(Minghui.org) Les nouvelles en provenance de Chine aujourd’hui incluent des incidents de persécution ayant eu lieu dans 9 villes ou districts de 7 provinces. Selon ce rapport, au moins 21 pratiquants de Falun Gong ont été persécutés pour leur croyance.

1. [Province du Heilongjiang] Intensification de la persécution des pratiquants de Falun Gong dans la prison pour femmes du Heilongjiang

2. [Ville de Macheng, province du Hubei] Mauvais traitements des pratiquants en prison

3. [Ville de Fushun, province du Liaoning] Arrestation de Tong Mingqiu et de Tong Jing

4. [Ville de Qingdao, province du Shandong] Arrestation de M. Wang Detong

5. [Ville de Ning’an, province du Heilongjiang] Arrestation de quatre pratiquants

6. [Ville de Harbin, province du Heilongjiang] Harcèlement de Mme Wang Jinyue

7. [Ville de Changchun, province du Jilin] Harcèlement de Mme Li Guilan, âgée de 85 ans

8. [Ville de Huai’an, province du Hebei] Harcèlement de M. Ren Yuetang et de Mme Shen Ailan

9. [Ville de Huaihua, province du Hunan] Harcèlement de M. Xu Guisheng

10. [District de Huangchuan, province du Henan] Condamnation de Mme Liu Ling à une peine de neuf ans de prison

1. [Province du Heilongjiang] Intensification de la persécution des pratiquants de Falun Gong dans la prison pour femmes du Heilongjiang

Après que le Parti communiste chinois a assoupli ses restrictions sur la pandémie, les responsables de la prison pour femmes de la province du Heilongjiang ont intensifié leur persécution des pratiquantes de Falun Gong. Ils ont trouvé divers moyens de faire pression sur les pratiquantes qui restaient fermes dans leur croyance.

Mmes Liu Lijie et Jing Yuhua de la ville de Jiamusi ont été forcées de s’asseoir sur de petits tabourets jusqu’à 22 heures. Même si le confinement de la COVID a été entièrement levé, les responsables de la prison n’ont toujours pas autorisé les membres de la famille à rendre visite aux pratiquantes.

De nombreuses gardiennes et détenues de la prison ont de la fièvre ou d’autres symptômes de la COVID, mais les autorités n’ont pas fourni de médicaments ou de traitement médical aux pratiquantes. Mme Liu a récemment eu une fièvre de 39 °C (102,2 °F) et sa poitrine lui faisait mal.

Les prisonnières ne reçoivent pas assez à manger et ont faim. La plupart des pratiquantes détenues ont plus de 70 ans, et certaines ont plus de 80 ans.

2. [Ville de Macheng, province du Hubei] Mauvais traitements des pratiquants en prison

La peine de prison d’un an de Mme Zou Guixiang a récemment pris fin et elle est rentrée chez elle le 21 décembre 2022. Mme Zou s’est émaciée pendant son incarcération et ses cheveux sont devenus gris.

En outre, de nombreux pratiquants de la ville de Macheng sont toujours en détention. Mme Dai Xinhua et Mme Zheng Cuiyu sont détenues au centre de détention de Huangzhou. Mme Zheng y est détenue depuis plus d’un an, et Mme Dai depuis près de trois ans. M. Yi Jiahai et Mme Yan Yingzhong sont détenus au centre de détention de Macheng depuis plus d’un an, et ils n’ont pas encore pu voir leurs familles. M. Luo Liteng a été condamné à une peine de quatre ans de prison par le tribunal de la ville de Macheng en septembre 2022, et est actuellement détenu à la prison de Shayang.

3. [Ville de Fushun, province du Liaoning] Arrestation de Tong Mingqiu et de Tong Jing

Tong Mingqiu et Tong Jing (sexe inconnu) ont été signalés à la police lorsqu’ils ont clarifié la vérité sur le Falun Gong dans la communauté de Dongfuping vers 13 heures le 29 décembre 2022. Ils ont été arrêtés. Tong Mingqiu a été libéré à 21 heures. Tong Jing est toujours détenu.

4. [Ville de Qingdao, province du Shandong] Arrestation de M. Wang Detong

M. Wang Detong a été filmé par des caméras de surveillance alors qu’il affichait et distribuait des documents sur le Falun Gong. Son domicile a été saccagé le 22 décembre 2022 et il a été emmené au centre de détention de Pudong. Il a été libéré plus tard dans la journée.

5. [Ville de Ning’an, province du Heilongjiang] Arrestation de quatre pratiquants

Chen Xueyan, Li Jin’e, Jiang Meiling et Dong Chunbo ont été signalés à la police alors qu’ils clarifiaient la vérité et distribuaient des calendriers de bureau dans le village de Xigangzi, district de Wolong, le 16 décembre 2022. Ils ont été arrêtés par des agents du poste de police du faubourg de Wolong.

On leur a demandé de signer les comptes rendus d’interrogatoire et les formulaires de détention, ce qu’ils ont refusé. Les quatre pratiquants ont été libérés vers 16 heures cet après-midi-là.

6. [Ville de Harbin, province du Heilongjiang] Harcèlement de Mme Wang Jinyue

Deux agents du poste de police de Xinmin, district de Hulan, se sont rendus au domicile de Mme Wang Jinyue dans l’après-midi du 10 novembre 2022. Mme Wang n’était pas à la maison à ce moment-là. Sa petite-fille a ouvert la porte. Les deux agents sont entrés chez elle, ont montré du doigt les photos du fondateur du Falun Gong et ont menacé la fille de Mme Wang : « Enlève toutes ces choses, sinon nous arrêterons ta mère. »

7. [Ville de Changchun, province du Jilin] Harcèlement de Mme Li Guilan, âgée de 85 ans

Des fonctionnaires du district de Yingjun, ainsi que des agents du poste de police de la ville de Sandao, se sont rendus au domicile de Mme Li Guilan, âgée de 85 ans, malgré la vague de la COVID, et ont fait pression sur elle pour qu’elle signe une déclaration de garantie, promettant de ne pas pratiquer le Falun Gong, au nom de son fils et de sa belle-fille.

8. [Ville de Huai’an, province du Hebei] Harcèlement de M. Ren Yuetang et de Mme Shen Ailan

M. Ren Yuetang et Mme Shen Ailan étaient chez eux dans la ville de Huai’ancheng fin octobre 2022, lorsqu’ils ont été harcelés par deux agents de police. Les agents les ont photographiés et leur ont dit de n’aller nulle part.

9. [Ville de Huaihua, province du Hunan] Harcèlement de M. Xu Guisheng

Dans le village de Xinhuang, trois hommes et une femme menés par Cao Huiping du Bureau 610 ont harcelé M. Xu Guisheng du village de Xujiawan, district de Fangjiatun, le 1er décembre 2022. Ils l’ont photographié de force.

10. [District de Huangchuan, province du Henan] Condamnation de Mme Liu Ling à une peine de neuf ans de prison

Mme Liu Ling a été arrêtée alors qu’elle distribuait des documents de clarification de la vérité le 14 juin 2022. Elle est depuis lors maintenue en détention. Elle a été condamnée à neuf ans de prison et à une amende de 20 000 yuans le 25 novembre.

Tout le contenu publié sur ce site est protégé par les droits d’auteur de Minghui.org. Minghui produira des compilations de son contenu en ligne régulièrement et en des occasions spéciales.

Traduit de l’anglais