(Minghui.org) Les pratiquants de Falun Dafa ont participé aux événements « Happy Street » dans deux endroits différents. L’un a eu lieu le 8 janvier 2023, à Kothrud, la plus grande banlieue de Pune. L’autre a eu lieu le 18 décembre 2022, dans la ville de Baner, le centre résidentiel et commercial de Pune.

Lors de ces événements, un côté de la route est fermé aux véhicules de 6 h 30 à 21 h 30, créant ainsi un précieux espace libre pour les piétons au milieu de la vie trépidante urbaine. Les habitants sont autorisés à utiliser cette partie de la rue pour exposer leurs œuvres d’art, présenter la culture et la musique traditionnelles, des peintures ou des poteries, ou simplement se promener et profiter des plaisirs simples de la vie. Ils sont nombreux à visiter particulièrement le « Yoga Arena ». Les pratiquants en profitent pour parler du Falun Dafa aux gens.

Les pratiquants font une présentation des exercices
lors du « Happy Street » à Pune.

Les pratiquants parlent aux gens et distribuent des informations
sur le Falun Dafa.

Les pratiquants ont fait la présentation des exercices de Falun Dafa et beaucoup de gens ont été attirés par la musique apaisante. Certains ont enregistré des vidéos des exercices et plusieurs personnes les ont appris.

Un passant qui a visité le stand avait déjà entendu parler du Falun Dafa. Il était curieux de savoir comment la méthode s’est répandue en Inde. Une famille souhaitait connaître les bienfaits des exercices pour la santé des personnes âgées. Les pratiquants ont répondu à leurs questions et ont distribué des dépliants afin que les personnes intéressées puissent en savoir plus sur cette discipline.

Les pratiquants ont également guidé les visiteurs vers les webinaires indiens www.LearnFalunGong.in, où ils peuvent assister aux sessions gratuites chaque week-end. Ils ont expliqué les profonds bienfaits du Falun Dafa pour la santé ainsi que son principe directeur Authenticité-Bienveillance-Tolérance.

Un couple était très intéressé par l’apprentissage de la méditation du Falun Dafa et a prévu de revenir la semaine suivante. Quelques jeunes gens travaillant dans l’informatique se sont également inscrits pour apprendre les exercices du Falun Dafa en ligne.

Le pratiquant Sandesh Lohar, 49 ans, un architecte logiciel de la ville, s’est souvenu d’une rencontre mémorable avec une femme de 85 ans, qu’il a décrite comme « une dame au cœur incroyable ». Elle était très active grâce à son mode de vie sain, qui incluait la marche quotidienne.

« Elle prie souvent Dieu de purifier son esprit afin qu’elle puisse méditer en toute tranquillité », a dit Sandesh. « Elle m’a dit qu’elle essayait d’atteindre la tranquillité depuis assez longtemps, mais qu’elle n’y arrivait pas. Lorsque je lui ai expliqué la raison de cet échec en me basant sur le principe du Falun Dafa, elle s’est sentie très bien. Je l’ai encouragée à lire les livres de Falun Dafa. »

Le pratiquant Anand Pophale, 46 ans, un professionnel en informatique de Pune, a dit : « “Happy Street” est une très bonne occasion de dénoncer la persécution brutale du Falun Dafa par le régime chinois. Comme l’événement se déroule dans différents endroits de la ville chaque week-end, nous pouvons sensibiliser les gens dans des zones importantes de la ville. En outre, cet événement est l’occasion pour les pratiquants de se rencontrer tous les dimanches et de partager leurs expériences les uns avec les autres. »

Qu’est-ce que le Falun Dafa et pourquoi le PCC le persécute-t-il ?

Le Falun Dafa (également connu sous le nom de Falun Gong) a été présenté pour la première fois au public en 1992 par M. Li Hongzhi à Changchun, en Chine. Cette discipline spirituelle est maintenant pratiquée dans plus de 100 pays et régions du monde. Des millions de personnes ont adopté les enseignements basés sur le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance ainsi que sur cinq exercices doux, et ont constaté une amélioration de leur santé et de leur bien-être.

Jiang Zemin, ancien dirigeant du Parti communiste chinois (PCC), a perçu la popularité croissante de cette discipline spirituelle comme une menace pour l’idéologie athée du PCC et, le 20 juillet 1999, a émis un ordre interdisant cette méthode.

Sous la direction personnelle de Jiang, le PCC a créé le Bureau 610, une organisation de sécurité extralégale ayant le pouvoir d’outrepasser les systèmes policier et judiciaire et dont la seule fonction est d’orchestrer la persécution du Falun Dafa.

Minghui.org a confirmé la mort de milliers de pratiquants suite à la persécution au cours des 24 dernières années. On pense que le nombre réel est beaucoup plus élevé. D’autres ont été emprisonnés et torturés en raison de leur croyance.

Il existe des preuves concrètes que le PCC organise le prélèvement d’organes sur les pratiquants détenus, qui sont assassinés pour alimenter l’industrie de transplantations d’organes.

Tout le contenu publié sur ce site est protégé par les droits d’auteur de Minghui.org. Minghui produira des compilations de son contenu en ligne régulièrement et en des occasions spéciales.

Traduit de l’anglais