(Minghui.org) Je suis une pratiquante de longue date qui a commencé à pratiquer le Falun Dafa en 1996. J’avais alors 36 ans. La première série de conférences que j’ai regardée était les conférences du Maître à Guangzhou. Le Maître a commencé à nettoyer mon corps pendant que je regardais la cinquième conférence. J’ai récupéré de la constipation qui m’avait tourmenté pendant neuf ans. D’autres problèmes de santé tels que hémorroïdes, fibromes utérins, séquelles d’une entorse, etc. ont disparu un à un. J’ai vraiment vécu ce que c’était que de se sentir légère et sans maladies.

Plus de deux décennies se sont écoulées. J’ai récemment réalisé que les mauvaises pensées qui continuaient à surgir dans mon esprit pendant que je regardais les conférences du Maître ne partiraient pas parce que je n’avais pas discerné que ces pensées étaient irrespectueuses envers le Maître et Dafa, et que je n’avais pas réalisé que ces pensées n’étaient pas moi.

Il y a quelques jours, lorsque j’ai regardé à nouveau les conférences, j’ai pris conscience de la gravité de mon problème. Plus j’y pensais, plus je sentais que j’avais déçu le Maître, qui a une grande compassion et a tout donné aux disciples. J’étais certaine que les pensées irrespectueuses envers le Maître et Dafa n’étaient pas moi. J’avais besoin de les éliminer. J’ai regardé les conférences du Maître trois fois de suite. Je me suis sentie mieux à chaque fois. Je me suis finalement débarrassée des lacunes longtemps cachées qui avaient permis aux forces anciennes, aux mains noires et au spectre du Parti pervers d’en profiter. Quand j’ai regardé à nouveau les conférences après cela, je n’ai plus eu de mauvaises pensées.

Alors que mon esprit devenait pur, de nombreux sentiments merveilleux sont apparus. J’ai vu la signification des grands signes de la main du Maître (mudras). Je ne savais pas ce qu’ils voulaient dire dans le passé. Pour comprendre les pensées du Maître avec un état d’esprit pur, avant d’écouter chaque conférence, j’ai commencé par regarder les gestes de la main du Maître. Enfin, une fois, il m’a semblé saisir une couche de sens et j’ai pleuré à haute voix. Le Maître nous a dit dès le début que nous devons nous accrocher à des pensées droites pendant les tribulations ; dans la bataille entre le bien et le mal, nous devons croire en Maître et en Dafa jusqu’à ce que la Loi rectifie le cosmos.

Auparavant, je n’avais prêté attention qu’aux conférences du Maître. Je ne pensais pas trop aux galaxies et au Falun tournant au début de chaque conférence. Parfois, pour gagner du temps, j’avançais même rapidement à la partie de la conférence et je sautais la partie d’ouverture où le Falun tournait. Je me rends compte maintenant que c’était une erreur. Il n’y a rien de superflu dans les conférences du Maître. Chaque partie est précieuse. Il montre l’évolution de l’univers, les progrès de la rectification de Fa englobant le système solaire et l’émergence du Fa de Bouddha. Il y a plusieurs siècles, des saints de divers pays avaient prophétisé que le Créateur viendrait sur terre pour offrir le salut. L’ouverture avant chaque conférence symbolise la réalisation de ces prophéties, et les gestes de la main du Maître sont une forme d’enseignement de la Loi aux êtres dans l’univers.

Je chéris même la musique qui accompagne le Falun tournant au début des conférences. C’est comme si j’étais au milieu des Falun. L’absorption et l’émission d’énergie par le Falun sont comme mon inspiration et mon expiration, purifiant mon esprit et mon corps. Toutes les pensées égoïstes et aléatoires sont purgées de mon cerveau, et quand j’écoute ensuite les enseignements du Maître, je sens que c’est encore plus sacré.

En raison de ma faible qualité d’éveil, alors que je cultive et pratique depuis plus de deux décennies, je n’ai pris conscience de ces choses que récemment. Je devrais faire plus d’efforts et cultiver avec plus de diligence.

[Note de la rédaction : Le point de vue exprimé dans cet article représente la compréhension actuelle de son auteur et sert à être partagé parmi les pratiquants afin que nous puissions : « Comparer l’étude, comparer la cultivation » (« Cultiver réellement », Hong Yin)]

Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par les droits d’auteur. La reproduction non commerciale est autorisée, mais doit être accompagnée du titre de l’article et d’un lien vers l’article original.

Traduit de l’anglais