(Minghui.org) Le 10 octobre 2021, qui se trouvait être un long week-end, une conférence nationale de partage d’expériences a eu lieu en Argentine. Les participants se sont également divisés en groupes et sont allés dans divers endroits pour parler aux gens de la persécution qui a cours en Chine et pour présenter les exercices.

Pendant plusieurs mois, les pratiquants ont moins eu l’occasion de se voir en raison des restrictions liées au COVID-19. Pour les pratiquants d’Argentine, la conférence a été une occasion rare de se retrouver. Beaucoup ont exprimé leur gratitude envers Maître Li (le fondateur du Falun Dafa) pour leur avoir donné la possibilité de progresser dans la cultivation.

Les pratiquants d’Argentine ont pris une photo de groupe pendant la conférence de partage d’expériences et ont exprimé leur gratitude au Maître.

Dix-sept pratiquants ont lu les articles qu’ils avaient rédigés sur leurs expériences de cultivation. Ces partages ont aidé les participants, en particulier les nouveaux pratiquants, à voir dans quels domaines ils pouvaient s’élever grâce à la cultivation.

Une pratiquante de quatorze ans a trouvé le droit chemin

Carmina Nemes a commencé à pratiquer Dafa à l’âge de 10 ans. Elle a maintenant 14 ans. Elle raconte : « J’étais une chrétienne fervente. J’étudiais toutes les prières et je lisais la Bible avec diligence. Je portais souvent un ou deux chapelets sur moi et je priais le soir avant d’aller me coucher. Mais je me sentais toujours triste et effrayée et je ne me sentais pas en sécurité. Je pleurais souvent sans raison. Alors que j’ai une famille aimante, je me sentais seule. »

« Ma mère m’a donné le livre Zhuan Falun quand j’avais 10 ans. Je l’ai lu et j’ai fait les exercices. J’ai vite senti que seul Dafa était ma maison. J’ai commencé à connaître de nombreux changements. Ma santé s’est améliorée, je suis devenue extravertie, je discutais avec mes camarades de classe et je me suis liée d’amitié avec des filles de mon âge. J’ai pris confiance en moi et j’ai cessé d’avoir peur. Mes camarades de classe ont cessé de se moquer de moi et la meilleure chose est que, pour la première fois, je me suis sentie en sécurité et heureuse. »

Carmina Nemes, 14 ans cette année, a pris la parole lors de la conférence.

« Une nuit, j’ai fait un rêve. J’ai senti que je devais pratiquer le Falun Dafa et Jésus était ravi que j’aie trouvé Dafa. Je suivais le principe Authenticité, Bienveillance, Tolérance et je me purifiais. Cependant, lorsque je me suis réveillée, j’étais inquiète de ce que mes parents allaient dire, surtout mon père parce qu’il n’était pas encore pratiquant. Je me demandais si je devais faire ma communion. Finalement, j’ai raconté mon rêve à ma mère et lui ai fait part de mes sentiments. Je lui ai dit que Maître Li Hongzhi (le fondateur du Falun Dafa) nous avait enseigné à suivre une seule voie de cultivation.

Ma mère et moi en avons discuté avec mon père. Il a suggéré que je fasse ma communion et que je sois une pratiquante de Dafa en même temps. Mais j’ai insisté pour suivre la voie de la cultivation du Falun Dafa. J’ai expliqué que je devais suivre les exigences du Maître. Avec l’aide de ma mère, mon père a accepté. J’étais ravie et j’ai remercié le Maître pour son aide. »

Le voyage extraordinaire vers la pratique de Dafa

Originaire de Cuba, José Rangel est médecin. Il s’est échappé de son pays natal et après avoir traversé de nombreuses difficultés, il a finalement obtenu un visa pour vivre en Argentine. Il a partagé son extraordinaire parcours pour obtenir le Fa.

José est venu en Argentine pour la première fois en 2015. Il a assisté à une convention internationale dans un restaurant et a lu des informations sur le Falun Dafa et regardé une vidéo présentant la pratique méditative et spirituelle. Il a voulu en apprendre davantage. Un pratiquant qui travaillait dans le restaurant lui a parlé de la persécution et lui a donné les Neuf commentaires sur le Parti communiste ainsi que plusieurs livres de Dafa, dont le Zhuan Falun.

En 2018, lorsqu’il a été invité en Argentine, José a demandé l’asile politique —mais le gouvernement a rejeté sa demande. Sans emploi, sans revenu ni statut juridique, il était sans abri. Chaque jour, il ne pouvait que marcher, car il n’avait pas d’argent pour prendre les transports en commun.

