(Minghui.org) Une amie m’a appelée en décembre 2016 et m’a invitée à une réception organisée pour présenter Shen Yun. Quelques jours plus tard, elle m’a parlé du Falun Dafa. J’ai alors commencé à pratiquer Dafa.

Au cours de ma cultivation, je n’ai rien vécu d’extraordinaire. Je n’ai pas eu de grands événements comme ceux qui se sont produits au cours des premières années, lorsque des pratiquants de longue date faisaient la promotion du Fa et clarifiaient la vérité sur la persécution.

Cependant, j’ai progressivement acquis une profonde compréhension du sens de la vie, de la raison pour laquelle nous nous cultivons, de la manière de le faire et aussi de la mission que les pratiquants de Falun Dafa assument. J’ai progressivement commencé à croire dans Maître Li (le fondateur du Falun Dafa) et dans le Fa, et je suis devenu ferme dans ma cultivation. Je lis les enseignements du Maître, je pratique les exercices, j’émets la pensée droite et j’aide à promouvoir Shen Yun. J’ai également rejoint la plate-forme internationale d’appels téléphoniques pour passer des appels en Chine afin de clarifier la vérité, et je me suis jointe à l’équipe de la télévision New Tang Dynasty.

Ma compréhension de cultiver la tolérance

Avant de commencer à pratiquer, je voyais souvent des publicités le long des routes avec les mots : « Falun Dafa est bon, Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon ». Un jour, j’ai participé à un défilé pour une campagne antidrogue organisée par le gouvernement de la ville locale. Les participants de différents groupes étaient tous soigneusement alignés, attendant l’arrivée du maître de cérémonie. Soudain, il s’est mis à pleuvoir abondamment. Tous les groupes se sont rapidement dispersés et ont cherché un abri.

Cependant, la fanfare qui se trouvait devant mon groupe est restée là, complètement imperturbable. La pluie a continué à tomber à verse pendant une heure, trempant tout le monde. Cependant, tous les membres de la fanfare sont restés là, sans bouger. Je les ai admirés. Par la suite, j’ai appris qu’il s’agissait du Tian Guo Marching Band, composée de pratiquants de Dafa. C’était la première fois que je voyais des pratiquants faire preuve d’une étonnante tolérance.

Après avoir commencé à pratiquer, j’ai vraiment compris l’importance de cultiver la tolérance. Tout ce que j’ai rencontré après avoir commencé à pratiquer le soulignait. Par exemple, pendant la méditation, le processus consistant à passer de la position du demi-lotus à celle du lotus complet était aussi une expérience de douleur déchirante et d’engourdissement. En pratiquant les exercices à l’extérieur en été, il faisait chaud et il y avait des moustiques. Ils me piquaient les mains, le visage et le cou, mais je ne pouvais pas les frapper, ce qui exigeait aussi de la tolérance. Dans le passé, lorsque j’interagissais avec les membres de ma famille, nous nous critiquions souvent les uns les autres. Mais maintenant, je peux rester calme !

Le Maître a dit :

« La peine que nous ressentons dans les conflits et les tensions avec les autres dépasse même la douleur du corps. Je dis que la douleur physique est la plus facile à supporter, on serre les dents et ça passe. C’est dans les intrigues mutuelles que le cœur est le plus difficile à maîtriser. » (Quatrième Leçon, Zhuan Falun)

J’ai compris que cultiver la tolérance est crucial afin d’élever son xinxing.

Cultiver la parole

Le Maître a dit :

« Puisque nous cultivons et pratiquons dans une école de Loi différente, les exigences sont également différentes. Si nous ouvrons la bouche et parlons, nous devons toujours parler conformément au xinxing d’un pratiquant de gong, sans semer la discorde ni répandre des propos négatifs. » (Huitième Leçon, Zhuan Falun)

Je suis honnête et directe. J’ai toujours dit aux autres ce qui était bon ou mauvais sans me censurer. Après avoir commencé à pratiquer, j’ai compris l’importance de surveiller mes paroles.

Une pratiquante de la localité voulait aider les personnes qui font des appels téléphoniques en Chine, mais elle n’avait pas d’expérience pour aider les gens à démissionner du Parti communiste chinois (PCC) et de ses organisations affiliées. Je l’ai encouragée et lui ai dit de ne pas s’inquiéter. Cependant, une année s’est écoulée, mais elle ne parvenait pas à surmonter sa barrière psychologique. Pour aggraver les choses, elle avait aussi des problèmes au travail.

