(Minghui.org) Pourquoi le phénomène de « ne pas être diligent et se relâcher dans la cultivation » se produit-il pour de véritables pratiquants de Falun Dafa ? Les principales manifestations sont l’attachement au confort, la peur de faire face aux tribulations, le manque de détermination et le fait de devenir facilement confus ou d’être dérangé par les éléments externes.

Durant la première moitié de 2020, pendant un certain temps lorsque je pratiquais la méditation ou que j’émettais la pensée droite, mes genoux me faisaient très mal lorsque je m’asseyais dans la position du lotus complet. J’ai pensé alors à ce que Maître Li (le fondateur du Falun Dafa) nous a dit à ce sujet.

Le Maître a dit :

« Les principes de cultivation et pratique sont à l’inverse des principes de l’être humain. Les êtres humains pensent que vivre dans le confort est une bonne chose, les pratiquants pensent que l’inconfort est une bonne chose pour leur élévation, n’est-ce pas un principe droit dans ce principe inversé ? » (Enseignement du Fa à la Conférence de Fa à San Francisco en 2005)

Cette épreuve m’a fourni une belle occasion d’élever davantage mon xinxing. Je devais changer mes conceptions. J’ai persisté à m’asseoir dans la position du lotus complet lorsque je méditais ou que j’émettais la pensée droite, et mon esprit s’est finalement calmé. C’était particulièrement vrai lorsque j’émettais la pensée droite. Tout mon corps était si chaud que je transpirais et ressentais une très forte énergie.

En janvier 2020, les deux côtés de mon mollet droit sont devenus rouges et enflés. Ma peau démangeait tellement que je voulais toujours me gratter, et les régions rouges et enflées sur le côté gauche continuaient de s’étendre. Je l’ai traité comme un phénomène de purification du corps.

Je suis un enseignant et, durant cette période, nous avions des classes en ligne étant donné la pandémie. Cela m’a donné plus de temps à la maison pour renforcer mon étude du Fa et regarder les vidéos des conférences du Maître. Après un moment, les symptômes rouges et enflés sur les deux côtés du mollet ont graduellement disparu et ne démangeaient plus. Vers la fin, seule une marque de rouge et d’enflure sur la peau est restée et finalement, tout est revenu à la normale.

Si une personne ordinaire avait expérimenté cet état, elle aurait pensé que c’était dû à une maladie. Mais pour un pratiquant, c’est non seulement le nettoyage de notre corps, mais aussi une libération de karma. C’est vraiment comme le Maître a dit :

« Changer de conceptions,

Ce qui est pourri est éliminé ... » (« Nouvelle naissance », Hong Yin)

Récemment, la situation dans le monde a changé très rapidement et grandement. En tant que pratiquant de Falun Dafa, ma compréhension est que nous devons bien nous cultiver puisque nous avons un rôle majeur à jouer dans ce monde. Nous devrions nous concentrer sur la façon de mieux faire les trois choses et sauver plus d’êtres.

Le Parti communiste chinois (PCC) se sert du grand système à longue portée qui est sous son contrôle. Il confond ce qui est bien et ce qui est mal, tentant par tous les moyens de cacher ses crimes qui fait du tort à toute l’humanité. Les médias contrôlés par le PCC chantent ses louanges pour influencer d’autres pays. Ceci a pour résultat que de nombreuses personnes ne sont pas capables de voir la vérité de sa nature perverse, ce qui mène des partis politiques, des compagnies et organisations outre-mer à continuer d’être du côté du communisme. Tant de personnes en Chine entendent et voient seulement de fausses nouvelles et informations. Ainsi, ils résistent encore lorsque les pratiquants de Falun Dafa tentent de leur clarifier la vérité.

Le mal que le virus de Wuhan [COVID] a causé n’a pas réussi à éveiller nombre de personnes en Chine. Influencés par les mensonges du PCC, les gens en Chine croient encore que le PCC fait bien dans son contrôle de la pandémie, etc. Ces facteurs obstruent les pratiquants de Dafa dans le salut des êtres. Les forces anciennes veulent se servir de cet environnement compliqué pour empêcher les pratiquants de Dafa de sauver les êtres. Le spectre du PCC veut contrôler le monde et annihiler la race humaine.

En tant que pratiquants de Dafa, face à un tel état, nous devons progresser malgré que nous savons combien c’est difficile. Nous ne pouvons reculer. Chaque pratiquant de Dafa sait que croire dans le Maître et le Fa est la garantie fondamentale que nous fassions bien sur notre parcours de cultivation. Alors comment atteignons-nous la croyance à 100 % dans le Maître et le Fa ? Nous devons bien étudier le Fa, davantage étudier le Fa et traiter le Fa comme notre seul guide dans la cultivation. Seulement alors pourrons-nous nous élever et nous guider avec le Fa et ne pas nous écarter du chemin.

Récemment, je me suis un peu relâché dans mon étude du Fa. La principale raison est que je portais trop attention à la situation de la société actuelle, ce qui m’a fait m’écarter de mon chemin. La pensée de me fier aux êtres pour changer et accélérer le cours de la rectification de Fa semblait grandir dans mon esprit. En réalisant cela, je m’en suis immédiatement débarrassée et je ne l’ai pas laissée grandir ou s’étendre davantage. Se relâcher et être attaché au confort survient aussi souvent. Mon attachement à l’abondance grandit aussi. Il y a de nombreux attachements qui apparaîtront et commenceront à grandir plus profondément et lourdement si nous n’en sommes pas conscients, ce qui nous fait graduellement perdre la direction.

Dans la société ordinaire, les gens de nos jours parlent de gagner de l’argent et d’avoir une vie heureuse. À la fin de 2020, la pandémie est devenue moins grave et les écoles partout ont graduellement recommencé à donner des cours. Les gens pensaient que le monde retournait finalement à ses jours paisibles et ils ont recommencé leur vie habituelle, inconscients du danger imminent. Lorsque les pratiquants de Dafa leur clarifient la vérité, leur degré d’acceptabilité est lent et il est encore assez difficile de les éveiller. Bien sûr, même si c’est difficile, nous devons encore continuer de le faire. Nous savons que les êtres aujourd’hui ne viennent pas d’un contexte simple. Peu importe à quelles tribulations nous faisons face ou combien le monde devient chaotique, les pratiquants de Dafa doivent encore éveiller les êtres avec des cœurs de compassion en se basant sur notre croyance ferme dans le Maître et Dafa.

Lorsque l’école a rouvert, j’ai remarqué que certains étudiants continuaient de s’endormir dans la classe et ne portaient pas attention aux leçons, malgré de nombreux rappels. J’ai souvent perdu patience à cause de ce comportement. Cela indique que mon état d’esprit était encore agité et n’était pas assez stable. En regardant à l’intérieur, j’ai reconnu d’autres attachements, tels que seulement vouloir entendre les gens dire de bonnes choses à mon sujet, sans critique ni rien de négatif. Ce sont les choses sur lesquelles je dois travailler dans ma cultivation. Notre Maître, Li Hongzhi, nous dit que peu importe ce qui se produit pour un pratiquant, ce n’est pas sans raison. Seulement avec une pensée droite suffisante pouvons-nous traiter ces questions de cultivation avec succès.

Tous les contenus publiés sur ce site sont protégés par les droits d’auteur de Minghui.org. Minghui produira des compilations de son contenu en ligne régulièrement et en des occasions spéciales.

Traduit de l’anglais