Un jour, José est passé devant une université de droit et a lu des informations sur le Falun Dafa. Quelqu’un lui a donné une brochure. Il y a jeté un coup d’œil et a immédiatement dit au pratiquant qu’il était au courant de la persécution en Chine et qu’il avait lu le Zhuan Falun. Cependant, il ne se souvenait plus du nom du restaurant ni de l’adresse où il avait obtenu les livres. Le pratiquant qui lui avait donné la brochure lui a alors dit qu’il était justement chef cuisinier dans ce restaurant ! Cette rencontre extraordinaire a permis à José de reprendre contact avec Dafa. Il a commencé à travailler au restaurant et est devenu pratiquant. Peu de temps après, le gouvernement a accepté sa demande d’asile politique.

Il n’oubliera jamais cette journée —le 13 mai 2019. Plusieurs pratiquants s’étaient rendus à New York pour assister à une conférence de Fa. Il a reçu une lettre lui notifiant que sa résidence permanente avait été approuvée ce jour-là. José a dit que le 13 mai était l’anniversaire du Maître. Il s’est senti mal de ne pas pouvoir envoyer ses vœux au Maître alors qu’il lui avait offert un cadeau. Il est allé chercher son visa ce jour-là. Le personnel du gouvernement lui a dit qu’il avait beaucoup de chance, car il n’était pas facile pour les réfugiés cubains d’obtenir la résidence permanente. Il leur a parlé de Dafa et de la persécution.

José Rangel exprime sa gratitude au Maître.

Récemment, José a obtenu sa certification pour pratiquer la médecine en Argentine. Il y a trois mois, sa femme et son fils ont réussi à quitter Cuba et maintenant la famille est enfin réunie. Il a dit que toutes ces bénédictions venaient du Maître. Il est déterminé à cultiver et à pratiquer avec diligence.

Devenir un pratiquant après avoir lu le Zhuan Falun à larmée

Oscar Galvez est militaire. Lorsqu’ils ont déménagé dans une petite ville, sa femme a vu l’exposition Lart de Zhen Shan Ren. Peu après, elle a commencé à pratiquer le Falun Dafa, mais Oscar n’était pas intéressé. Un jour, il a dû se rendre pendant plusieurs jours dans les montagnes pour une mission. Sa femme lui a donné le Zhuan Falun et lui a demandé de le lire le soir. Il a mis le livre dans son sac à contrecœur. Après s’être entraînés toute la journée, le soir, les autres soldats discutaient de choses banales. Comme il s'ennuyait, Oscar a commencé à lire le Zhuan Falun. Il a dit qu’après avoir lu le livre pendant plusieurs jours, cela a changé toute sa vie et il a décidé de cultiver et pratiquer.

Oscar Galvez a commencé à pratiquer Dafa alors qu’il était dans l’armée.

Mais de nombreuses épreuves se sont présentées. Pouvoir assister à cette conférence fut un autre test : il y a deux semaines, son officier supérieur a annoncé qu’ils ne pouvaient pas avoir de week-ends libres, car tous les départements devaient se préparer pour un événement important. La conférence et les activités de clarification de la vérité étaient justement programmées pour ce week-end. Oscar voulait vraiment assister à la conférence de partage d’expériences et aux activités, mais il ne pouvait pas désobéir aux ordres militaires. Il a rassemblé son courage à plusieurs reprises, espérant parler à son supérieur, mais il n’y est pas parvenu. Finalement, il est allé le voir. Il était tendu et lui a dit qu’il était un pratiquant de Falun Dafa. Il a demandé la permission d’assister aux activités de ce week-end. À sa grande surprise, l’officier a dit que le département dans lequel il se trouvait avait obtenu de bons résultats et il a donc pu obtenir un congé.

Oscar a dit que c’était un test pour lui, un test de sa conviction. Il a pu profiter de l’occasion pour clarifier la vérité à son supérieur et a passé le test. Il était reconnaissant envers le Maître d’avoir veillé sur lui.

Après la conférence, chaque participant est resté et a partagé ses pensées et réflexions après avoir écouté les expériences des autres pratiquants. Les nouveaux pratiquants ont dit avoir beaucoup appris et réalisé l’importance d’être plus diligents dans la cultivation. Beaucoup ont exprimé leur gratitude pour la compassion du Maître qui les a aidés à obtenir le Fa en ce dernier moment et à devenir disciples de Dafa pendant la rectification de Fa.

Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par les droits d’auteur. La reproduction non commerciale est autorisée, mais doit être accompagnée du titre de l’article et d’un lien vers l’article original.

Traduit de l’anglais