Elle a récemment quitté cette plate-forme d’appels téléphoniques et a rejoint la formation RTC pour faire jouer des enregistrements audio lorsqu’elle appelle des personnes en Chine. Elle voulait éviter de parler et donc plutôt faire écouter les messages préenregistrés de clarification de la vérité.

J’ai dit à une autre pratiquante que cette pratiquante était très attachée à la peur. Je lui ai dit qu’il n’y avait aucune raison d’avoir peur. Je m’étais également sentie nerveuse lorsque j’avais passé les premiers appels téléphoniques, mais après avoir appelé quelques personnes, ma peur avait progressivement disparu. Je ne comprenais pas pourquoi elle ne parvenait pas à surmonter cet obstacle !

L’autre pratiquante m’a dit : « Tes mots sont si blessants ! Tout le monde n’est pas comme toi ». J’ai été surprise. Ce n’est qu’à ce moment-là que j’ai compris que cette pratiquante utilisait également des messages préenregistrés depuis de nombreuses années. Ce n’est que récemment qu’elle a commencé à parler directement aux gens lorsqu’elle leur téléphonait. Elle était encore attachée à la peur. Mes mots l’ont blessée. Je me suis rapidement excusée.

Je me suis examinée par la suite et j’ai découvert que j’étais attachée au fait de me faire valoir. Je n’avais pas non plus cultivé la parole, et je l’ai donc involontairement froissée.

Éliminer mon égoïsme

Il y a deux ans, une coordinatrice de la plate-forme m’a demandé de m’occuper de l’envoi des cas pour un quart de travail un jour donné. Le quart était de trois heures et je ne pouvais pas quitter l’ordinateur pendant cette période. J’ai senti que le coordinateur me faisait confiance pour mener à bien cette tâche et j’ai donc accepté avec plaisir.

Il y a quelques mois, la coordinatrice m’a demandé si je pouvais prendre la relève d’un autre pratiquant, mais ce créneau horaire se situait vers midi, ce qui correspondait à l’heure à laquelle je prenais ma pause déjeuner et lisais le Fa en ligne avec d’autres pratiquants. J’ai hésité, mais j’ai accepté.

Par la suite, lors d’un autre projet d’appel téléphonique, la pratiquante s’est arrangée pour que je sois de garde pendant deux jours consécutifs, mais elle ne m’a pas demandé si j’étais disponible. J’ai commencé à me plaindre dans mon cœur et je me suis demandé pourquoi elle ne m’avait pas informée à l’avance. Je savais que je ne devais pas avoir de telles pensées négatives et je me suis forcée à accepter l’arrangement.

J’ai réalisé que mes plaintes provenaient de mon égoïsme et de mon attachement au confort. Les forces anciennes ont immédiatement utilisé mes failles. Le lendemain, du sang est apparu dans mes urines et j’ai immédiatement pris conscience de mon erreur. J’ai compris que la coordinatrice devait avoir besoin d’aide. Elle ne trouvait personne pour l’aider alors elle me l’a demandé. Je suis une pratiquante, mais je n’ai pas traité cette affaire avec compassion. J’avais tellement honte de moi ! J’ai rapidement émis la pensée droite pour me débarrasser de mes mauvaises pensées. Le jour suivant, les symptômes de maladie ont disparu.

J’ai profondément fait l’expérience du sérieux de la cultivation. Tout attachement peut me faire tomber et m’empêcher de progresser dans ma cultivation.

Le directeur du poste de police démissionne du PCC avec son vrai nom

Cela fait maintenant quatre ans que je passe des appels téléphoniques en Chine. Les résultats sont parfois bons, parfois mauvais. D’autres pratiquants ont souvent dit que la réponse des gens à leurs appels reflétait leur propre état de cultivation. Chaque fois que je terminais un appel, je pensais à mon état de cultivation et me rappelais de ne pas me relâcher. En renforçant ma pensée droite et en continuant à faire des appels, j’ai fait des progrès et la personne que j’ai appelée a démissionné du PCC. J’ai senti que c’était un encouragement du Maître.

Une fois, j’ai appelé le téléphone portable du directeur d’un poste de police de la province du Shandong. Il a répondu, mais n’a cessé de m’agresser verbalement en utilisant des mots vulgaires. Je n’étais pas émue et j’ai continué à parler, lui parlant des prélèvements d’organes effectués par le PCC sur des pratiquants de Falun Dafa vivants.

