(Minghui.org) Les nouvelles en provenance de Chine aujourd’hui incluent des incidents de persécution ayant eu lieu dans 8 villes ou districts de 5 provinces. Selon ce rapport, au moins 15 pratiquants de Falun Gong ont été maltraités pour leur croyance.

1. [Ville de Harbin, province du Heilongjiang] Rejet de l’appel de Mme Niu Xiaona

2. [Ville de Zhangjiakou, province du Hebei] M. Guo Yuanrong est malade et doit faire face à un second procès

3. [Ville de Dongying, province du Shandong] Trois pratiquants sont jugés

4. [Ville de Datong, province du Shanxi] Mme Liu Suying est détenue et sa mère décède

    5. [Pékin] Inculpation de M. Pang You

    6. [Chongqing] Arrestations de trois pratiquantes, l’une d’entre elles est détenue

    7. [Ville de Baoding, province du Hebei] Accusation de Li Ya et Deng Limin

8. [Ville de Lanzhou, province du Gansu] Mise en accusation de M. Zhou Wei

1. [Ville de Harbin, province du Heilongjiang] Rejet de l’appel de Mme Niu Xiaona

Le 19 avril 2021, Mme Niu Xiaona, qui est handicapée, a été arrêtée par la police des chemins de fer. Fin septembre 2022, le tribunal des transports ferroviaires de Harbin l’a condamnée à 15 ans de prison et privée de ses droits politiques pendant quatre ans, et lui a infligé une amende de 1000 yuans. Elle a fait appel. En janvier 2023, la cour intermédiaire du transport ferroviaire a confirmé la décision du tribunal de première instance.

2. [Ville de Zhangjiakou, province du Hebei] M. Guo Yuanrong est malade et doit faire face à un second procès

La famille de M. Guo Yuanrong a finalement reçu des nouvelles de lui après l’avoir réclamé pendant un certain temps. Au début de décembre 2022, il a été admis dans le service de cardiologie de l’hôpital populaire no 5 de la ville de Datong avant la levée du confinement de la COVID-19. Mais la famille n’a pas été autorisée à lui rendre visite. Ils ont appris qu’il avait été jugé une fois au tribunal, mais qu’il avait plaidé non coupable.

Son enfant s’est rendu au parquet de Kouquan et au tribunal de Kouquan dans le district de Yungang, ville de Datong. Au lieu d’être informé de l’état de santé de M. Guo, l’enfant a été réprimandé par le procureur. Un deuxième procès pourrait être programmé prochainement.

3. [Ville de Dongying, province du Shandong] Trois pratiquants sont jugés

Le procès de M. Zhou Deyong est reporté au 15 janvier 2023 à 9 h. Le tribunal du district de Dongying l’avait initialement programmé pour le 14 janvier.

Les procès de Mme Chen Xiaohong et de Mme Guo Hongyan sont prévus pour le 15 janvier 2023 à 14 h par le tribunal du district de Dongying. Le juge qui préside est Zhang Shujuan.

4. [Ville de Datong, province du Shanxi] Mme Liu Suying détenue, sa mère décède

Mme Liu Suying était détenue au centre de détention no 1 de la ville de Datong lorsque sa mère est décédée le 29 décembre 2022. Elle était l’aide-soignante de sa mère. Sa mère avait des problèmes de vue et des difficultés à marcher. Après sa détention, sa mère a demandé à la voir tous les jours.

5. [Pékin] Mise en accusation de M. Pang You

Le dossier contre M. Pang You a été soumis au tribunal de Changping. Il est possible qu’il soit encore détenu à l’hôpital de la police.

6. [Chongqing] Arrestations de trois pratiquantes, l’une d’entre elles est détenue

Le 7 décembre 2022, Mme Li Benyuan, 75 ans, Mme Yang He’an, 68 ans, et Mme Liao Baixiu, 77 ans, ont été traquées par des policiers en civil, pour avoir parlé aux gens de la persécution du Falun Gong. Cinq ou six policiers en civil ont fouillé leurs maisons respectivement, à 10 h, 14 h et 16 h. Ils ont saisi une dizaine ou plus de livres sur le Falun Gong, des clés USB et 3000 yuans en papier-monnaie avec des messages sur le Falun Gong imprimés dessus.

Les trois pratiquantes ont été emmenées au poste de police no 2 de Hanfengzhen. Elles ont été interrogées séparément. Les policiers ont rempli des dossiers de police, les ont photographiées et ont pris leurs empreintes digitales. Mme Li a été menottée et enchaînée, et on l’a fait asseoir sur chaise de fer pendant l’interrogatoire. Les policiers ont demandé à leurs familles de venir les chercher le lendemain matin.

Le 9 décembre au matin, elles ont été emmenées à la brigade criminelle de Kaizhou. On a dit à leurs familles de les ramener chez elles le soir même. Mme Yang a été condamnée à 12 jours de détention. Elle a été surveillée à domicile par son mari en raison de la gravité de la pandémie.

7. [Ville de Baoding, province du Hebei] Accusation de Li Ya et Deng Limin

Li Ya et Deng Limin (sexe inconnu) ont reçu des appels du parquet de la ville d’Anguo. On leur a ordonné de se présenter au parquet et de signer des déclarations d’aveux, et on leur a dit que leurs cas seraient soumis au parquet de Gaoyang. Aucun d’entre eux n’a obtempéré.

Ils ont été suivis en avril 2022 après avoir distribué des dépliants sur le Falun Gong. Ils ont été placés en résidence surveillée en raison de la pandémie.

8. [Ville de Lanzhou, province du Gansu] Mise en accusation de M. Zhou Wei

Le 9 janvier 2023, la femme de M. Zhou Wei a reçu un appel du poste de police de Xizhan. Elle a été informée que la police allait emmener M. Zhou au parquet pour des formalités administratives. Une voiture de police s’est rapidement présentée devant leur immeuble. Les policiers ont fait monter M. Zhou dans la voiture.

La voiture s’est rendue au parquet du district de Chengguan. Un procureur tenait un dossier. La première page était la liste des objets saisis à son domicile. Le procureur lui a dit de la signer. M. Zhou a refusé. Les policiers ont demandé à M. Zhou de se tenir à l’écart et lui ont dit d’attendre l’arrivée de M. Su Anzhou, puis de signer ensemble. Comme M. Su n’est pas venu, il a été relâché.

Les policiers et les procureurs essaient de combiner les causes pénales contre M. Zhou, M. Su et Li Wenming, et d’organiser un procès dans six mois.

Tout le contenu publié sur ce site est protégé par les droits d’auteur de Minghui.org. Minghui produira des compilations de son contenu en ligne régulièrement et en des occasions spéciales.

Traduit de l’anglais