(Minghui.org) Les pratiquants de Falun Gong suisses présentent la pratique spirituelle aux passants sur la Kornhausplatz dans le centre de Berne au moins une fois par mois depuis septembre 2022. Après avoir entendu parler de la persécution du Falun Gong par le Parti communiste chinois (PCC), de nombreux passants ont dit que le Falun Gong devrait être promu et que la brutalité du PCC devait cesser.

Présenter le Falun Gong aux gens et parler de la persécution du PCC

Le 5 novembre 2022, Andrea a été attirée par la présentation des exercices des pratiquants sur la Kornhausplatz. Elle a dit que la scène était magnifique et elle espérait que plus de gens pourraient en apprendre davantage sur le Falun Gong, également connu sous le nom de Falun Dafa. « Les valeurs d’Authenticité, de Bienveillance et de Tolérance du Falun Dafa, sont ce que chacun de nous devrait chérir dans sa vie. C’est ce dont nous avons besoin en tant qu’êtres humains », a déclaré Andrea.

Andrea était au courant de la persécution du Falun Gong par le PCC. Elle savait que les pratiquants étaient persécutés en Chine et que beaucoup étaient tués pour avoir vécu selon le principe du Falun Gong Authenticité, Bienveillance et Tolérance. Elle savait également que la majorité des victimes des prélèvements d’organes perpétrés par l’État du PCC étaient des pratiquants de Falun Gong. Elle et son amie Louise ont signé la pétition des pratiquants appelant à mettre fin à la persécution en Chine.

Andrea a dit qu’elle était indignée que le PCC mène des prélèvements forcés d’organes sur des pratiquants de Falun Gong pour faire de l’argent. Elle voulait voir la fin des crimes du PCC. « Je ne peux pas fermer les yeux sur cela », a-t-elle confié.

Andrea a eu quelques réflexions sur la raison pour laquelle le PCC persécute le Falun Gong. « Ils [le PCC] voient clairement que cette pratique incite les gens à penser par eux-mêmes, ce qui est également un thème important en Chine. Ils [le PCC] ne veulent pas que les gens aient leurs propres idées, mais ils veulent que tout le monde suive la ligne du Parti. »

Andrea espérait que les pratiquants persévéreraient et a dit que le Falun Gong devrait être promu. « Merci beaucoup pour votre dévouement », a-t-elle déclaré.

Le Falun Gong profite à la société et il faudrait le promouvoir

Sebastian Rumpf est barbier et a son propre salon. Il avait déjà entendu parler du Falun Gong lors de précédents événements et via des articles de journaux. « Le Falun Gong est très pacifique », a-t-il dit. « Ils [les pratiquants de Falun Gong] ont leur propre croyance, leurs modes de vie et leurs exercices, mais ce n’est pas ce que [le PCC] veut. Ils sont donc devenus une cible du régime et sont persécutés. »

« C’est dommage que quelque chose comme ça se produise encore aujourd’hui », a-t-il dit. Il a signé la pétition et exprimé son intention de partager ce qu’il avait appris avec plus de gens. « Parce que c’est très important. Les gens devraient s’exprimer pour soutenir les pratiquants de Falun Gong. Ils [les pratiquants de Falun Gong] apportent des bienfaits à la société. Il faut le promouvoir », a-t-il conclu.

Reprendre le Falun Gong

Beatrice Mettler a rencontré des pratiquants de Falun Gong à Berne le 26 novembre 2022. Elle a dit qu’il y a dix ans, elle avait appris le Falun Gong à New York et qu’elle s’était toujours souvenue de son expérience.

« C’était une si belle sensation », se souvient-elle. « La pratique est si belle, les gens peuvent ressentir l’énergie. C’est une si bonne énergie et si apaisante. C’est comme être rechargé. Je m’en souviens encore. C’est impressionnant et encore frais dans ma mémoire. »

Lorsqu’elle a vu les pratiquants de Falun Gong à Berne, elle a senti une connexion et s’est approchée d’eux. « Mon cœur m’a dit de m’arrêter, je pouvais sentir la joie dans mon cœur. Je pense que c’est vraiment formidable et j’étais heureuse d’avoir une telle occasion. C’est très bien pour moi. C’est une sorte d’impulsion, et j’ai l’intention d’aller au Rose Garden pour continuer à apprendre le Falun Gong. »

Elle a dit que le Falun Gong est pacifique et que la persécution du Falun Gong par le PCC n’aurait pas dû avoir lieu et doit être arrêtée. Elle a signé la pétition pour soutenir les pratiquants de Falun Gong.

Historique : Qu’est-ce que le Falun Dafa et pourquoi le PCC le persécute-t-il ?

Le Falun Dafa (également connu sous le nom de Falun Gong) a été présenté pour la première fois au public en 1992 par M. Li Hongzhi à Changchun, en Chine. Cette discipline spirituelle est maintenant pratiquée dans plus de 100 pays et régions du monde. Des millions de personnes ont adopté les enseignements basés sur le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance ainsi que sur cinq exercices doux, et ont constaté une amélioration de leur santé et de leur bien-être.

Jiang Zemin, ancien dirigeant du Parti communiste chinois (PCC), a perçu la popularité croissante de cette discipline spirituelle comme une menace pour l’idéologie athée du PCC et, le 20 juillet 1999, a émis un ordre interdisant cette méthode.

Sous la direction personnelle de Jiang, le PCC a créé le Bureau 610, une organisation de sécurité extralégale ayant le pouvoir d’outrepasser les systèmes policier et judiciaire et dont la seule fonction est d’orchestrer la persécution du Falun Dafa.

Au cours des vingt-trois dernières années, Minghui.org a confirmé la mort de milliers de pratiquants suite à la persécution. On pense que le nombre réel est beaucoup plus élevé. Beaucoup plus ont été emprisonnés et torturés en raison de leur croyance.

Il existe des preuves concrètes que le PCC organise le prélèvement des organes ses pratiquants détenus, qui sont assassinés pour alimenter l’industrie de transplantations d’organes.

Tout le contenu publié sur ce site est protégé par les droits d’auteur de Minghui.org. Minghui produira des compilations de son contenu en ligne régulièrement et en des occasions spéciales.

Traduit de l’anglais