Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

268,211,401 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Les faits de la persécution


 

En février 2017, 72 pratiquants de Falun Gong condamnés en raison de leur croyance

 

Écrit par un correspondant de Minghui

 

 

(Minghui.org) Selon les informations compilées par Minghui.org, 72 nouveaux cas de pratiquants de Falun Gong condamnés à la prison par le système judiciaire du Parti communiste chinois (PCC) ont été enregistrés en février 2017.

 

Le nombre de pratiquants condamnés ne peut pas toujours être signalé en temps voulu en raison du blocage de l'information du PCC et toutes les informations ne sont pas facilement disponibles. Il reste à enquêter, quand exactement les pratiquants ont été condamnés.

 

Les pratiquants condamnés sont originaires de 32 villes dans 17 provinces et municipalités autonomes. La province du Liaoning mène avec 13 cas, suivis du Shandong (7), du Sichuan et du Gansu (6 chacun), du Hubei, du Jilin, du Guangdong et du Hebei (5 chacun), du Henan (4), du Jiangsu, du Fujian et du Shaanxi , Chongqing et Heilongjiang (2 chacun), et Pékin, Shanghai et Jiangxi (1 chacun).

 

Douze des pratiquants ont également reçu des amendes allant de 3000 à 20 000 yuans, pour un total de 103 000 yuans.

 

Quatre citoyens du Hebei condamnés à l’emprisonnement pour avoir parlé du Falun Gong autour d'eux

 

Quatre habitants de la ville de Chengde, dans la province du Hebei, ont été condamnés à une peine de prison le 15 février 2017 pour avoir parlé du Falun Gong aux gens. M. Yu Dali et M. Bian Qunlian ont chacun été condamnés à 6 ans de prison et une amende de 20 000 yuans. M. Yu Hailong a été condamné à 4 ans de prison et une amende de 10 000 yuans. Mme Jiang Yuhuan a été condamnée à 3 ans de prison et une amende de 10 000 yuans.

 

Ils ont tous fait appel du verdict.

 

Des sœurs, dans la province du Sichuan, condamnées à sept ans de prison

 

Trois pratiquants de Falun Gong ont été condamnés en raison de leur croyance le 9 février 2017.

 

Mme Wei Zaihui et Mme Wei Zaixiu, deux sœurs de la ville de Chengdu, province du Sichuan, ont toutes deux été condamnées à sept ans de prison. Le mari de Mme Wei Zaihui, M. Chen Guangzhong, a été condamné à trois ans de prison.

 

Les sœurs avaient été illégalement détenues pendant 14 mois avant leur condamnation. M. Chen, qui a été arrêté avec elles, a ensuite été placé en résidence surveillée en raison de sa mauvaise santé. Il a été emmené de chez lui le 9 février pour être condamné.

 

Tous les trois ont dit qu'ils feraient appel, même si la police les menaçait avec des peines plus longues s'ils le faisaient.

 

La mère de M. Chen, âgée de 80 ans, a été laissée à la maison avec sa petite-fille de 12 ans. Quand M. Chen a demandé qui prendrait soin d'eux, la police a dit que l'enfant pourrait être emmené dans un orphelinat si sa grand-mère ne pouvait pas s'en occuper.

 

Après l'arrestation, une troisième sœur, Mme Wei Zaiqun, qui vit au Danemark, a appelé les postes de police, les centres de détention et les centres de lavage de cerveau de Chengdu pour savoir où se trouvaient ses sœurs, mais elle n'a abouti à rien. Elle s'est également rendue à l'ambassade de Chine au Danemark avec d'autres pratiquants de Falun Gong pour protester contre la détention illégale de ses sœurs.

 

Une femme originaire du Henan condamnée à trois ans et de demi de prison pour avoir poursuivi Jiang Zemin en justice

 

Mme Yang Yanyue, âgée de 73 ans, a été arrêtée le 25 août 2016 pour avoir poursuivi Jiang Zemin, l'ancien chef du régime communiste qui avait initié la persécution du Falun Gong. Elle a été emmenée au centre de détention et a ensuite été secrètement condamnée à trois ans et demi de prison. Ce n'est pas la première fois que Mme Yang est ciblée pour sa foi. Elle a été condamnée à une peine de 8 ans de prison en 2007.

 

Deux femmes du Shandong condamnées à la prison pour avoir dénoncé la persécution du Falun Gong

 

 

Deux habitantes de la ville de Yantai ont été condamnées à la prison pour avoir diffusé des informations dénonçant la persécution du Falun Gong par le régime communiste chinois, une discipline spirituelle fondée sur le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance.

 

Mme Guo Weixia et Mme Sun Mingxia ont été arrêtées le 29 janvier 2016 et ont comparu devant le tribunal le 24 octobre. Au cours de leur audience de détermination de la peine le 17 février 2017, le juge a menacé de les garder incarcérées si elles refusaient d'admettre leur prétendu méfait.

 

Parce qu'aucune loi en Chine ne criminalise le Falun Gong, les deux femmes ont défendu leur droit constitutionnel à la liberté de croyance. Le juge a condamné Mme Guo à 13 mois de prison et Mme Cui à un an et dix mois.

 

Mme Guo, âgée d'environ 30 ans, a été libérée lorsque sa peine a pris fin le 28 février 2017. Mme Cui a fait appel de sa sentence devant la cour intermédiaire de la ville de Yantai.

 

 

Traduit de l'anglais au Canada

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2017/3/17/162531.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2017/3/15/344314.html