(Minghui.org)

Nom : Li Zhilian

Nom chinois : 李志联

Sexe : femme

Âge : 68 ans

Ville : Zhuhai

Province : Guangdong

Profession : inconnue

Date du décès : 8 juin 2022

Date de la dernière arrestation : 25 septembre 2021

Dernier lieu de détention : Centre de détention no 1 de la ville de Zhuhai

Une habitante de ville de Zhuhai, dans la province du Guangdong, a développé un grave problème de santé après avoir été arrêtée et condamnée à huit ans de prison pour sa pratique du Falun Gong. La police a refusé la visite de la famille de Mme Li Zhilian et ne l’a libérée que lorsqu’elle était sur le point de mourir. Elle est décédée le 8 juin 2022, deux jours après être rentrée chez elle. Elle avait 68 ans.

Le Falun Gong, également connu sous le nom de Falun Dafa, est une discipline spirituelle que le régime communiste chinois persécute depuis 1999.

Mme Li a développé des éperons osseux dans ses genoux depuis l’âge de 18 ans. Elle a également souffert de sinusite en vieillissant. Après avoir commencé à pratiquer le Falun Gong en 1994, tous ses symptômes ont disparu.

Après le début de la persécution, Mme Li s’est rendue à Pékin pour demander le droit de pratiquer le Falun Gong et a été arrêtée en décembre 1999. Elle a été ramenée dans sa ville natale du district de Wuqiang, dans la province du Hebei, et a été détenue à la prison pour femmes du district de Yaoyang pendant quinze jours.

Mme Li a été de nouveau arrêtée fin 2001, après avoir déménagé à ville de Zhuhai. Pendant son incarcération d’un mois au centre de détention de Meixi, elle a été contrainte de travailler sans salaire douze heures par jour, tout en étant affamée. Elle a ensuite été détenue pendant un autre mois et a dû payer 1000 yuans avant d’être libérée.

Ciblée dans une arrestation de groupe

Le 12 juillet 2019, un groupe de policiers en civil s’est présenté au domicile de Mme Li. Comme elle a refusé d’ouvrir la porte, les policiers ont découpé une ouverture dans sa porte et sont entrés par effraction. Ils ont confisqué ses livres de Falun Gong, son ordinateur, son imprimante, ses téléphones portables, ainsi que certaines fournitures de bureau, notamment du papier à copier et des agrafes. Une autre pratiquante, Mme Wang Xueqin, qui se trouvait par hasard au domicile de Mme Li lorsque la police est arrivée, a également été arrêtée.

Au poste de police, la police a montré à Mme Li une liste de 30 pratiquants avec leurs photos. Mme Wang était la première sur la liste. La plupart de ces pratiquants ont été arrêtés le même jour.

Après une journée de détention, Mme Li a été libérée après avoir payé une caution de 3000 yuans.

Persécution récente

Le 25 septembre 2021, la police a suivi deux pratiquantes lorsqu’elles sont venues rendre visite à Mme Li. La police les a arrêtées toutes les trois et a saccagé le domicile de Mme Li. La police a affirmé qu’elle surveillait les activités quotidiennes de Mme Li, après qu’elle a été signalée pour avoir distribué des documents d’information sur le Falun Gong.

L’une des pratiquantes (nom inconnu) a ensuite été relâchée en raison de son âge avancé et de son mauvais état de santé. Mme Li et Mme Li Xiulian, l’autre pratiquante arrêtée à son domicile, ont été emmenées au centre de détention no 1 de la ville de Zhuhai.

Mme Li Zhilian a été forcée de s’asseoir sur un petit tabouret et exposée à une température froide au centre de détention. Sa santé n’a cessé de se détériorer. Le tribunal du district de Xiangzhou a jugé les deux pratiquantes fin mars 2022. Mme Li Zhilian a été condamnée à huit ans de prison et Mme Li Xiulian à quatre ans.

La condamnation a porté un autre coup dur à Mme Li Zhilian et l’hôpital a annoncé qu’elle était dans un état critique. Lorsque sa famille a demandé à lui rendre visite, la police a refusé et lui a ordonné de signer les documents relatifs à son cas et d’être responsable de son état. La police a également ordonné à sa famille de payer une amende de 10 000 yuans pour elle. Sa famille a refusé d’obtempérer.

La famille de Mme Li ne lui a pas permis de la voir avant le 6 juin 2022. À ce moment-là, elle était sur le point de mourir et même si elle était intubée, la police la maintenait toujours enchaînée.

Mme Li est décédée le 8 juin, deux jours après avoir été ramenée chez elle.

Tout le contenu publié sur ce site est protégé par les droits d’auteur de Minghui.org. Minghui produira des compilations de son contenu en ligne régulièrement et en des occasions spéciales.

Traduit de l’anglais