(Minghui.org) Les pratiquants de Falun Dafa se sont rassemblés sur la place devant la mairie de Taichung, à Taïwan, le premier jour de l’année 2023. Ils ont pratiqué les exercices ensemble et ont souhaité une bonne année à Maître Li Hongzhi, le fondateur du Falun Dafa.

Le 1er janvier 2023, les pratiquants de Falun Dafa à Taichung souhaitent une bonne année au Maître.

Les pratiquants ont fait la présentation des cinq exercices du Falun Dafa pour les passants. Les mouvements paisibles des exercices et la formation soignée des pratiquants ont attiré l’attention de nombreuses personnes.

Les pratiquants ont également raconté comment leur santé physique s’était améliorée après avoir commencé à cultiver dans le Falun Dafa, comment leur famille était devenue plus harmonieuse et combien ils se sentaient chanceux d’avoir rencontré Dafa.

Des pratiquants présentent les cinq exercices du Falun Dafa sur la place devant le bâtiment du gouvernement à Taichung, Taïwan, le 1er janvier 2023.

Des pratiquants distribuent des documents d’information sur le Falun Dafa aux passants.

Faire l’expérience des miracles du Falun Dafa

Yang Yaqing, professeur de calligraphie

Yang Yaqing étudie la calligraphie depuis plus de quarante ans et a vécu des choses étonnantes grâce au Falun Dafa. Yaqing a déclaré que depuis son plus jeune âge, elle a « cherché un moyen de rentrer chez elle » et s’est souvent demandé « où vont les humains après la mort ». En 1995, elle a été perturbée par des choses négatives dans d’autres dimensions, et elle voyait et entendait des choses terribles lorsqu’elle dormait ou méditait. Elle ressentait également une pression sur elle qui la rendait presque incapable de bouger lorsqu’elle était allongée dans son lit la nuit. Pendant un certain temps, elle avait même peur de fermer les yeux pour se laver le visage. Son système immunitaire était faible et les médecins lui ont diagnostiqué un lupus. Son corps s’affaiblissait et elle perdait du poids chaque jour.

Yaqing a commencé la cultivation du Falun Dafa en 2002. Au bout de trois mois, elle a pu sentir une différence dans son corps. Elle se sentait légère en marchant et ne se fatiguait plus en montant les escaliers. Yaqing a cessé d’avoir besoin de ses médicaments et n’a plus eu besoin de consulter son médecin. Les choses négatives disparaissaient dès qu’elle pensait à « Falun Dafa ». Yaqing a dit : « Le Falun Dafa est surnaturel. J’ai un Maître maintenant et je me sens en sécurité. Je ressens aussi la présence du divin. »

La cultivation du Falun Dafa a également amélioré ses compétences en calligraphie. Elle a déclaré : « Avant, je ne me souciais que de la beauté de la calligraphie en surface et je suivais les tendances de la société moderne. Cependant, depuis que je cultive Dafa, j’ai réalisé que la recherche de la beauté extérieure est superficielle. La calligraphie est déviée si elle manque de sens intérieur, de valeurs traditionnelles et d’autodiscipline. » Elle a décidé de laisser tomber ses désirs profanes et a commencé à se concentrer sur la cultivation intérieure. Elle a également commencé à guider ses élèves pour qu’ils comprennent les significations profondes de chaque caractère chinois.

Devenir la personne la plus heureuse et la plus chanceuse

Lai Xiuyan est reconnaissante envers le Maître pour la diffusion de Dafa et a dit qu’elle était la personne la plus chanceuse.

Lai Xiuyan, 70 ans, cultive depuis plus de vingt ans. Elle a déclaré : « Je n’ai pris aucun médicament pendant mes vingt ans de cultivation. » Son corps était affaibli et elle avait des plaques d’ecchymoses vertes sur le visage avant de pratiquer Dafa. Elle disait que les gens étaient souvent interloqués lorsqu’ils la voyaient. Elle avait également peur de manger beaucoup de choses, car elle souffrait de maux d’estomac et de maux de tête. Depuis qu’elle a commencé de cultiver le Falun Dafa, elle est en bonne santé et a les joues roses. Elle n’a plus besoin de faire attention à ce qu’elle mange. Elle a dit : « Le Maître m’a sauvée. »

