(Minghui.org) La rue Grafton dans le centre-ville de Dublin était remplie de personnes faisant du shopping ou profitant simplement de l’ambiance des fêtes le 17 décembre 2022. Les pratiquants ont installé des présentoirs et des tables avec des dépliants et des brochures pour faire connaître le Falun Dafa et la façon dont il est persécuté en Chine.

Des gens signent une pétition pour mettre fin à la persécution et aux prélèvements d’organes sur les pratiquants de Falun Dafa en Chine.

De nombreuses personnes se sont arrêtées et ont parlé aux pratiquants, demandant pourquoi un groupe aussi pacifique était brutalement persécuté. Certains sont revenus après être passés en vitesse, ont pris un dépliant et ont demandé aux pratiquants de leur parler de la persécution. De nombreuses personnes ont signé une pétition demandant au gouvernement irlandais de condamner le Parti communiste chinois (PCC) pour les prélèvements d’organes sur des pratiquants vivants.

Une mère et sa fille lisent les documents d’information sur le Falun Dafa.

Les passants ont lu des dépliants et des présentoirs pour connaître les faits relatifs à la persécution du Falun Dafa.

M. Huang, un jeune homme de Taïwan, est passé devant le site et a longuement discuté avec les pratiquants. Il a dit qu’il avait été informé de la persécution par des vidéos en ligne et qu’il était très triste d’apprendre qu’elle se poursuivait. Il a ajouté que de nombreuses personnes à Taïwan pratiquent le Falun Dafa. « Authenticité, Bienveillance, Tolérance sont les pierres angulaires d’une société », a-t-il dit en signant la pétition.

Ylva et Leni d’Allemagne

Ylva et Leni, deux étudiantes internationales d’Allemagne qui étudient l’anglais dans le comté de Monaghan, sont venues à Dublin pour acheter des cadeaux de Noël. Elles ont été surprises de voir le panneau affichant des informations appelant à la fin des prélèvements d’organes sur des personnes vivantes. Elles se sont arrêtées et l’ont lu attentivement.

Irva a dit qu’il est incorrect d’influencer les gens et de les forcer à faire des choses qu’ils ne veulent pas faire. Leni a dit que les méthodes utilisées par le PCC pour persécuter le Falun Dafa sont exactement les mêmes que celles utilisées par les nazis. Elle a remarqué : « Les deux régimes contrôlent les gens. »

Brad et Kerri (qui est maorie) de Nouvelle-Zélande soutiennent les efforts des pratiquants pour mettre fin à la persécution.

Hazel, d’Irlande, et son ami Andrea, d’Italie, soutiennent les efforts des pratiquants pour dénoncer la persécution. Hazel a dit qu’elle a entendu parler du Falun Dafa pour la première fois lorsqu’elle étudiait à Londres et qu’elle avait une colocataire pratiquante originaire de Malaisie. La colocataire a dit à Hazel à quel point le Falun Dafa était merveilleux et lui a parlé de la persécution qui avait lieu en Chine. Hazel a dit qu’elle aimait le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance.

Droyl et sa famille, qui vivent à la frontière nord de l’Irlande, sont venus à Dublin pour profiter de l’ambiance des fêtes. Dès qu’il a remarqué la présence de pratiquants, il a immédiatement fait venir sa famille pour signer la pétition. Droyl a déclaré qu’il avait été informé de la persécution de ce groupe pacifique l’année dernière. Il a déclaré aux pratiquants que c’est « la cruauté [de la persécution] » qui l’a décidé à signer la pétition.

Droyl est optimiste et a dit qu’il sentait qu’un changement positif était à venir. « Je crois que nous pouvons voir des changements au sein de cette génération », a-t-il déclaré.

Qu’est-ce que le Falun Dafa et pourquoi le PCC le persécute-t-il ?

Le Falun Dafa (également connu sous le nom de Falun Gong) a été présenté pour la première fois au public en 1992 par M. Li Hongzhi à Changchun, en Chine. Cette discipline spirituelle est maintenant pratiquée dans plus de 100 pays et régions du monde. Des millions de personnes ont adopté les enseignements basés sur le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance ainsi que sur cinq exercices doux, et ont constaté une amélioration de leur santé et de leur bien-être.

Jiang Zemin, ancien dirigeant du Parti communiste chinois (PCC), a perçu la popularité croissante de cette discipline spirituelle comme une menace pour l’idéologie athée du PCC et, le 20 juillet 1999, a émis un ordre interdisant cette méthode.

Sous la direction personnelle de Jiang, le PCC a créé le Bureau 610, une organisation de sécurité extralégale ayant le pouvoir d’outrepasser les systèmes policier et judiciaire et dont la seule fonction est d’orchestrer la persécution du Falun Dafa.

Au cours des vingt-trois dernières années, Minghui.org a confirmé la mort de milliers de pratiquants suite à la persécution. On pense que le nombre réel est beaucoup plus élevé. Beaucoup plus ont été emprisonnés et torturés en raison de leur croyance.

Il existe des preuves concrètes que le PCC organise le prélèvement des organes de pratiquants détenus, qui sont assassinés pour alimenter l’industrie de transplantations d’organes.

Tout le contenu publié sur ce site est protégé par les droits d’auteur de Minghui.org. Minghui produira des compilations de son contenu en ligne régulièrement et en des occasions spéciales.