(Minghui.org) Après presque un an et demi de détention, un habitant de la ville de Shenyang, dans la province du Liaoning, a été condamné à une peine de deux ans et quatre mois de prison pour sa croyance dans le Falun Gong, une discipline méditative et spirituelle ancestrale que le régime communiste chinois persécute depuis 1999.

Le 22 juillet 2021, M. Liu Xianyong a été arrêté, alors qu’il dînait dans un restaurant local. Il se trouve que la police est venue arrêter une autre pratiquante qui travaillait dans le restaurant, ainsi que son mari qui était venu la chercher. Le couple, M. Liu et onze autres employés du restaurant ont tous été emmenés dans un hôtel pour y être interrogés.

M. Liu a ensuite été transféré au centre de détention du district de Faku. Il a récemment été condamné à la prison par le tribunal du district de Liaozhong.

Persécution passée

Après le début de la persécution du Falun Gong en juillet 1999, M. Liu a été détenu dans des centres de détention, des centres de lavage de cerveau et un camp de travaux forcés pour un total de quatre ans, au cours desquels il a été soumis à diverses formes de torture, comme des décharges électriques, des coups, la privation de nourriture et les abus verbaux.

Outre la persécution dont il a été victime, sa famille a aussi été impliquée. La femme de son frère aîné s’est vu confisquer 4415 yuans provenant de la vente de céréales en 2000. Son fils de 4 ans a été kidnappé, et quelqu’un d’autre a dû payer sa caution. Cet incident a causé un stress énorme aux parents de M. Liu. Le lendemain du kidnapping de leur petit-fils par la police, le couple âgé a été pétrifié de peur par trois policiers qui attendaient devant leur porte. En raison du choc, le père de M. Liu s’est effondré sur place et a subi une hémorragie cérébrale massive. Il est resté paralysé et alité pendant dix ans et est décédé en 2010.

Le 12 novembre 2017, avant sa dernière arrestation et condamnation, M. Liu a été kidnappé par la police, alors qu’il distribuait des documents de Falun Gong avec trois autres pratiquants. Il a fait une grève de la faim en signe de protestation et il était au seuil de la mort. Après sa libération sous caution, la police l’a surveillé de près. Ils ont même logé à son domicile deux semaines avant son audience au tribunal prévue le 30 janvier 2018.

Bien que M. Liu se soit échappé le 28 janvier 2018, il a été de nouveau arrêté trois ans plus tard et condamné.

Parmi les trois autres pratiquants arrêtés avec M. Liu en novembre 2017, M. Hu Lin a aussi été libéré sous caution en raison de son mauvais état de santé. Il a de nouveau été arrêté en 2019 et condamné à deux ans de prison. Il est mort en prison en février 2020. Les deux autres pratiquantes, Mme Guo Xuhong et Mme Wang Tianwa, ont été chacune condamnées à un an avec une amende de 20 000 yuans en 2018.

Voir aussi :

Un homme du Liaoning a été détenu au secret pendant plus de quatre mois

Deux hommes du Liaoning sont toujours en détention deux mois après avoir été arrêtés pour leur croyance

Trois habitants du Liaoning détenus au secret

Battu et torturé en garde à vue, un homme de Shenyang séchappe d une assignation à résidence

Tout le contenu publié sur ce site est protégé par les droits d’auteur de Minghui.org. Minghui produira des compilations de son contenu en ligne régulièrement et en des occasions spéciales.

Traduit de l’anglais