(Minghui.org) Une femme de la ville de Jiangmen dans le Guangdong a été condamnée à la prison pour sa pratique du Falun Gong, une discipline spirituelle que le régime communiste chinois persécute depuis 1999.

Mme Liang Qiuchang, âgée de 51 ans et propriétaire d’un salon de coiffure, a été arrêtée le 14 juillet 2020 pour avoir distribué des documents d’information au sujet du Falun Gong dans un quartier résidentiel. La police l’a ramenée chez elle et a mis son domicile à sac sans mandat de perquisition. Des souvenirs du Falun Gong ont été trouvés et emportés. Elle a été détenue au centre de détention du district de Xinhui. Son arrestation a été approuvée le 21 août.

Mme Liang a été jugée par le tribunal du district de Pengjiang le 28 mai 2021. Elle a été condamnée à une peine de cinq ans et à une amende de 10 000 yuans.

Persécutions antérieures

Mme Liang a été arrêtée de multiples fois depuis qu’elle a commencé à pratiquer le Falun Gong en 2000 et elle a été incarcérée pendant trois ans.

Elle a été arrêtée pour la première fois dans la soirée du 13 septembre 2004 pour avoir distribué des documents d’information sur le Falun Gong. La police a saccagé son domicile le lendemain après-midi terrifiant ses beaux-parents qui vivaient avec sa famille. Trois semaines plus tard, elle a été condamnée à un an de travaux forcés.

MmeLiang a de nouveau été arrêtée le 16 octobre 2016. La police a fouillé chaque pièce de son domicile, y compris la chambre de sa fille. MmeLiang a été emmenée au centre de détention du district de Xinhui. Elle a été jugée par le tribunal du district de Xinhui le 28 septembre 2016 et condamnée à une peine de deux ans et à une amende de 6000 yuans.

Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par les droits d’auteur. La reproduction non commerciale est autorisée, mais doit être accompagnée du titre de l’article et d’un lien vers l’article original.

Traduit de l’anglais