(Minghui.org) Le 13 décembre 2022, les pratiquants se sont rassemblés pacifiquement devant le consulat chinois à Los Angeles. Ils ont dénoncé la persécution du Falun Dafa par le PCC (Parti communiste chinois) et ont demandé la fin des atrocités –qui durent depuis vingt-trois ans –commises à l’encontre du groupe de méditation pacifique.

À Los Angeles, des pratiquants se sont rassemblés pacifiquement devant le consulat chinois pour informer les gens de la persécution en cours et pour demander la fin des violations des droits de l’homme.

L’histoire n’oubliera jamais les crimes de Jiang Zemin

M. Li Youfu, président de la branche ouest et sud aux États-Unis de l’Association de Falun Dafa, a déclaré dans son discours : « Jiang Zemin a commis un énorme péché en lançant la persécution du Falun Dafa, une méthode qui repose sur le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance. Il a abusé de son pouvoir et a utilisé les moyens les plus brutaux et sans précédent dans l’histoire de l’humanité pour éliminer et torturer les pratiquants, y compris les prélèvements de leurs organes, une forme de perversité jamais vue sur terre. »

M. Wu Yingnian, porte-parole des pratiquants de Falun Dafa à Los Angeles, appelle tout le monde à aider à mettre fin à la persécution du Falun Dafa.

Professeur Wu Yingnian, porte-parole des pratiquants de Falun Dafa à Los Angeles, a dit qu’après que Jiang Zemin a donné l’ordre d’interdire le Falun Gong le 20 juillet 1999, selon les statistiques incomplètes du site web Minghui, au cours des vingt-trois années de persécution par le PCC, au moins 4876 pratiquants de Falun Gong ont été torturés à mort. Beaucoup d’entre eux sont morts après avoir été brutalement torturés pendant leurs détentions dans des sessions de lavage de cerveau, des camps de travail et des prisons. Ce n’est que la partie visible de l’iceberg. En raison de la dissimulation du PCC, nous ne savons pas combien ont été tués. Les chiffres concernant les prélèvements d’organes sont encore plus choquants. Des dizaines de milliers de pratiquants sont portés disparus dans toute la Chine.

Professeur Wu Yingnian a déclaré : « Bien que Jiang Zemin soit mort, il a lancé la persécution et pris la tête de la corruption, détruisant ainsi la moralité de la société chinoise. L’histoire n’oubliera jamais ses péchés.

« Le 10 décembre est la Journée internationale des droits de l’homme. À cette occasion, nous appelons toutes les personnes à prêter attention aux violations des droits de l’homme subies par les pratiquants de Falun Gong. Ensemble, mettons fin à cette répression.

« Nous demanderons des comptes à tous les responsables du PCC pour leur participation à la persécution. »

Expérience personnelle de la persécution sanglante

Lors du rassemblement, Mme Ding Xiaoxia, une enseignante de la province du Jilin qui a été emprisonnée pour sa pratique du Falun Dafa, a pris la parole. Elle a dit qu’elle a été à plusieurs reprises détenue dans des camps de travail et dans la prison pour femmes de la province du Jilin. Pendant ses neuf années d’emprisonnement, elle a reçu des décharges avec des matraques électriques à haute tension et a été soumise à d’autres formes de torture brutale.

« J’étais enfermée à côté de la cellule de torture. Chaque jour et chaque nuit, j’entendais les décharges des matraques électriques. Tout le long du couloir, on pouvait sentir une odeur de chair brûlée. On m’a aussi infligé des décharges avec une matraque électrique, de plus de dix mille volts. Deux gardes ont utilisé deux matraques, visant mon cou, mes aisselles et d’autres zones sensibles. Même maintenant, j’en frissonne. Mon cou a été brûlé. J’ai également été torturée, notamment attachée au banc du tigre, aspergée d’eau froide, giflée, gavée, etc. Quand on m’a détachée du banc du tigre, je pouvais à peine marcher. Deux gardes ont dû me porter pour me ramener dans ma cellule.

« La torture la plus atroce a été lorsqu’on m’a attaché les poignets et les chevilles avec des cordes et que les cordes ont été tendues, étirant mes membres au maximum. Comme des couteaux aiguisés, les cordes ont entaillé ma chair et du sang a coulé de mes bras et de mes jambes. J’ai été attachée et étirée ainsi pendant onze jours. Les blessures ont suppuré et aucun mot ne peut décrire la douleur. C’était vraiment comme être torturée en enfer. »

Illustration de la torture par étirement

Lors du rassemblement, Mme Dong Xinhua a pris la parole et a demandé la libération de son frère Dong Yiran qui est toujours incarcéré en prison.

