(Minghui.org) Les pratiquants de Falun Dafa ont organisé un événement le 10 décembre 2022, Journée internationale des droits de l’homme, dans une rue commerciale de Louvain, en Belgique. Ils ont présenté les exercices de Falun Dafa et ont expliqué aux gens comment le Parti communiste chinois (PCC) persécute cette discipline méditative et spirituelle ancestrale depuis vingt-trois ans.


De nombreuses personnes se sont arrêtées pour lire les informations et parler aux pratiquants.

Siège de la première université établie en Belgique (1425), Louvain est la capitale et la plus grande ville de la province flamande du Brabant. Site mondial de l’UNESCO, la ville est richement décorée de sculptures et d’œuvres d’art datant du Moyen Âge en Europe et abrite l’université catholique de Louvain.

À l’approche de Noël, les rues étaient remplies de gens faisant leurs achats durant les vacances malgré le temps froid. De nombreuses personnes ont été attirées par la musique mélodieuse, alors que les pratiquants faisaient la présentation des exercices. Elles se sont arrêtées pour regarder et parler aux pratiquants. Plusieurs d’entre elles ont déclaré que le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance du Falun Dafa représentait des valeurs précieuses pour l’humanité. Certains ont condamné la persécution du Falun Dafa par le Parti communiste chinois (PCC), tandis que d’autres ont demandé où ils pouvaient apprendre le Falun Dafa.

Les pratiquants ont organisé un événement à Louvain, le 10 décembre 2022, Journée internationale des droits de l’homme.

Jaco (à gauche) et Bianca ont discuté avec les pratiquants. Jaco a déclaré que les gens devaient respecter le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance.

Jaco et Bianca ont longuement discuté avec les pratiquants. Ils ont tous deux dit qu’ils aimaient le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance du Falun Dafa, et ont été choqués d’apprendre que le PCC persécute les pratiquants. Ils ont également dit qu’ils recherchaient le sens de la vie.

Parlant des valeurs du Falun Dafa, Bianca a déclaré que la tolérance est nécessaire pour être large d’esprit et s’accommoder des différences entre soi et les autres. Elle a ajouté : « Je pense que cela est fondamental lors des interactions avec les autres et avec moi-même également. »

Jaco a déclaré que le principe du Falun Dafa est très bon pour la société. Il pense que les gens devraient toujours respecter ces véritables valeurs. « Le PCC persécute Authenticité-Bienveillance-Tolérance. C’est déraisonnable. Comment quelqu’un peut-il s’opposer à cela? »

Il a dit qu’alors que les pratiquants deviennent plus forts et plus grands en raison de leur persévérance à être vrais, le PCC les persécute pour cela. Il pense que le PCC s’oppose au principe du Falun Dafa afin que le peuple chinois vive dans la peur. Il dit que le Parti ne laisse pas la moindre liberté aux gens. Cependant, le PCC ne peut pas cacher et contrôler la vérité pour toujours.

Tom Vandewalle a déclaré : « La façon dont les pratiquants diffusent (la vérité sur) le Falun Dafa est très bonne. Elle peut aider plus de gens à savoir ce qui se passe en Chine. »

Tom Vandewalle est un étudiant en histoire. Il a fait l’éloge du principe fondamental du Falun Dafa et a déclaré : « Authenticité-Bienveillance-Tolérance est très important. »

Nadine (à gauche) et Marina faisaient des courses lorsqu’elles ont vu la présentation des exercices des pratiquants.

Nadine et sa sœur Marina faisaient leurs courses lorsqu’elles ont vu des pratiquants faire la présentation des exercices. Elles ont demandé où elles pouvaient apprendre la méthode. Un pratiquant leur a donné les informations, puis leur a montré le site Falundafa.org et leur a expliqué qu’elles pouvaient télécharger gratuitement les livres et les vidéos d’enseignement des exercices. Elles ont remercié joyeusement le pratiquant.

Qu’est-ce que le Falun Dafa et pourquoi le PCC le persécute-t-il ?

Le Falun Dafa (également connu sous le nom de Falun Gong) a été présenté pour la première fois au public en 1992 par M. Li Hongzhi à Changchun, en Chine. Cette discipline spirituelle est maintenant pratiquée dans plus de 100 pays et régions du monde. Des millions de personnes ont adopté les enseignements basés sur le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance ainsi que sur cinq exercices doux, et ont constaté une amélioration de leur santé et de leur bien-être.

Jiang Zemin, ancien dirigeant du Parti communiste chinois (PCC), a perçu la popularité croissante de cette discipline spirituelle comme une menace pour l’idéologie athée du PCC et, le 20 juillet 1999, a émis un ordre interdisant cette méthode.

Au cours des vingt-trois dernières années, Minghui.org a confirmé la mort de milliers de pratiquants suite à la persécution. On pense que le nombre réel est beaucoup plus élevé. Beaucoup plus ont été emprisonnés et torturés en raison de leur croyance.

Il existe des preuves concrètes que le PCC organise le prélèvement d’organes sur les pratiquants détenus, qui sont assassinés pour alimenter l’industrie de transplantations d’organes.

Sous la direction personnelle de Jiang, le PCC a créé le Bureau 610, une organisation de sécurité extralégale ayant le pouvoir d’outrepasser les systèmes policier et judiciaire et dont la seule fonction est d’orchestrer la persécution du Falun Dafa.

Tout le contenu publié sur ce site est protégé par les droits d’auteur de Minghui.org. Minghui produira des compilations de son contenu en ligne régulièrement et en des occasions spéciales.

Traduit de l’anglais