(Minghui.org) Depuis le mois de mai 2022, la sécurité sociale de Mme Yang Xu, une sexagénaire de la ville de Yibin, dans la province du Sichuan, a été suspendue pour ne pas avoir renoncé au Falun Gong, une discipline spirituelle qu e le régime communiste chinois persécute depuis 1999. Les autorités l’ont à nouveau harcelée et ont tenté encore une fois de la forcer à renoncer à sa croyance.

Mme Yang travaillait pour une entreprise publique : l’usine de fabrication de machines de Sanjiang. Elle a commencé à pratiquer le Falun Gong en 1996. Depuis le début de la persécution, pour avoir défendu sa croyance, elle a été incarcérée à plusieurs reprises, pendant neuf ans et sept mois au total.

Le 30 mars 2000, son employeur l’a licenciée et elle a perdu plus de 30 années de service, ce qui ne lui permet pas de prétendre à ses prestations de retraite. Sa famille a cotisé sur son compte de sécurité sociale pour qu’elle puisse recevoir le revenu minimum. Mais depuis le mois de mai 2022, le comité résidentiel local, bien qu’il n’ait aucune autorité pour le faire, a suspendu ses paiements de sécurité sociale, la laissant sans ressources.

Le 30 août 2022, lorsque Mme Yang est allée rendre visite à son beau-père, âgé de 90 ans, Yin Yuhui, membre de la branche du Bureau 610 de l’usine, a ordonné à la police de la harceler à nouveau. Mme Yang a exigé qu’ils montrent leur carte d’identité. L’un des agents a sorti sa carte d’identité, avant de la remettre rapidement dans sa poche en disant qu’il avait pris par erreur la carte d’une autre personne. Ils lui ont remis deux documents, un mandat de perquisition et un avis de détention. « Si vous ne coopérez pas avec nous, nous vous arrêterons et vous ferons condamner à la prison. Ce ne sera pas la première fois que vous serez condamnée. »

Peu après, cinq autres personnes sont arrivées, dont des policiers et des membres du comité résidentiel. Ils ont filmé et photographié Mme Yang. Ils lui ont ordonné de leur donner sa nouvelle adresse (car elle avait déménagé récemment) et son numéro de téléphone portable. Ils l’ont avertie qu’elle ne pouvait plus pratiquer le Falun Gong ni contacter d’autres pratiquants locaux. Ils lui ont également ordonné de se présenter chaque jour au comité résidentiel. Ils ont tenté de la forcer à signer une déclaration de renoncement au Falun Gong, mais elle a refusé d’obtempérer.

Informations sur les responsables de la persécution :

Yin Yuhui (殷予辉), agent du Bureau 610 : +86-13550708807

Cai Mao (蔡茂), directeur du comité résidentiel : +86-17780800080

Xiang Li (向莉),directeur du comité résidentiel : +86-18090976660

Gong Jianquan (龚建权), agent du Bureau 610 : +86-19981581683

Li Fang (李舫), directeur du Bureau 610 du district de Cuiping

Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par les droits d’auteur. La reproduction non commerciale est autorisée, mais doit être accompagnée du titre de l’article et d’un lien vers l’article original.

Traduit de l’anglais