(Minghui.org) Le 8 septembre 2022, une habitante de 82 ans de la ville de Jinan, dans la province du Shandong, a reçu un appel du tribunal du district de Zhangqiu lui ordonnant de s’y rendre le lendemain.

Le fils de Mme Liu Chunping l’y a conduite le 9 septembre comme prévu. Comme elle ne pouvait pas monter les escaliers pour entrer dans le tribunal, deux membres du personnel se sont approchés de la voiture et lui ont infligé une peine d’un an de prison assortie d’une amende de 5000 yuans. Ils lui ont également ordonné de passer un examen médical et de se préparer à être emmenée en prison. À l’heure où nous écrivons ces lignes, Mme Liu est toujours chez elle et on ne sait pas si les autorités appliqueront la sentence, malgré son âge avancé.

En octobre 2021, la police a arrêté Mme Liu parce qu’elle avait distribué des documents d’information sur le Falun Gong. Elle a comparu devant le tribunal le 26 juillet 2022 et a été accusée de « promouvoir une superstition et de saper l’application de la loi avec une organisation sectaire », prétexte standard utilisé pour criminaliser le Falun Gong.

Avant cette épreuve, Mme Liu avait été condamnée à une peine d’un an en 2002 pour avoir distribué des documents d’information sur le Falun Gong. On l’a arrêtée de nouveau en 2020, aussi pour sa distribution de documents du Falun Gong, puis elle a été libérée le même jour.

Voir aussi :

Une femme de 82 ans emprisonnée pour sa croyance

Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par les droits d’auteur. La reproduction non commerciale est autorisée, mais doit être accompagnée du titre de l’article et d’un lien vers l’article original.

Traduit de l’anglais