(Minghui.org) J’ai commencé à pratiquer le Falun Dafa en 2013. Ma santé physique et mentale s’est grandement améliorée. Je suis reconnaissante envers le Maître de m’avoir donné la chance de pratiquer, et aucun mot ne peut exprimer ma gratitude. J’aimerais partager certaines de mes expériences avec vous.

Regarder à l’intérieur et me cultiver moi-même

En août 2019, ma belle-sœur et moi sommes allées à la campagne pour parler du Falun Dafa aux gens. Quelqu’un qui a été trompé par la propagande du Parti communiste chinois (PCC) nous a dénoncées et la police locale nous a arrêtées. Nous avons été emmenées à la Division de la sécurité intérieure du canton et détenues pendant dix jours.

Pendant ma détention, la police n’a cessé de me menacer. J’ai eu peur et je ne suis pas sortie pour parler de Dafa aux gens pendant longtemps. Avant cet incident, je faisais souvent de la moto avec ma belle-sœur et nous expliquions la vérité aux gens. Ma belle-sœur n’avait pas peur et elle parlait à tous ceux qu’elle rencontrait. Parfois, je me tenais sur le côté et j’émettais la pensée droite ou je me joignais à elle pour parler aux gens ; j’écrivais les noms de ceux qui voulaient démissionner du PCC et de ses organisations pendant qu’elle leur parlait. Nous avons très bien coopéré.

J’ai cherché à l’intérieur les attachements qui m’empêchaient de sortir ; j’en ai trouvé beaucoup, notamment l’égoïsme, la peur, la dépendance, la recherche du confort, l’autoprotection et une mentalité discriminatoire. J’ai demandé au Maître de m’aider : « Maître, je ne veux aucun de ces attachements. »

J’ai compris que pour me débarrasser de ces attachements, je devais les surmonter et qu’ils ne devaient pas m’empêcher de faire ce que j'avais à faire. Les forces anciennes veulent détruire les gens et utilisent leurs attachements pour les piéger. Je ne dois pas tomber dans leurs pièges. Le Maître nous a enseigné le Fa de l’univers pour nous sauver. J’ai commencé à lire le Fa et à émettre la pensée droite fréquemment pour éliminer ces attachements.

Le Maître a dit :

« Les disciples de Dafa sont l’espoir de l’humanité, et ils sont son unique espoir. Sauver les êtres est notre mission, la responsabilité est considérable, c’est seulement en se cultivant bien soi-même qu’on peut bien faire les choses qu’un disciple de Dafa doit impérativement faire. » (« Mot de félicitations au Fahui européen à Paris »)

« Clarifier la vérité, sauver les êtres, voilà ce que tu dois faire, en dehors de tout cela il n’y a rien que tu doives faire, il n’y a rien que tu doives faire dans ce monde. » (« Enseignement du Fa à la conférence de Fa de New York 2015 »)

J’ai compris que la mission des pratiquants est de sauver des êtres. Je me suis souvenue de l’enseignement du Maître et j’ai décidé d’être une vraie pratiquante.

J’ai renforcé ma pensée droite, surmonté ma peur et me suis encouragée avec l’enseignement du Maître. J’étais déterminée à faire les trois choses avec diligence. J’ai recommencé à aller à la campagne avec ma belle-sœur pour parler du Falun Dafa aux gens.

Accomplir nos vœux préhistoriques pour sauver plus d’êtres

Je me suis sentie fière de moi lorsque je suis sortie et que j’ai parlé aux gens pour la première fois après ma libération. J’ai émis la pensée droite en conduisant ma moto et en récitant les enseignements du Maître :

« Abandonnez tous les attachements, ne pensez à rien, faites seulement tout ce que doit faire un disciple de Dafa, tout sera contenu dedans » (« Enseignement de Fa lors de la Conférence de Fa internationale à Washington, D.C. », Guider le voyage)

Dans une maison, plusieurs personnes jouaient au Mahjong. Après être descendue de la moto, ma belle-sœur s’est dirigée directement vers la porte et a dit : « J’ai apporté des brochures pour que vous les lisiez. Ces informations peuvent vous apporter des bénédictions et vous garder en sécurité. Le virus de Wuhan se répand partout, et les gens souhaitent tous rester en sécurité. Peu importe la position que vous occupez et la richesse que vous avez, vous ne pouvez profiter de ces choses que si vous êtes en sécurité. Plusieurs professeurs sont morts du virus de Wuhan. Ils étaient riches et puissants, mais ils étaient impuissants face au virus. Seul Dafa peut sauver les gens. » La plupart d’entre eux ont accepté les brochures.

Pendant qu’elle distribuait les brochures, ma belle-sœur leur a dit : « Les pratiquants de Falun Dafa ont utilisé leur propre argent pour les fabriquer. Veuillez les passer à vos amis et à vos parents après les avoir lus afin qu’ils puissent aussi comprendre le Falun Dafa et être bénis. Vous accumulerez une immense vertu si vous faites cela. » Ils ont tous accepté.