Mme Dong Xinhua, une pratiquante de Falun Dafa qui vit à Los Angeles, a dit qu’avant, elle avait une famille heureuse. Après le début de la persécution, sa famille a été déchirée. Son frère aîné Dong Xinran a été exclu des fonctions publiques et envoyé dans des sessions de lavage de cerveau, des hôpitaux psychiatriques, des camps de travail et des prisons. Il a été soumis à toutes sortes de tortures. Il avait perdu toutes ses dents de devant, sauf deux. Sa poitrine et son dos étaient couverts de brûlures de cigarettes. Son bras a été fracturé pendant qu’il était battu. À cause des cruels passages à tabac, il était mourant. Puis on lui a injecté une substance toxique. Il a perdu la mémoire et il est mort.

Mme Dong a dit que les membres de sa famille ont, les uns après les autres, été arrêtés et envoyés dans des sessions de lavage de cerveau. « Ma mère est décédée au début de la persécution en raison du stress dû aux menaces et à la pression. Mon jeune frère Dong Yiran a été arrêté à nouveau. Il a été emprisonné pendant dix ans et demi au total. Il est maintenant incarcéré à la prison de Shen Yang. Il a été soumis à la privation de sommeil. Il a été suspendu et battu à plusieurs reprises. Ses reins sont maintenant gravement atteints par les tortures brutales et sa vie est en danger. »

« Le 20 janvier 2004, mon jeune frère a été battu toute la nuit alors qu’il était détenu au poste de police de Nujiang, dans la ville de Shen Yang. Dehors, il a été aspergé d’eau froide par une température de moins 28 degrés. Il a été battu avec une ceinture en cuir. La ceinture s’est cassée en deux, car ses tortionnaires utilisaient trop de force pour le frapper. Chaque fois qu’il s’endormait, il recevait une gifle. En conséquence, la moitié de son visage était meurtrie et enflée. »

Les prélèvements d’organes sont une forme de perversité sans précédent dans l’histoire de l’humanité

Lors du rassemblement, M. Dana Churchill, représentant de la branche ouest des États-Unis de Doctors Against Forced Organ Harvesting (DAFOH), a déclaré dans son discours : « Cela fait plus de deux décennies que le PCC a commencé à voler les organes des pratiquants de Falun Gong. Cela a été ordonné par Jiang Zemin et ses ordres sont exécutés dans les services juridiques, la police, les hôpitaux de transplantation et d’autres services gouvernementaux. En conséquence, d’innombrables pratiquants ont été atrocement assassinés et cela continue aujourd’hui. »

Il a ajouté qu’un jour, la vérité sera révélée. Le PCC et Jiang Zemin seront jugés par des tribunaux internationaux pour leurs crimes contre l’humanité, le génocide et la torture.

Cessez de participer à la persécution

Mme Helen Li, présidente de la section de Los Angeles de Quit the CCP [Ndt : Démissionnez du PCC], a déclaré : « Jiang Zemin a utilisé son pouvoir pour réprimer brutalement le Falun Dafa et les pratiquants. Cela a conduit à la dégradation des valeurs morales dans la société et c’est en train de détruire le peuple chinois. »

« Les gens espèrent éviter les catastrophes et avoir une bonne santé. Comment y parvenir ? Respecter le Falun Dafa et adopter Authenticité-Bienveillance-Tolérance. »

« Je préviens les responsables du PCC qui continuent à prendre part à la persécution : repentez-vous et arrêtez vos conduites perverses, sinon vous serez torturés en enfer comme Jiang Zemin. »

Qu’est-ce que le Falun Dafa et pourquoi le PCC le persécute-t-il ?

Le Falun Dafa (également connu sous le nom de Falun Gong) a été présenté pour la première fois au public en 1992 par M. Li Hongzhi à Changchun, en Chine. Cette discipline spirituelle est maintenant pratiquée dans plus de 100 pays et régions du monde. Des millions de personnes ont adopté les enseignements basés sur le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance ainsi que sur cinq exercices doux, et ont constaté une amélioration de leur santé et de leur bien-être.

Jiang Zemin, ancien dirigeant du Parti communiste chinois (PCC), a perçu la popularité croissante de cette discipline spirituelle comme une menace pour l’idéologie athée du PCC et, le 20 juillet 1999, a émis un ordre interdisant cette méthode.

Sous la direction personnelle de Jiang, le PCC a créé le Bureau 610, une organisation de sécurité extralégale ayant le pouvoir d’outrepasser les systèmes policier et judiciaire et dont la seule fonction est d’orchestrer la persécution du Falun Dafa.

Au cours des vingt-trois dernières années, Minghui.org a confirmé la mort de milliers de pratiquants suite à la persécution. On pense que le nombre réel est beaucoup plus élevé. Beaucoup plus ont été emprisonnés et torturés en raison de leur croyance.

Il existe des preuves concrètes que le PCC organise le prélèvement d’organes sur les pratiquants détenus, qui sont assassinés pour alimenter l’industrie de transplantations d’organes.

Tout le contenu publié sur ce site est protégé par les droits d’auteur de Minghui.org. Minghui produira des compilations de son contenu en ligne régulièrement et en des occasions spéciales.

Traduit de l’anglais