(Minghui.org) Quatre habitants de la ville de Muleng, dans la province du Heilongjiang, ont été condamnés à la prison pour leur croyance dans le Falun Gong. Trois d’entre eux ont fait appel des verdicts, mais ils ont été rejetés par la juridiction supérieure.

Le Falun Gong, également connu sous le nom de Falun Dafa, est une discipline méditative et spirituelle que le régime communiste chinois persécute depuis 1999.

Les quatre pratiquants de Falun Gong faisaient partie d’un groupe de cinq personnes arrêtées le même jour.

Le 24 avril 2020, M. Sun Shiwei, un ancien professeur d’art âgé de 68 ans, et M. Gao Pengguang ont aidé une pratiquante locale, Mme Cao Shufang, à installer une fenêtre vitrée. La sœur de M. Gao, Mme Gao Yongli, se trouvait par hasard au domicile de Mme Cao lorsqu’ils sont venus. Après l’installation de la nouvelle fenêtre, le frère et la sœur Gao et M. Sun ont quitté le domicile de Mme Cao. Alors que le trio sortait par la porte du complexe d’appartements de Mme Cao, plusieurs agents de police ont surgi de nulle part. Ils ont arrêté M. Sun, M. Gao et Mme Gao. Mme Cao a également été arrêtée plus tard, ainsi que la pratiquante Mme Shi Ying.

Les domiciles des cinq pratiquants ont tous été saccagés.

M. Sun, M. Gao, Mme Gao et Mme Shi ont été placés en détention pénale. On a refusé d’admettre Mme Cao en raison d’une hypertension et elle a été libérée vers 2 heures du matin le 25 avril. Le 27 mai, le parquet de la ville de Hailin a approuvé leurs arrestations et a transmis leurs dossiers au tribunal de la ville de Hailin.

À l’exception de Mme Cao, les quatre autres pratiquants ont comparu devant le tribunal le 16 juillet 2021. Mme Shi était représentée par un avocat commis d’office, tandis que les trois autres pratiquants avaient leurs propres avocats, qui ont tous plaidé non coupable pour eux. Les pratiquants ont également plaidé non coupable. On ne sait pas si Mme Cao fait l’objet de poursuites.

Les avocats ont réfuté l’accusation de « saper l’application de la loi avec une organisation sectaire » arguant qu’aucune preuve n’a été démontrée pour indiquer quelle application de la loi avait été prétendument sapée. Ils ont ajouté qu’aucune loi n’a criminalisé le Falun Gong en Chine et que les pratiquants jouissent de la liberté de religion pour pratiquer leur croyance.

Le juge président Jiang Xinkun a autorisé seulement deux membres de la famille de chaque pratiquant à assister à l’audience. La femme de M. Gao et les deux filles de Mme Gao ont été trompées par la police pour signer un document avant l’audience et ont ensuite été désignées témoins à charge à leur insu. Le juge Jiang a ensuite interdit à l’épouse de M. Gao et aux filles de Mme Gao d’assister à l’audience au motif qu’elles étaient des témoins à charge. L’épouse de M. Gao a présenté une demande de radiation de la liste des témoins, mais le juge Jiang a refusé de l’accepter.

La police a également interrogé les voisins de Mme Shi sur sa pratique du Falun Gong. Ses voisins n’étaient pas du tout au courant de sa pratique, mais la police les a tout de même forcés à témoigner contre elle. En outre, la peinture du Nouvel An chinois portant les mots « Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon » sur sa porte est également devenue une preuve contre elle. Authenticité-Bienveillance-Tolérance est le grand principe du Falun Gong.

Le juge a condamné les quatre pratiquants à la prison le 20 juillet. Mme Gao a été condamnée à une peine de six ans et dix mois ; M. Gao et M. Sun ont été condamnés à une peine de six ans et six mois chacun et à une amende de 10 000 yuans, Mme Shi a été condamnée à une peine de un an et trois mois et à une amende de 3000 yuans. Mme Shi a également été licenciée par la société China Mobile, où elle avait travaillé pendant dix-sept ans.

Mme Gao, M. Gao et M. Sun ont fait appel auprès de la cour intermédiaire de Mudanjiang, qui a décidé de confirmer leurs verdicts initiaux le 8 septembre.

Informations sur les responsables de la persécution :

Wei Ming (魏明), juge président de la cour intermédiaire de Mudanjiang : +86-453-6377066

Jiang Xinkun (姜新昆), juge du tribunal de la ville de Hailin : +86-13045340737, +86-13904834266, +86-453-7117271

Yan Ming (闫明), président du parquet de la ville de Hailin : +86-13904531973, +86-453-7103902

Zang Dianxu (臧殿旭), chef du Bureau de la sécurité intérieure de la ville de Muleng : +86-18946333388

Zhao Xiangjun (赵祥军), chef adjoint du Bureau 610 de la ville de Muleng : +86-15245351989

(Plus d’informations sur les responsables de la persécution sont disponibles dans l’article original en chinois.)

Voir aussi :

Ville de Muleng, province du Heilongjiang : Quatre pratiquants de Falun Gong condamnés pour leur croyance

Un ancien professeur dart condamné à 6 ans et demi de prison pour sa croyance

Cinq habitants du Heilongjiang font face à un procès pour leur croyance

(Un article connexe est disponible dans la version anglaise.)

Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par les droits d’auteur. La reproduction non commerciale est autorisée, mais doit être accompagnée du titre de l’article et d’un lien vers l’article original.

Traduit de l’anglais