(Minghui.org) Le 7 janvier 2023, les pratiquants ont organisé une activité devant le musée Nobel à Stockholm, en Suède. Bravant le froid, le vent et la neige, ils sont allés à la rencontre de touristes et habitants du secteur pour leur présenter le principe du Falun Dafa Authenticité-Bienveillance-Tolérance. Ils leur ont aussi expliqué comment le Parti communiste chinois (PCC) persécute le Falun Dafa depuis vingt-trois ans, et ont recueilli des signatures pour demander la fin des brutalités.

Le 7 janvier, les pratiquants ont organisé une activité à Stockholm.

Les gens signent une pétition demandant la fin de la persécution.

En 2022 seulement, au moins 7331 pratiquants de Falun Dafa ont été arrêtés et harcelés ; 172 sont morts sous la persécution ; et 633 ont été condamnés illégalement à la prison. Depuis juillet 1999, le PCC a instauré une politique génocidaire contre le Falun Dafa, et a continué à persécuter ceux qui adhèrent au principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance.

Sensibiliser le public et appeler à un effort commun pour mettre fin à la persécution

Johan, qui est pratiquant et organisateur de l’activité, a déclaré : « Les activités de clarification de la vérité que nous tenons rappellent aux gens que le PCC persécute les pratiquants de Falun Dafa depuis vingt-quatre ans. Cette persécution est toujours en cours. Nous avons tous bénéficié de la pratique d’Authenticité-Bienveillance-Tolérance, et nous avons la responsabilité d’aider les gens du monde entier à discerner la vraie nature du PCC et à éviter d’être trompés par ses mensonges.

« À chaque activité, nous rencontrons beaucoup de bonnes personnes. Après avoir compris la vérité, ils nous félicitent et nous offrent aide et soutien, ce qui est motivant. En cette nouvelle année, nous allons accroître nos efforts pour sensibiliser le public jusqu’à ce que la persécution cesse. »

Un couple du Chili a discuté avec Johan pendant un long moment. L’homme travaillait comme ingénieur dans une mine au Chili. Il était indigné en apprenant les prélèvements forcés d’organes par le PCC.

« (Le PCC) peut faire n’importe quoi pour des intérêts économiques. Je connais bien la brutalité dont fait preuve le PCC », a-t-il dit. « L’ambassadeur de Chine a personnellement exigé que nous achetions certains produits à la Chine, sans quoi ils cesseraient de coopérer avec nous. Ces produits étaient de qualité inférieure, et fabriqués par le travail forcé en Chine. »

Johan (à gauche) discute avec un couple de Chiliens.

Le couple a signé la pétition contre la persécution et a pris des photos. L’homme a dit qu’il travaillait dans une organisation communautaire et qu’il organiserait une conférence de presse pour faire passer le message.

Des jeunes s’informent à propos du Falun Dafa

Daniel est un étudiant. Lui et sa famille ont participé à l’activité ce jour-là. Il a déclaré : « Les jeunes sont peut-être plus susceptibles de susciter l’intérêt de leur entourage lorsqu’ils clarifient la vérité. Cela permet aux personnes de tous âges de découvrir Dafa. »

Daniel (à gauche) discute avec un passant.

Don, un joueur de hockey sur glace, et Dima, une photographe, sont passés sur les lieux de l’activité et ont écouté attentivement Daniel leur décrire la persécution. Lorsqu’ils ont appris comment le PCC prélève les organes de pratiquants encore vivants, ils se sont indignés et ont signé la pétition sans hésitation. Ils ont dit que tout le monde devrait aider à mettre fin à cette persécution.

Daniel était heureux de voir l’activité éveiller le sens de la justice de plusieurs jeunes gens : « La persécution des pratiquants de Falun Gong, en particulier les prélèvements forcés d’organes, est au-delà des mots. Nous dénonçons les crimes du Parti et espérons que davantage de personnes y prêtent attention. Cela empêchera le PCC de continuer à faire le mal, et soutiendra les pratiquants en Chine en allégeant la pression qui pèse sur eux. Il est important de parler aux gens de ces violations des droits de l’homme. »

Témoigner de l’incroyable puissance du Falun Dafa

M. Li, un pratiquant de Falun Dafa qui venait juste de terminer son service de nuit, est venu directement participer à l’activité. « Même si j’étais un peu fatigué, voir la joie de nombreuses personnes après avoir compris la vérité a effacé ma fatigue », a-t-il dit. « Je me sens extrêmement heureux en pratiquant Dafa. Je fais de mon mieux pour partager le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance avec ceux qui m’entourent et les aider à découvrir Dafa. »

M. Li (à gauche) parle avec un visiteur.

M. Li a partagé que ses proches en Chine avaient récemment guéri de la COVID-19 après avoir récité les deux phrases : « Falun Dafa est bon. Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon » (en chinois : Falun Dafa Hao. Zhen-Shan Ren Hao)

Lorsqu’il a appelé une nièce en Chine pendant le Nouvel An, celle-ci lui a dit avec enthousiasme : « Nous attendions ton appel avec impatience. Nous avons récité la phrase “Falun Dafa Hao”, et nous savons que cela nous a sauvés. Tout ce que tu m’as dit est vrai. »

Il s’est avéré qu’environ une semaine plus tôt, la mère octogénaire de la nièce de M. Li a été testée positive au COVID et, peu après, la nièce et son mari ont été infectés. Ils n’avaient aucun traitement médical et aucun médicament. Ils souffraient énormément, et la dame âgée était mourante.

« Mais nous ne pouvions pas juste attendre la mort. En désespoir de cause, je me suis souvenue des deux phrases que tu m’avais dites », a dit la nièce. Ils se sont alors mis à réciter sincèrement ces phrases tous les jours. À leur grande surprise, leur état physique s’est amélioré de jour en jour, et tous se sont rapidement rétablis.

M. Li a dit que sa nièce avait une grande famille et que tous avaient déjà démissionné des organisations du PCC. Cette expérience a fait que sa nièce et sa famille admirent maintenant le Falun Dafa du plus profond de leur cœur. La nièce a également dit qu’elle avait dit à tous les membres de la famille qu’ils devaient se souvenir des deux phrases et les réciter tous les jours.

Tous les contenus publiés sur ce site sont protégés par les droits d’auteur de Minghui.org. Minghui produira des compilations de son contenu en ligne régulièrement et en des occasions spéciales.

Traduit de l’anglais