(Minghui.org) Le Parti conservateur du Royaume-Uni a tenu sa réunion annuelle à Manchester, la troisième plus grande ville d’Angleterre, du 3 au 6 octobre 2021. Les pratiquants de Falun Dafa de Manchester et des villes environnantes ont organisé une activité dans la rue principale près de la place du centre-ville. Ils ont présenté le Falun Dafa et parlé aux gens de la persécution de la pratique spirituelle en Chine.

Les pratiquants ont déployé banderoles et panneaux d’information et clarifié les faits aux passants en présentant les exercices et en distribuant. De nombreuses personnes ont manifesté leur soutien en signant la pétition. Apprendre la persécution incessante des pratiquants de Falun Dafa par le Parti communiste chinois (PCC) depuis vingt-deux ans a été un choc pour beaucoup d’entre eux.

Les pratiquants ont organisé des activités pour clarifier la vérité à l’extérieur du lieu de la réunion annuelle du Parti conservateur.

Un étudiant de Chine : Je veux juste écouter la vérité

Trois étudiants internationaux venant de Chine se sont arrêtés au stand des pratiquants. Un jeune homme a écouté attentivement un pratiquant leur clarifier la vérité. Lorsque les deux jeunes femmes qui l’accompagnaient l’ont exhorté à partir, il a dit : « Je veux juste écouter la vérité. »

Lorsque le pratiquant lui a dit que des millions de Chinois avaient démissionné du PCC et de ses organisations pour la jeunesse pour éviter d’être impliqués, le jeune homme a dit qu’il en avait entendu parler lors d’une visite à Taïwan et qu’il avait déjà démissionné du PCC. Avant de partir, il a accepté avec joie un dépliant et a dit qu’il demanderait à ses deux amies de le lire.

Un média personnel comprend la vérité

Une dame a remarqué les pratiquants faisant la démonstration des exercices et était très intéressée par le Falun Dafa. Elle a dit qu’elle-même pratiquait le Tai Chi et avait une chaîne de télévision en ligne qui diffusait souvent des programmes liés au Tai Chi. Elle a interviewé un pratiquant et a dit qu’elle voulait inclure des informations sur le Falun Dafa dans son émission afin que plus de gens puissent en apprendre davantage.

M. David Smith et M. Samir Aslam, journalistes au magazine de l’Université métropolitaine de Manchester, se sont également arrêtés et ont lu les informations sur la persécution. Ils ont dit qu’ils étaient au courant depuis longtemps des violations des droits de l’homme en Chine, mais que c’était la première fois qu’ils entendaient parler du Falun Dafa. Ils ont interviewé des pratiquants locaux et ont dit qu’ils publieraient l’information dans leur magazine.

Un ingénieur informatique : Notre gouvernement en fait trop peu

Monsieur LK, un ingénieur informatique qui travaille à proximité, est passé devant le stand des pratiquants avec ses amis pendant leur pause déjeuner. Dès qu’il a lu la banderole, il est allé directement signer la pétition. Il a dit : « Notre gouvernement en fait trop peu. » Il a dit qu’il était au courant à propos du Falun Dafa et de la persécution depuis des années, mais que le gouvernement britannique n’a pas encore fait grand-chose à ce sujet. Il a également demandé à ses amis de signer la pétition en soutien aux efforts des pratiquants pour arrêter la persécution du PCC.

M. LK en savait beaucoup sur la Chine et a expliqué qu’il regardait fréquemment des vidéos sur la Chine sur les réseaux sociaux. Il a dit : « Le PCC fera face à sa chute dans un proche avenir. »

« Le PCC est fasciste »

De nombreux groupes tenaient également des activités près de la manifestation des pratiquants. Un matin, un groupe de personnes est venu alors qu’un pratiquant venait juste d’installer les présentoirs. Un homme semblant appartenir à une organisation de protection des animaux a pris un dépliant clarifiant la vérité et a dit qu’il avait déjà entendu parler du Falun Dafa.

Le pratiquant lui a expliqué que Dafa est pratiqué dans le monde et raconté à quel point le PCC le persécute. Le pratiquant a souligné que les gens croient que de nombreux phénomènes dans le monde aujourd’hui, y compris le coronavirus, sont liés au PCC. L’homme a immédiatement acquiescé et a dit : « Le PCC est fasciste. »

Un artiste : « C’est un ange »

Alors que l’activité allait prendre fin, l’artiste Elton Darlo est passé devant le stand d’information des pratiquants. L’un d’eux faisait les exercices. Le voyant, M. Darlo s’est arrêté et a fait un dessin de ce qu’il voyait. Il a expliqué qu’il avait vu deux personnes pratiquer les exercices : « Il y a une autre personne debout à côté de ce pratiquant. Il a le même regard que lui, sauf qu’il y a un halo lumineux au-dessus de sa tête. C’est un ange. »

L’artiste M. Elton Darlo avec le portrait d’un pratiquant

Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par les droits d’auteur. La reproduction non commerciale est autorisée, mais doit être accompagnée du titre de l’article et d’un lien vers l’article original.

Traduit de l’anglais