Ma belle-sœur a ensuite expliqué l’importance de démissionner du PCC et de ses organisations pour assurer leur avenir en toute sécurité. La plupart d’entre eux ont accepté ce qu’elle a dit et ont accepté de démissionner du PCC et de ses organisations. Seul un homme n’a pas accepté ses paroles. Nous n’en avons pas été émues. Nous leur avons donné des documents expliquant le Falun Dafa et la persécution et leur avons donné des souvenirs du Falun Dafa. Nous leur avons dit que le fait de réciter souvent « Falun Dafa est bon » et « Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon » pouvait leur apporter des bénédictions et les aider à traverser les désastres en toute sécurité. Ils nous ont tous remerciés. Voyant que les gens s’éveillaient, nous avons remercié le Maître.

Nous nous sommes ensuite rendues dans une autre maison. Un homme se rafraîchissait devant un ventilateur électrique. Nous sommes descendues de la moto et nous nous sommes approchées de lui. Il a demandé la raison de notre visite. Ma belle-sœur lui a dit que nous voulions lui donner un exemplaire de Bénis par le Ciel (un périodique de Minghui) pour qu’il le lise. Il était heureux et nous a offert des chaises pour nous asseoir. Il voulait aussi nous offrir du thé ; nous l’avons remercié et lui avons dit que nous n’avions pas soif.

Nous lui avons demandé s’il avait déjà lu ces périodiques auparavant, et il a dit que non. Ma belle-sœur a dit : « Si vous voulez lire, je peux aussi vous donner un exemplaire de La Vérité (un autre périodique de Minghui). Ils ont un contenu différent. » Il a répondu : « Je vais les lire. » Nous lui avons ensuite demandé s’il avait entendu parler des démissions du PCC et de ses organisations pour assurer son avenir. Il a répondu qu’il n’en avait pas entendu parler et qu’il n’avait rejoint la Ligue de la jeunesse et les Jeunes Pionniers que dans son enfance. Nous lui avons expliqué que des millions de Chinois démissionnent du PCC et lui avons expliqué que lorsque les gens démissionnent du PCC, ils sont bénis et protégés en cas de catastrophe. Il aurait un avenir lumineux. Il a répondu joyeusement : « Bien ! S’il vous plaît, aidez-moi à démissionner. » Il nous a ensuite dit son nom et nous a remerciées. Nous étions très heureuses qu’une autre vie ait été sauvée.

Nous avons continué à rouler. Lorsque nous sommes passées devant une petite maison vieille et délabrée, j’ai remarqué un vieil homme qui lavait des baguettes. Nous avons arrêté la moto. Ma belle-sœur est allée vers une maison, et je me suis dirigée vers la petite maison.

J’ai salué le vieil homme. Puis j’ai vu qu’une vieille femme était également à l’intérieur de la maison ; il m'a dit que c’était sa femme. J’ai bavardé avec lui pendant un moment et j’ai appris qu’il avait 80 ans et qu’il avait de nombreuses maladies. J’ai demandé : « Avez-vous entendu parler du Falun Dafa ? » Il a répondu : « Non. » J’ai demandé à nouveau : « Avez-vous déjà rejoint les Jeunes Pionniers ? » Il m’a dit fièrement : « Oui, et j’étais même capitaine d’équipe chez les Jeunes Pionniers. Quand j’étais capitaine, tout le monde m’appréciait parce que je travaillais dur et que je pouvais endurer les difficultés. »

J’ai dit : « J’ai su que vous étiez une bonne personne dès que je vous ai vu. Et si je vous aidais à démissionner des Jeunes Pionniers pour vous assurer un bel avenir ? Le PCC promeut l’athéisme. Il lutte contre le Ciel, la terre et les gens. Il a offensé le divin et commis d’énormes crimes. Le Ciel élimine le Parti, et c’est pourquoi la Chine a connu tant de désastres cette année. On ne peut rester en sécurité que si on démissionne du PCC et de ses organisations. »

Le vieil homme a dit rapidement : « Aidez-moi à démissionner, s’il vous plaît. Je veux que nous soyons en sécurité. » Sa femme m’a alors dit : « Je n’ai adhéré à aucune d’entre elles. Je veux juste que nous soyons en sécurité. » Je lui ai dit : « Vous serez bénis par le Ciel si vous et votre mari dites sincèrement “Falun Dafa est bon” et “Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon” Le Falun Dafa est le Fa de Bouddha, et croire au Fa de Bouddha apportera des bénédictions. » Elle a dit avec gratitude : « Merci, jeune fille. » J’ai dit : « Grand-mère, ne me remerciez pas. S’il vous plaît, remerciez notre Maître ! »

Après avoir dit au revoir au vieux couple, j’ai quitté la petite maison avec joie. Je suis montée sur ma moto et j’ai roulé un peu pour rattraper ma belle-sœur. En roulant, j’ai pensé : « Si je n’étais pas allée à la petite maison, le vieux couple aurait manqué l’occasion d’être sauvé. Les pratiquants ne devraient pas avoir une mentalité discriminatoire envers qui que ce soit. »

Quand nous avons parlé du Falun Dafa et de la persécution aux gens ce jour-là, tout s’est bien passé, grâce à la protection du Maître. La plupart des personnes à qui nous avons parlé ont accepté de bon gré les documents et ont accepté de démissionner du PCC et de ses organisations. J’ai pensé : « Tous les êtres attendent le salut. Je dois suivre les enseignements du Maître, bien me cultiver et sauver davantage d’êtres afin d’accomplir ma mission. »

Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par les droits d’auteur. La reproduction non commerciale est autorisée, mais doit être accompagnée du titre de l’article et d’un lien vers l’article original.

Traduit de l’anglais