a eu une petite fille en bonne santé.

Après que le régime communiste a ordonné la persécution, M. Zhang a été condamné à trois ans et demi en juillet 2002. Il a enduré la torture à la prison de Qinduankou. Les gardiens ont constamment soumis M. Zhang à des examens physiques complets et lui ont également prélevé un grand nombre d’échantillons de sang. Il soupçonnait que c'était destiné au dépistage d’une compatibilité d’organes dans le cadre des crimes de prélèvement d’organes du régime.

Informations sur les responsables de la persécution :

Chen Yang (陈扬), policier, poste de police du faubourg de Jiazhuyuan : +86-13972379806

Chen Wanlin (陈万林), secrétaire, Commission des affaires politiques et juridiques du district de Gong’an : +86-13807214242

Xiang Xiaoyang (向晓阳), directeur, Bureau de la sécurité intérieure du district de Gong’an : +86-1567217297, +86-13872375668

Xie Feng (谢峰), chef du Bureau 610 du district de Gong’an : +86-13197416621

Tan Bin (覃斌), chef adjoint du Département de police du district de Gong’an : +86-13707213629, +86-716-5240805

(Plus d’informations sur les responsables de la persécution sont disponibles dans l’article original en chinois.)

Voir aussi :

J’ai retrouvé la santé après avoir pratiqué le Falun Gong ; pour cela, j’ai été emprisonné et torturé

Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par les droits d’auteur. La reproduction non commerciale est autorisée, mais doit être accompagnée du titre de l’article et d’un lien vers l’article original.

Traduit de l’anglais