Xiuyan a déclaré : « Les pratiquants de Falun Dafa se conforment au principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance. Par conséquent, je m’y conforme également. Je suis capable de contrôler mon caractère, et ma famille est devenue plus harmonieuse. Lorsqu’une dispute survient, je prends l’initiative de m’excuser, peu importe à qui la faute. Avant l’âge de 49 ans, j’étais perdue et je ne connaissais pas le sens de la vie. Maintenant, je comprends que le but de la vie est de se cultiver et de revenir à son être originel et véritable. »

Elle a dit avec gratitude : « Je n’ai plus de problèmes dans la vie maintenant. Je suis la personne la plus heureuse et la plus chanceuse. »

Chen Shili, une pratiquante vietnamienne, a déclaré que cultiver dans le Falun Dafa avait amélioré sa santé et qu’elle n’était plus facilement agitée.

Chen Shili, une pratiquante vietnamienne, est aide-soignante auprès de personnes âgées et cultive le Falun Dafa depuis trois ans. Elle dit que Dafa a amélioré sa santé et qu’elle ne s’agite plus aussi facilement. Shili a raconté comment elle est venue travailler à Taïwan en 2010 pour s’occuper de personnes dans un état végétatif. Son travail a eu un impact considérable sur sa santé physique et mentale. Elle a commencé à avoir des problèmes, comme des maux d’estomac, des insomnies ou des problèmes pour manger, et tout son corps était douloureux et fatigué. Sa fille l’a persuadée d’arrêter de travailler après avoir vu à quel point sa santé s’était détériorée. Elle avait prévu de démissionner, mais l’entreprise n’est pas arrivée à trouver quelqu’un pour la remplacer.

Lorsqu’un ami lui a présenté le Falun Dafa, elle avait encore des doutes, mais elle s’est dit qu’elle allait essayer. Elle est arrivée à faire le double lotus après six mois alors que ses genoux étaient assez enflés à l’époque. Cependant, ses genoux enflés ne la gênaient pas et elle pouvait monter des escaliers sur cinq étages.

« Le Falun Dafa est extraordinaire », a-t-elle confié. Elle se souvient avoir dit à son employeur : « Je crois que je ferai bien mon travail si je peux pratiquer les exercices de Falun Dafa tous les jours. » Elle a persisté en faisant les exercices sur un site de pratique collective. Elle est en bonne santé, son caractère s’est amélioré et elle a un poids plus équilibré.

Trois générations cultivent Dafa

Guo Ziqi, son mari et son fils

Guo Ziqi vit dans le district de Tanzi, à Taichung. Elle a commencé à cultiver le Falun Dafa à grâce à son père. Son père avait eu un grave accident de voiture, qui l’avait laissé avec une spondylarthrite ankylosante, une arthrite inflammatoire qui affecte la colonne vertébrale et les grosses articulations. Après avoir été initié au Falun Dafa, son père a connu un changement spectaculaire dans son corps. Voyant ces changements physiques, chacun dans la famille a commencé à cultiver le Falun Dafa.

Guo Ziqi a été émerveillée après avoir lu le Zhuan Falun, le texte principal du Falun Dafa, pour la première fois. Elle a dit : « Le livre entier rayonnait d’une lumière dorée. J’avais la sensation d’avoir obtenu quelque chose de précieux et j’ai chéri cette occasion de cultiver. » Son mari, Lin Liangsheng, a également commencé à cultiver le Falun Dafa.

Son mari Lin Liangsheng a déclaré : « Je me souvenais toujours des griefs dans le passé. Mais depuis que je cultive Dafa, j’arrive à prendre ces questions avec légèreté. Cultiver le Falun Dafa est magnifique. Toute ma famille vit harmonieusement. »

Lin Weizhi, le fils de Guo Ziqi, est un élève de collège. Il est classé premier de sa classe et neuvième de son école. Il a dit : « Cultiver le Falun Dafa est très bien, car cela a débloqué ma sagesse. Je sens que je suis capable de me concentrer quand je fais mes devoirs et que c’est assez facile pour moi. J’ai appris à être prévenant envers les autres et à ne pas être rancunier. »

Tout le contenu publié sur ce site est protégé par les droits d’auteur de Minghui.org. Minghui produira des compilations de son contenu en ligne régulièrement et lors d’occasions spéciales.

Traduit de l’anglais