Site web Minghui	Version française de Minghui.org Chinese Minghui Autres langues Livres du Falun Dafa Téléchargement gratuit Achat

  • Choisir une date
  • Contacter l'éditeur
 

Centre de données de Minghui.org

La fausse histoire des auto-immolations sur la place Tiananmen

L'Appel pacifique du 25 avril 1999
Révéler les crimes de prélèvements d'organes sur les pratiquants de Falun Gong
1400 décès présumés

pratiquants persécutés à mort

305,585,953 personnes ont démissionné du PCC
Vœux adressés à Maître Li Hongzhi
Journée mondiale du Falun Dafa
Articles avec commentaires du Maître
Mon Maître
Traduire Jiang Zemin en justice
Sortir de l’état humain
  [Plus ...]
Minghui international - Édition spéciale 2017 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2015 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2014 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2013 (version française)
Minghui international - Édition spéciale 2012 (toutes les versions)
Page d'accueil > Voix de soutien


Deux députés canadiens écrivent au premier ministre et à la ministre des Affaires étrangères pour demander la libération de Mme Sun Qian

 

Écrit par Ying Zi, correspondant pour Minghui à Ottawa

 

 

(Minghui.org) Selon les dernières nouvelles en provenance de Chine, la détention de Mme Sun Qian, citoyenne canadienne, sera prolongée jusqu'au 28 juin 2017.

 

Depuis son arrestation le 19 février 2017, Mme Sun Qian, est détenue au centre de détention n°1 de Pékin en raison de sa foi en Falun Gong, une discipline spirituelle persécutée par le régime communiste chinois.

 

Depuis l'arrestation de Mme Sun, plusieurs députés au Canada ont parlé de leurs préoccupations. La ministre des Affaires étrangères Chrystia Freeland a exprimé sa préoccupation quant à cette affaire. Deux autres députés ont écrit des lettres au premier ministre et à la ministre des Affaires étrangères pour solliciter leur aide afin obtenir la libération immédiate de Mme Sun Qian.

 

M. le député Ted Falk : Le gouvernement canadien est dans l'obligation de protéger les citoyens canadiens dans le monde entier

 

M. Ted Falk a pris la parole lors de la célébration du 25e anniversaire de la présentation du Falun Dafa au public.

 

Le député M. Ted Falk a écrit au premier ministre canadien Justin Trudeau et à la ministre des Affaires étrangères Chrystia Freeland pour attirer leur attention sur le cas de la citoyenne canadienne Mme Sun Qian.

 

La lettre du député Ted Falk au premier ministre Justin Trudeau

 

La lettre de Ted Falk à la ministre des Affaires étrangères Chrystia Freeland

 

Le député Ted Falk a écrit dans sa lettre ; « Qian Sun, en tant que femme d'affaires sino-canadienne, voyage fréquemment entre le Canada et la Chine. Mais au cours de son dernier voyage, elle a été arrêtée chez elle à Pékin et les autorités chinoises ont confisqué ses affaires personnelles, y compris des écrits concernant sa foi en tant que pratiquante de Falun Gong. »

 

Il a souligné : « Le gouvernement de la Chine persécute les pratiquants de Falun Gong depuis 1999. Ces abus des droits de l'homme sont documentés depuis des années par des groupes internationaux des droits de l'homme. »

 

« Le gouvernement du Canada a l'obligation de protéger les citoyens canadiens et de défendre les droits de l'homme dans le monde. Je demande que vous fassiez tout ce qui est possible pour obtenir la libération immédiate et le retour au Canada de Qian Sun.

 

M. le député David Anderson : Le gouvernement canadien ne peut rester sans rien dire

Le 3 avril 2017, M. le député David Anderson a présidé le forum des droits de l'homme en Chine



 

Le député M. David Anderson a écrit à la ministre des Affaires étrangères afin d'exprimer son inquiétude concernant l'arrestation et la détention en Chine de la citoyenne canadienne Mme Sun Qian.

 

Monsieur David Anderson a dit dans sa lettre : « Mme Sun a été arrêtée le 19 février 2017 à Pékin pour le simple fait de pratiquer le Falun Gong et pour son refus de renoncer à sa pratique. Elle est détenue actuellement au Premier centre de détention de Pékin et on a émis à son intention un mandat d'arrestation officiel. Elle fait face à une inculpation pour sa croyance.

 

« Je constate qu'un agent consulaire canadien a rendu visite récemment à Mme Sun et qu'il a exprimé l'inquiétude du gouvernement canadien par rapport à sa situation. J'encourage les autorités consulaires à continuer à contacter régulièrement Mme Sun et ceci, jusqu'à sa libération prompte et inconditionnelle. »

 

Il a ajouté : « Le cas de Mme Sun n'est qu'un seul cas parmi le flot incessant d'appels que je reçois concernant des prisonniers de conscience qui ont été emprisonnés, mis en accusation et qui ont vu leur accès à une représentation familiale/légale restreint, simplement à cause de leur foi. Le Canada à l'obligation de prôner activement la défense des citoyens canadiens, où qu'ils se trouvent. »

 

Il a exhorté le gouvernement canadien à jouer un rôle plus actif dans la promotion et la protection de la liberté de religion et de pensée auprès du gouvernement chinois. Il a dit : « Davantage de pression venant du Canada pour demander le respect fondamental des droits de l'homme sera bénéfique pour ces prisonniers et protégera tous ceux qui pratiquent aujourd'hui leur croyance. Le gouvernement canadien ne peut demeurer silencieux, et il ne devrait pas considérer qu'une voix porteuse de principes au sujet des droits de l'homme puisse mettre de la tension dans ses obligations multilatérales. »

 

 

Traduit de l'anglais en France

 

Version anglaise : http://en.minghui.org/html/articles/2017/6/22/164372.html

Version chinoise : http://www.minghui.org/mh/articles/2017/6/20/349940.html