(Minghui.org) La journée internationale des droits de l’homme est célébrée le 10 décembre 2022. Cet après-midi-là, des pratiquants ont organisé des activités de sensibilisation à la persécution en cours en Chine dans la rue Stefanik de la ville de Nitra, en Slovaquie.

Le 10 décembre 2022 des pratiquants ont organisé des activités de sensibilisation à la persécution continue en Chine dans la rue Stefanik à Nitra, en Slovaquie. Les passants ont signé la pétition pour demander la fin des atrocités liées au prélèvement d’organes perpétrées par le régime communiste chinois.

Nitra est la cinquième plus grande ville de Slovaquie. Au cours des activités de la journée, des pratiquants ont présenté les exercices et ont recueilli des signatures sur une pétition demandant la fin de la persécution du Falun Dafa en Chine. Des passants ont accepté de signer la pétition après avoir appris ce qui se passe réellement.

Signature d’une pétition demandant la fin de la persécution du Falun Gong en Chine

Un homme qui faisait du vélo s’est arrêté au stand d’information pour demander ce qui se passait. Lorsqu’il a appris les atrocités perpétrées par le régime chinois, il a dit : « Je vais demander aux membres de ma famille qui attendent sur la place de venir signer la pétition. » Un instant plus tard, il est revenu avec sa famille et tous ont signé la pétition. Ils ont également souhaité aux pratiquants que leur démarche soit couronnée de succès, et espèrent que la persécution prendra bientôt fin.

Une femme qui passait par là a accepté un dépliant d’un pratiquant après avoir pris connaissance de la persécution. Elle a immédiatement demandé : « Où puis-je signer la pétition ? »

Quatre jeunes femmes se sont arrêtées sur leur chemin, ont pris des documents et ont commencé à les lire. Elles se sont immédiatement approchées de la table pour mettre leur nom sur la pétition.

Elles ont reçu des fleurs de lotus en papier sur lesquelles étaient imprimés des messages sur le Falun Dafa. On pouvait lire la joie dans leurs yeux. Elles ont remercié les pratiquants de leur avoir donné l’occasion de participer à aider à mettre fin à la persécution.

Comme les pratiquants organisent régulièrement de telles activités, certaines personnes ont dit avoir déjà signé la pétition. Parmi elles, un groupe de jeunes hommes. La dernière fois, ils avaient signé la pétition après avoir été informés de la brutalité de la persécution. Cette fois-ci, ils étaient avec un nouvel ami. Ils ont dit à leur ami : « Va signer la pétition, cela empêchera le régime communiste chinois de torturer les pratiquants de Falun Gong. » Leur ami n’a pas hésité.

Qu’est-ce que le Falun Dafa et pourquoi le PCC le persécute-t-il ?

Le Falun Dafa (également connu sous le nom de Falun Gong) a été présenté pour la première fois au public en 1992 par M. Li Hongzhi à Changchun, en Chine. Cette discipline spirituelle est maintenant pratiquée dans plus de 100 pays et régions du monde. Des millions de personnes ont adopté les enseignements basés sur le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance ainsi que sur cinq exercices doux, et ont constaté une amélioration de leur santé et de leur bien-être.

Jiang Zemin, ancien dirigeant du Parti communiste chinois (PCC), a perçu la popularité croissante de cette discipline spirituelle comme une menace pour l’idéologie athée du PCC et, le 20 juillet 1999, a émis un ordre interdisant cette méthode.

Sous la direction personnelle de Jiang, le PCC a créé le Bureau 610, une organisation de sécurité extralégale ayant le pouvoir d’outrepasser les systèmes policier et judiciaire et dont la seule fonction est d’orchestrer la persécution du Falun Dafa.

Au cours des vingt-trois dernières années, Minghui.org a confirmé la mort de milliers de pratiquants suite à la persécution. On pense que le nombre réel est beaucoup plus élevé. Beaucoup plus ont été emprisonnés et torturés en raison de leur croyance.

Il existe des preuves concrètes que le PCC organise le prélèvement d’organes sur les pratiquants détenus, qui sont assassinés pour alimenter l’industrie de transplantations d’organes.

Tous les contenus publiés sur ce site sont protégés par les droits d’auteur de Minghui.org. Minghui produira des compilations de son contenu en ligne régulièrement et en des occasions spéciales.

Traduit de l’anglais