(Minghui.org) En avril dernier, le propriétaire d'une entreprise de sous-traitance est venu dans mon appartement afin de me faire une offre pour des travaux de rénovation. Nous avons parlé de ce dont nous avions besoin tout en allant de pièce en pièce.

J'ai profité de cette occasion pour lui parler de la beauté du Falun Dafa et du fait qu'il est pratiqué dans plus de 100 pays. Je lui ai aussi dit comment le Parti communiste chinois (PCC) persécutait les pratiquants de Dafa depuis vingt-deux ans.

J'ai expliqué : « De tels crimes contre les pratiquants seront un jour punis par des êtres divins. » À la fin de notre réunion, il a volontairement démissionné des organisations affiliées au PCC.

Quand nous sommes passés devant le balcon, il a touché un petit défaut sur le mur et a dit : « On va s'occuper de ça… Aïe ! » Il a soudain retiré sa main.

« Qu'est-ce qui ne va pas ? » Ai-je demandé. « Ça saigne. » Je lui ai donné des mouchoirs et il a exercé une pression sur la plaie.

Je l'ai rassuré : « Tout ira bien, s'il vous plaît, répétez cette phrase avec moi… Falun Dafa est bon, Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon ! » Nous avons répété la phrase trois fois.

En partant, je lui ai dit : « Ne vous inquiétez pas, il n'arrivera rien à votre main. N'oubliez pas de réciter ce que je vous ai appris, ainsi vous vous rétablirez bientôt. »

Il m'a appelée trois jours plus tard et s'est exclamé : « C'est un miracle ! J'ai répété la phrase et le saignement s'est arrêté peu de temps après mon départ. »

« C'est super », ai-je dit, « continuez ainsi. »

Lorsqu'il est venu pour terminer le travail, il a confié : « Vous êtes ma sauveuse, et je vous considère comme ma sœur. Depuis que je vous ai rencontrée, les choses vont bien pour moi ! »

« Je ne suis pas votre sauveuse. Le Maître fondateur du Falun Dafa (Li Hongzhi) est notre sauveur. »

Il m'a ensuite montré ses paumes. Elles étaient légèrement rouges. « Qu'est-ce qui ne va pas avec vos mains ? », ai-je demandé, perplexe.

« Avant, elles étaient vraiment rouges », s'exclama-t-il.

J'ai compris ce qu'il essayait de me dire : « Les paumes ont tendance à être rouges quand nous avons des problèmes cardiaques. »

« Oui », a-t-il dit. « Elles vont mieux et sont beaucoup moins rouges qu'avant. »

J'étais contente pour lui. « Vous pensez que “Falun Dafa est bon” et que Maître Li veille sur vous, alors il a nettoyé votre corps ! C'est quelque chose que les médicaments ne peuvent pas faire. »

« Le 13 mai, c'est l'anniversaire du Maître ; ce jour-là, des gens du monde entier lui envoient leurs vœux d'anniversaire. Venez, souhaitons ensemble un joyeux anniversaire au Maître ! »

Les mains jointes en signe de respect, il répéta après moi : « Tous nos vœux au Maître ! Nous vous souhaitons un joyeux anniversaire ! Merci pour votre salut ! »

Pendant qu'il nettoyait, il a déclaré : « Je suis profondément ému, mais je ne peux pas exprimer mes sentiments avec des mots. »

Je lui ai : « N'oubliez pas de dire dans votre cœur “Falun Dafa est bon”. Et lorsque vous rencontrerez des situations difficiles, n'oubliez pas de demander de l'aide à Maître Li et les choses s'arrangeront. »

Ces derniers mois, des menuisiers, des maçons, des décorateurs… une soixantaine d'ouvriers sont venus chez moi. Je leur ai tous clarifié la vérité et je les ai aidés à démissionner des organisations affiliées au PCC.

Tout comme cet homme, ils recevront des bénédictions et la protection du Maître. Je crois que mes rencontres avec ces gens sont prédestinées.

Au nom de ma famille et de ceux qui connaissent la vérité, j'ai remercié le Maître et lui ai souhaité un joyeux anniversaire. J'espère que plus de gens dans le monde apprendront la vérité et bénéficieront d'un avenir radieux.

Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par les droits d’auteur. La reproduction non commerciale est autorisée, mais doit être accompagnée du titre de l’article et d’un lien vers l’article original.

Traduit de l’anglais