(Minghui.org) Les pratiquants de Falun Dafa ont organisé des activités le 7 décembre 2022 pour souligner la Journée internationale des droits de l’homme, qui a lieu chaque année le 10 décembre.

La Défense est un important quartier d’affaires de la région parisienne. Il possède le plus grand complexe de bureaux d’Europe et il est le deuxième plus grand centre financier d’Europe après Londres.

Malgré le froid de l’hiver, les rues étaient bondées. Le stand d’information des pratiquants était situé près du marché de Noël. Il était visible pour les personnes sortant des marchés et des gares ainsi que pour les personnes entrant dans les immeubles de bureaux.

Beaucoup de gens ont dit que c’était la première fois qu’ils entendaient parler du Falun Dafa et de la persécution par le Parti communiste chinois (PCC). La plupart ont dit qu’ils avaient été choqués d’apprendre à quel point la persécution était brutale. Ils ont signé la pétition pour aider à mettre fin à la persécution après avoir reçu des dépliants expliquant les faits sur le Falun Gong. Les passants ont remercié les pratiquants de leur avoir parlé du Falun Dafa et les ont encouragés à persévérer dans l’espoir que la persécution prendra bientôt fin.

Les pratiquants ont organisé une activité le 7 décembre 2022
pour parler du Falun Dafa aux gens et recueillir des signatures
pour une pétition mettant fin à la persécution.




Une dame découvre le Falun Dafa et combien il est persécuté.

De nombreuses personnes ont signé la pétition pour aider
à mettre fin à la persécution.

Jean, un consultant en informatique, a dit qu’il était au courant de la persécution du Falun Dafa par le PCC qui se poursuit depuis vingt-trois ans. Il a déclaré : « La Chine est un grand pays. Je suis extrêmement inquiet pour les Chinois. Je connais la situation dans laquelle se trouvent actuellement les Chinois et à quel point ils sont constamment surveillés. La Chine est sous une dictature tyrannique. La vérité et l’histoire sont complètement et toujours manipulées. » Le peuple chinois est sous contrôle extrême. Cependant : « la bonne nouvelle est que le peuple chinois pourra se débarrasser de ce régime criminel ! »

Poli, une secrétaire à la retraite, a dit qu’elle ne comprenait pas pourquoi le PCC avait lancé la persécution. Elle a dit : « Pratiquer le Falun Dafa est bénéfique pour l’esprit et le corps. Les pratiquants ne participent pas à la politique, car ils souhaitent seulement cultiver. Il semble que le PCC se sente menacé parce que tant de gens pratiquent le Falun Dafa. » Poli a dit que la persécution est brutale et inimaginable.

Yulia de Russie travaille dans le domaine financier. Elle a dit qu’elle avait personnellement expérimenté ce que signifie vivre sous le communisme et a déclaré : « Les Chinois et les Russes vivent des vies très difficiles. La liberté leur est lentement enlevée et c’est très dur pour eux. »

Il y a trois semaines, le 16 novembre 2022, les pratiquants ont également organisé des activités pour expliquer les faits sur le Falun Gong et ont demandé des signatures à La Défense.

Des pratiquants ont organisé des activités à La Défense pour expliquer
les faits sur le Falun Gong le 16 novembre 2022.

Jérémy Thiry-Cesaire, qui gère des artefacts culturels, a dit qu’il avait entendu parler du Falun Dafa : « Les prélèvements d’organes à vif sont un acte de génocide ! C’est contre l’humanité. Une telle chose ne devrait pas arriver dans le monde dans lequel nous vivons. » Il espère aider les pratiquants à mettre fin à la persécution du Falun Dafa par le PCC.

Jérémy a déclaré : « Le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance signifie sagesse et pureté. Ça donne envie de faire mieux. On sera tolérant envers le passé, on regardera vers l’avenir et on fera mieux à l’avenir. Les gens devraient faire de leur mieux pour eux-mêmes et pour le monde. »

Qu’est-ce que le Falun Dafa et pourquoi le PCC le persécute-t-il ?

Le Falun Dafa (également connu sous le nom de Falun Gong) a été présenté pour la première fois au public en 1992 par M. Li Hongzhi à Changchun, en Chine. Cette discipline spirituelle est maintenant pratiquée dans plus de 100 pays et régions du monde. Des millions de personnes ont adopté les enseignements basés sur le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance ainsi que sur cinq exercices doux, et ont constaté une amélioration de leur santé et de leur bien-être.

Jiang Zemin, ancien dirigeant du Parti communiste chinois (PCC), a perçu la popularité grandissante de cette discipline spirituelle comme une menace pour l’idéologie athée du PCC et, le 20 juillet 1999, a donné l’ordre d’interdire cette méthode.

Sous la direction personnelle de Jiang Zemin, le PCC a créé le Bureau 610, une organisation de sécurité extralégale ayant le pouvoir d’outrepasser les systèmes policier et judiciaire et dont la seule fonction est d’orchestrer la persécution du Falun Dafa.

Au cours des vingt-trois dernières années, Minghui.org a confirmé la mort de milliers de pratiquants des suites de la persécution. On pense que le nombre réel est beaucoup plus élevé. Beaucoup plus ont été emprisonnés et torturés en raison de leur croyance.

Il existe des preuves concrètes que le PCC organise le prélèvement d’organes sur les pratiquants détenus, qui sont assassinés pour alimenter l’industrie de transplantations d’organes.

Tous les contenus publiés sur ce site sont protégés par les droits d’auteur de Minghui.org. Minghui produira des compilations de son contenu en ligne régulièrement et en des occasions spéciales.

Traduit de l’anglais