J’ai dit que de nombreux hauts fonctionnaires comme Zhou Yongkang, Li Dongsheng et Bo Xilai, qui ont persécuté le Falun Dafa lorsqu’ils étaient au pouvoir, ont été condamnés à la prison et ont payé une rétribution. Petit à petit, le directeur s’est arrêté de parler et a écouté tranquillement.

J’ai continué à clarifier la vérité et j’ai dit que la persécution du Falun Dafa violait l’article 36 de la Constitution chinoise, et je lui ai parlé de beaucoup d’autres faits. Je lui ai également donné le site web permettant de contourner la censure de l’information du PCC ainsi que le site web de la World Organization to Investigate the Persecution of Falun Gong (Ndt : Organisation mondiale pour enquêter sur la persécution du Falun Gong). Il a pris en note les sites web.

Je lui ai dit que le PCC n’est pas égal à la Chine. Le PCC a causé la mort de plus de 80 millions de Chinois ; la véritable nature du PCC est le mensonge et la violence. J’ai senti que le directeur avait compris ce que j’essayais de lui dire. Je lui ai dit qu’il devait se séparer du PCC en démissionnant. Il a immédiatement accepté. Je l’ai félicité d’avoir fait un choix judicieux.

Le Maître a dit :

« Quand un disciple de Dafa sauve une personne, ce n’est pas seulement la notion de ce que nous entendons par une personne, mais il peut faire en sorte que des groupes immenses de vies soient sauvés. » (« Enseignement du Fa à la Conférence de Loi de New York 2010 », Enseignement du Fa dans les conférences (XI))

Cette expérience m’a encouragée à faire encore mieux en passant des appels téléphoniques pour sauver plus de gens travaillant dans les services de police.

Promotion de Shen Yun et participation à New Tang Dynasty Television (NTDTV)

Lorsque les billets pour le spectacle de Shen Yun ont été mis en vente, j’ai contacté des personnes de diverses organisations et les ai invitées à se joindre à la réception promotionnelle. Comme il s’agissait tous d’étrangers, ce processus a contribué à élever mon xinxing. Les personnes que j’ai appelées étaient issues d’organisations sociales des domaines de la danse, la musique, les services sociaux, le monde universitaire et la culture. Chaque numéro de téléphone peut appartenir à quelqu’un qui attend d’être sauvé. Lorsque j’ai reçu les listes de numéros de téléphone, j’ai appelé chacun d’entre eux. Certains numéros n’étaient pas valides, ou la personne ne répondait pas. Mais je n’ai pas abandonné et j’ai continué à appeler.

J’ai commencé à aider New Tang Dynasty Television il y a un an et j’ai réalisé que ce média pouvait sauver des gens. C’est particulièrement vrai dans cette société moderne où les informations circulent rapidement sur Internet, ce qui entraîne une large diffusion de fausses nouvelles. Les médias fondés par des pratiquants jouent donc un rôle très important. Malgré le manque de personnel, les pratiquants de la station de télévision consacrent leur temps et leurs efforts pour participer à ce projet de manière désintéressée. J’ai été profondément émue et j’ai décidé de rejoindre l’équipe.

Bien que les projets soient nombreux et que mon temps soit limité, je chéris cet environnement que le Maître a mis en place pour que je puisse cultiver et sauver les êtres.

Épilogue

Le Maître a dit :

« La rectification du corps céleste par le Fa est déjà terminée, on en est actuellement à la transition vers le Fa rectifiant le monde humain. La plupart des disciples de Dafa vont suivre le Maître dans le processus du Fa rectifiant le monde humain. »(« Réveillez-vous »)

Quand j’ai lu cela, j’étais à la fois inquiète et heureuse. J’étais inquiète parce que je n’ai pas très bien cultivé et que je n’ai pas satisfait aux exigences du Maître. La partie heureuse est que le Maître est bienveillant et me donne l’occasion d’être diligente dans ma cultivation à nouveau. J’espère que je pourrai réussir sur le chemin de la cultivation à l’avenir. Chacune de mes pensées et chacune de mes actions doivent être droites. Même si c’est difficile, je dois bien me cultiver afin de pouvoir sauver les êtres.

Voici mes propres compréhensions. Veuillez me corriger s’il y a quoi que ce soit à améliorer.

Tout le contenu publié sur ce site est protégé par les droits d’auteur de Minghui.org. Minghui produira des compilations de son contenu en ligne régulièrement et en des occasions spéciales.

Traduit de l’anglais