(Minghui.org) Maître Li Hongzhi (le fondateur du Falun Dafa) a raconté l'histoire d'un pratiquant qui a développé des attachements au zèle et à la peur alors qu'il était sur le point d'atteindre la position du fruit d'un Arhat, et qui a chûté à cause de cela. L'attachement à la peur est un obstacle fatal à la cultivation, et c'est l'une des principales excuses que les forces anciennes utilisent pour aggraver la persécution. Les pratiquants de Dafa doivent complètement surmonter cet attachement.

Avant d'être persécuté en 2019, j'étais capable de faire dignement les trois choses exigées par le Maître, et je pensais n'avoir aucune peur. Puis j'ai soudainement développé des symptômes de maladie grave en détention, et j'ai été hospitalisé pendant une semaine. Je n'allais pas mieux, et les médecins ont émis deux fois l'« avis de maladie grave ». Le centre de détention a dû me libérer sous caution. Juste après avoir quitté l'hôpital, j'ai immédiatement abandonné tous les traitements médicaux et je me suis concentré sur l'étude du Fa et les exercices. Je me suis rapidement rétabli. Les gens étaient stupéfaits de voir mon amélioration.

Je pensais avoir passé l'épreuve de la peur. Mais ce n'était pas le cas. Après ma libération, mes émotions ont été ravivées lorsque les membres de ma famille ont pleuré et m'ont raconté la pression, les peurs et les difficultés qu'ils avaient endurées pendant ma détention. Alors que je ressentais la chaleur de l'affection et que je me prélassais dans l'amour de la famille, ils m'ont dit qu'ils ne pourraient jamais supporter la douleur et la peine ressenties si je devais être à nouveau persécuté. J'ai ressenti un sentiment de peur indescriptible.

Lorsqu'on m'a annoncé ma condamnation, et que j'ai été informé que je serais encore emprisonné pendant plus d'un an, j'ai eu peur de la rupture imminente avec ma famille, et des pressions continues qui seraient exercées par les membres de ma famille. Je me demandais également si je pourrais supporter les tortures en prison. Cependant, j'étais pleinement conscient que si la volonté d'un pratiquant de Dafa est détruite, c'est quelque chose de plus terrible que de perdre son corps de chair.

Le tribunal a exigé que je présente mes dossiers médicaux et de traitement délivrés par l'hôpital, statuant qu'ils en avaient besoin pour demander ma libération conditionnelle médicale. Je leur ai dit que je m'appuyais sur Dafa et que je n'avais jamais reçu de traitement de l'hôpital après ma libération sous caution. Je n'avais que le dossier du traitement que j'avais été forcé de suivre dans le centre de détention. Mais ils ont dit que ce n'était pas suffisant.

Ils m'ont persécuté jusqu'à ce que je sois au bord de la mort, m'ont remis à ma famille et ont attendu que je meure. Lorsque je me suis rétabli grâce à la pratique de Dafa, ils m'ont traîné de nouveau en prison et ont continué leur persécution, voulant détruire totalement ma volonté. À quel point le Parti communiste chinois (PCC) est-il pervers ?

Ce fut un test monumental pour moi et une sévère bataille entre la justice et le mal. Je savais que je devais émettre intensivement la pensée droite et utiliser mes pouvoirs surnaturels accordés par le Maître et Dafa pour désintégrer la persécution.

Je devais nettoyer mon champ d'énergie et surmonter fondamentalement l'attachement à la peur. J'ai commencé à regarder à l'intérieur pour trouver la racine de la peur. J'ai d'abord découvert mon attachement au confort, puis mon attachement à la sentimentalité. Je savais que ce n'était pas suffisant et j'ai continué à regarder à l'intérieur.

Un paragraphe du Fa m'est apparu :

« Si vous pouvez réellement avoir une pensée très droite face aux difficultés, sous la persécution perverse, devant les interférences, une seule phrase que vous prononcez avec une pensée droite résolue peut faire se dissoudre immédiatement la perversité, (applaudissements) elle peut faire que les individus utilisés par la perversité fassent demi-tour et s’enfuient, de sorte que la persécution de la perversité envers vous s’évapore et se disperse comme les nuages et la fumée, que l’interférence de la perversité envers vous disparaisse sans laisser de traces. Il suffit d’une seule pensée née d’une croyance juste. Quiconque peut maintenir cette pensée juste sera capable d’avancer jusqu’à la dernière étape et deviendra une divinité grandiose créée par Dafa. » (« Enseignement du Fa à la conférence de Loi internationale de la région ouest des États-Unis », Enseignement du Fa dans les conférences VII)

Les mots « croyance juste » m'ont ébranlé. Je me suis demandé : Pourquoi me persécutait-on et me gênait-on ? Pourquoi ne pouvais-je pas immédiatement désintégrer le mal et le faire disparaître sans laisser de trace ? Au lieu de faire en sorte que ceux qui sont utilisés par le mal se retournent et fuient, pourquoi me sentais-je toujours contrarié, inquiet et méfiant ? Est-ce parce que je manque de « croyance juste » ?

