(Minghui.org) Après avoir purgé huit ans pour sa pratique du Falun Gong, une habitante de Shanghai a récemment été condamnée à neuf ans et demi d’emprisonnement avec une amende de 40 000 yuans par un tribunal de la province du Henan, à environ 1000 kilomètres de Shanghai, pour avoir parlé du Falun Gong.

Le Falun Gong, également connu sous le nom de Falun Dafa, est une discipline spirituelle ancestrale que le régime communiste chinois persécute depuis 1999.

Le 12 avril 2021, Mme Dai Zhiying, 66 ans, a été arrêtée chez elle à Shanghai par sept policiers du poste de police local de Ganquan. Son ordinateur portable et son téléphone portable ont été confisqués sans mandat de perquisition. La police de Shanghai l’a remise à la police de la ville de Luoyang, province du Henan, dans la soirée. Elle est détenue à Luoyang depuis.

La condamnation la plus récente de Mme Dai a porté un coup dur à sa mère de 88 ans, qui pratique également le Falun Gong. La femme âgée a maintenant de la difficulté à vivre seule et à prendre soin d’elle-même.

Depuis 2019, la police du Henan a parcouru le pays et arrêté de nombreux pratiquants pour avoir diffusé en ligne des informations sur la persécution du Falun Gong. Plusieurs d’entre eux ont également été condamnés à des peines de prison.

Persécution passée de Mme Dai

Mme Dai a commencé à pratiquer le Falun Gong en 1996. Quand la persécution a débuté trois ans plus tard, elle a été harcelée et suivie à maintes reprises pour ne pas avoir renoncé à sa croyance. Elle a été arrêtée dans la province voisine du Shandong en décembre 2000 et plus tard condamnée à huit ans par un tribunal de Shanghai. Elle a enduré des tortures brutales à la prison pour femmes de Songjiang à Shanghai et a été libérée en décembre 2008.

En février 2010, Mme Dai a de nouveau été arrêtée après avoir été trompée par un membre du personnel du comité résidentiel en se rendant à son bureau. Elle a été détenue pendant plusieurs jours, puis relâchée. Le personnel du Bureau 610 la harcèle depuis.

Voir aussi :

Un habitant de la province du Hebei est poursuivi dans la province du Henan pour avoir publié des informations sur WeChat

Tous les contenus publiés sur ce site sont protégés par les droits d’auteur de Minghui.org. Minghui produira des compilations de son contenu en ligne régulièrement et en des occasions spéciales.

Traduit de l’anglais