(Minghui.org) Le 18 juin 2020, un habitant du district de Yanchi, dans la province du Ningxia, a été arrêté pour sa pratique du Falun Gong. Il a récemment été confirmé par Minghui.org que M. Gao Bing a été secrètement condamné à la prison de Shizuishan. La durée de sa peine n’est pas encore connue.

C’est la troisième fois que M. Gao, 41 ans, est condamné à de la prison pour sa croyance dans le Falun Gong, une discipline méditative et spirituelle que le régime communiste chinois persécute depuis 1999. Outre les peines de prison, il a également purgé deux ans dans un camp de travail et a été détenu dans un centre de lavage de cerveau pendant quatre mois.

M. Gao a souffert de dépression pendant son adolescence, après le divorce de ses parents. Après avoir lu des livres de Falun Gong en 1996, il a retrouvé l’espoir. Sa santé et ses résultats scolaires se sont améliorés en peu de temps. Il a ensuite été admis à l’Institut d’ingénierie mécanique du Shaanxi. Pendant son temps libre, M. Gao rejoignait d’autres pratiquants pour faire les exercices de Falun Gong dans le parc. Il a déclaré que c’était le moment le plus heureux de sa vie.

Avec le début de la persécution trois ans plus tard, l’université de M. Gao a propagé de la propagande contre le Falun Gong. Il a raconté à ses camarades de classe comment il avait bénéficié du Falun Gong et a fait les exercices sur le campus, dans l’espoir d’aider plus de gens à apprendre les faits sur le Falun Gong.

En représailles, la direction de l’école lui a ordonné de cesser de pratiquer. Comme il refusait de trahir sa croyance, ils ont convoqué son père à l’Institut et lui ont demandé d’essayer de persuader M. Gao. Comme M. Gao ne bougeait pas, peu importe comment son père le grondait ou le battait, celui-ci a menacé de le renier. L’école a ensuite renvoyé M. Gao, qui est retourné dans sa ville natale de Yanchi.

Le 25 avril 2005, M. Gao a été signalé pour avoir mis en place des affiches de Falun Gong devant l’École du Parti du district de Yanchi. Il a ensuite été condamné à une peine de trois ans à purger à la prison de Guanmahu, dans la ville de Wuzhong, où il a subi des passages à tabac constants et des violences verbales incessantes.

En avril 2008, à l’expiration de sa peine, des agents du Bureau 610 du Ningxia ont directement emmené M. Gao au centre de lavage de cerveau de la ville de Yinchuan, où il a été détenu jusqu’en août 2008.

M. Gao s’est ensuite rendu à Pékin pour travailler. Il a été arrêté le 24 mai 2011, et condamné à deux ans de travaux forcés. Il a subi des décharges électriques et des passages à tabac pendant sa détention au camp de travaux forcés de la Mongolie intérieure, en plus de travaux forcés consistant à couper des rouleaux de papier toilette. Lors d’un accident, en juin 2013, son majeur gauche a été coupé par la machine et on a dû lui faire 38 points de suture. Il a été libéré le 12 novembre 2013, peu après le démantèlement du système de travaux forcés en Chine.

M. Gao a de nouveau été secrètement arrêté fin 2015, puis condamné à trois ans de prison. Il a d’abord purgé sa peine à la prison de Yinchuan avant d’être transféré à la prison de Shizuishan le 3 mai 2017. Comme il refusait de renoncer au Falun Gong, les gardiens l’ont maintenu en isolement cellulaire et l’ont obligé à porter une camisole de force. Il a été libéré aux alentours du mois de juin 2018.

Voir aussi :

Province du Ningxia : Quarante pratiquants de Falun Gong toujours en détention, sept condamnés à la prison

Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par les droits d’auteur. La reproduction non commerciale est autorisée, mais doit être accompagnée du titre de l’article et d’un lien vers l’article original.

Traduit de l’anglais