Une voix récalcitrante disait : « J'ai suivi le Maître depuis plus de 20 ans, j'ai passé de nombreux tests et tribulations, comment pouvez-vous dire que je manque de croyance juste ? »

Une autre voix commençait à s'exprimer : « Ne panique pas, regarde à l'intérieur ».

Le Maître a dit :

« Je suis enraciné au plus profond de l’univers; si quelqu’un était capable de s’en prendre à vous, c’est à moi qu’il s’en prendrait et pour le dire carrément, il s’en prendrait à l’univers. » (Première Leçon, Zhuan Falun)

« [...] un cœur sans agitation peut dominer dix mille agitations. » (« Éliminer le dernier attachement », Points essentiels pour avancer avec diligence II)

Est-ce que je crois véritablement à cela ?

Le Maître a dit :

« En tant que disciple de Dafa, il faut rejeter complètement tous les arrangements des forces anciennes perverses » (« Dafa est indestructible », Points essentiels pour avancer avec diligence II)

« Je suis disciple de Li Hongzhi, je refuse tous les autres arrangements, je n’en reconnais aucun, alors elles n’osent plus agir, dans ce cas tout peut être résolu. Si vous pouvez vraiment arriver à le faire, mais non pas seulement prononcer avec les lèvres, que par vos actes vous réussissiez à le faire, Maître vous soutiendra certainement. » (Enseignement du Fa au moment de la Fête de la lanterne de l’an 2003)

Suis-je vraiment capable de ne pas reconnaître les arrangements des forces anciennes ? Est-ce que je crois vraiment que les Fashen du Maître me surveillent et prennent soin de moi en permanence ? Est-ce que je crois que le Maître me défendra ?

En effet, avec une croyance à 100 % en Dafa, comment un pratiquant de Dafa peut-il avoir peur de quoi que ce soit ? J'ai finalement trouvé la cause fondamentale de ma peur : je ne croyais pas complètement au Maître et à Dafa !

C'était la conséquence d'une pollution à long terme par les conceptions et l'idéologie modernes déviées qui m'ont été inculquées par le PCC. La conception de « voir, c'est croire » m'a rendu méfiant à l'égard des choses que l'on ne pouvait pas voir ou toucher. Plus je me méfiais, moins je ressentais la manifestation de capacités surnaturelles. Cela formait un cercle vicieux, et était la source de mon attachement à la peur.

La seule façon de résoudre fondamentalement ce problème est de beaucoup étudier le Fa. Par l'étude du Fa, je pouvais me purifier. Plus la matière sale est éliminée, plus je serai purifié. Lorsque je deviendrai limpide, je m'assimilerai à Dafa. En plus d'intensifier mon étude du Fa en lisant, transcrivant et mémorisant le Fa, j'ai émis de fortes pensées droites envers les démons pourris qui m'avaient empêché de croire complètement en Dafa. Je me suis rappelé que ma croyance dans le Maître et Dafa serait plus forte, que les pensées négatives seraient plus faibles et qu'elles seraient finalement désintégrées. Le chemin de cultivation des pratiquants de Dafa est entièrement arrangé par notre grand Maître miséricordieux !

J'ai émis une pensée ferme : ceux qui osent me rendre visite ne seront que ceux qui ont des relations prédestinées, qui veulent écouter la vérité sur Dafa, et être sauvés. Ceux qui osent me harceler et persécuter les pratiquants de Dafa seront éliminés par les capacités surnaturelles de la loi de Bouddha, et ceux qui continuent de manière obsessionnelle leur participation à la persécution seront punis immédiatement ! Avec la purification de Dafa, le facteur de la peur disparaîtra totalement, et mon champ énergétique sera fort et d'une clarté immaculée !

Tout le contenu publié sur ce site est protégé par les droits d’auteur de Minghui.org. Minghui produira des compilations de son contenu en ligne régulièrement et en des occasions spéciales.

Traduit de l’anglais