(Minghui.org) Un homme de 67 ans de la ville de Xining, dans la province du Qinghai, qui purge une peine de cinq ans pour sa pratique du Falun Gong a été soumis à de la violence physique, à un lavage de cerveau intensif et aux travaux forcés.

Le Falun Gong, également connu sous le nom de Falun Dafa, est une discipline méditative et spirituelle ancestrale que le régime communiste chinois persécute depuis 1999.

M. Cao Shengxiang, ancien directeur du département de la logistique de l’hôpital Xining Jiaotong, a été arrêté chez lui le 29 juin 2020. Ses livres de Falun Gong ont été confisqués.

En raison de son état de santé, il est resté alité pendant plus d’un an au centre de détention. Les autorités l’ont ensuite secrètement condamné à cinq ans de prison.

M. Cao a été emmené à la prison de Menyuan où les gardiens l’ont placé sous surveillance stricte. Il est privé des visites de sa famille et on lui interdit d’écrire à ses proches ou de les appeler. Les gardiens lui donnent à peine de quoi manger et ne lui permettent pas non plus d’acheter de la nourriture supplémentaire.

En plus de la surveillance stricte et des conditions de vie déplorables, M. Cao est contraint de faire du travail non rémunéré. Les autorités diffusent chaque jour par haut-parleur des programmes audio calomniant le Falun Gong et maintiennent parfois les pratiquants en cellule d’isolement, causant une énorme pression mentale à ceux qui refusent de renoncer au Falun Gong.

Avant sa dernière condamnation, M. Cao a écopé de trois ans de travaux forcés au cours des premières années de la persécution et à une peine de cinq ans en 2013.

Voir aussi :

Un homme du Qinghai est secrètement condamné à une deuxième peine de prison pour sa croyance

(Un autre article connexe est disponible dans la version anglaise)

Tous les contenus publiés sur ce site sont protégés par les droits d’auteur de Minghui.org. Minghui produira des compilations de son contenu en ligne régulièrement et en des occasions spéciales.

Traduit de l’anglais