(Minghui.org) Une enseignante, retraitée du district de Linshu, dans la province du Shandong, a été condamnée le 8 octobre 2021 à une peine de deux ans pour sa pratique du Falun Gong, une discipline spirituelle que le régime communiste chinois persécute depuis 1999.

Les policiers ont arrêté Mme Yang Guangzhen, âgée de 62 ans, le 1er avril 2020, et ont saccagé son domicile. Ils l’ont enfermée dans une cage de métal et interrogée toute la nuit au poste de police. Les agents lui ont aussi prélevé un échantillon de salive. Le lendemain, ils l’ont libérée sous caution.

Fin octobre, Guo a envoyé le dossier de Mme Yang au parquet du district de Ju’nan qui l’a transféré ensuite au parquet du district de Linshu début novembre. Le procureur Liu Yan l’a inculpée en mars 2021 et a transféré son dossier au tribunal du district de Linshu.

Mme Yang a comparu devant le tribunal le 12 septembre 2021. Le juge Zhuo Shan a rejeté sa demande, ainsi que celle de sa famille, de récuser le procureur du dossier pour l’avoir inculpée tout en ignorant que la police avait violé les procédures judiciaires. Le juge a également rejeté l’autre demande de Mme Yang visant à exclure des preuves non vérifiées contre elle.

Son avocat a fait valoir qu’en Chine, aucune loi ne criminalise le Falun Gong. Il a ajouté que le procureur n’avait fourni aucune preuve pour démontrer comment Mme Yang avait prétendument « sapé l’application de la loi », prétexte utilisé par les tribunaux chinois pour emprisonner les pratiquants de Falun Gong.

Mme Yang a détaillé comment la police l’avait arrêtée arbitrairement dans la rue, fouillée de force, attachée sur une chaise de fer et enfermée dans une cage de métal. Elle a ajouté que lors de son arrestation et de l’interrogatoire, la police lui a parlé avec un langage insultant et humiliant. Elle a réfuté les accusations portées contre elle et a soutenu que les persécutions n’avaient aucune base juridique.

L’avocat de Mme Yang a décrit comment un agent de police a procédé à une fouille corporelle inappropriée de Mme Yang et a témoigné contre les agents qui l’ont arrêtée pour avoir saccagé son domicile sans mandat, sans fournir de liste de confiscation et pour avoir fabriqué des preuves pour la piéger.

Le 8 octobre, le juge a prononcé la peine de deux ans de prison. Liu Chaojun, du Bureau de la sécurité intérieure du district de Ju’nan, l’a emmenée ensuite au centre de détention de la ville de Linyi.

Mme Yang a été arrêtée à plusieurs reprises pour sa croyance. En 2005, on l’avait déjà condamnée à trois ans de camp de travail.

Informations sur les responsables de la persécution :

Zhuo Shan (禚山), juge au tribunal du district de Linshu : +86-18669567619, +86-13953979678

Liu Yan (刘艳), procureur au parquet du district de Linshu : +86-19853970197

Yang Ming (杨明), secrétaire de la Commission des affaires politiques et juridiques du district de Linshu : +86-539-6211830

Liu Chaojun (刘朝军), chef du Bureau de la sécurité intérieure du district de Junan : +86-13954967666

Guo Qiang (郭强), chef adjoint du Bureau de la sécurité intérieure du district de Junan : +86-15753999729

Voir aussi :

Une enseignante à la retraite est jugée pour sa croyance

Vingt-neuf (29) pratiquants de Falun Dafa ont été arrêtés durant une conférence de la Loi dans le comté de Lunan de la province du Shandong

(Un autre article connexe est disponible dans la version anglaise.)

Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par les droits d’auteur. La reproduction non commerciale est autorisée, mais doit être accompagnée du titre de l’article et d’un lien vers l’article original.

Traduit de l’anglais