(Minghui.org) Je suis plutôt introvertie et réservée. Ainsi, lorsqu’il s’agissait de clarifier la vérité aux gens, je ne savais pas comment traiter avec ceux qui ne croyaient pas ce que je disais.

Il y a plusieurs années, mon fils et moi discutions de certaines choses qui ne peuvent être expliquées par la science. Il n’est pas un pratiquant de Dafa, mais il respecte le Maître et a fait l’expérience de la préciosité de Dafa. Il sait que la dégénérescence morale du monde est arrivée à ce point et qu’elle décline de jour en jour.

Mon mari écoutait notre conversation et a commenté : « Je ne crois pas ce que tu as dit. »

Je ne savais pas comment répondre. Mon fils s’est tourné vers mon mari, a souri et a dit : « Si tu ne le crois pas, considère-le comme une histoire. » Mon mari n’a pas dit un mot de plus, mais a écouté.

Cela m’a donné une idée sur la façon de répondre aux autres lorsqu’ils parlent de Dafa. Je sais que je n’avais pas bien étudié le Fa et que j’avais de nombreuses inquiétudes. En fait, c’était comme le Maître a dit :

« Aujourd’hui c’est la réunion des assistants, si ceux qui n’ont pas assisté aux stages n’y croient pas, tu peux aussi l’entendre comme une histoire. » (« Suggestions à la réunion des assistants de Falun Dafa de Pékin », Explication sur le sens intérieur du Falun Dafa)

En juillet dernier, j’ai pris un taxi de covoiturage pour retourner chez ma mère. Il y avait deux autres passagers dans la voiture. Je me suis assise à l’avant et j’ai commencé à clarifier la vérité au conducteur en parlant sous l’angle de la COVID 19. Je lui ai donné plusieurs exemples de personnes qui avaient contracté le virus, mais qui s’étaient rétablies en récitant sincèrement la phrase de bon augure « Falun Dafa est bon ! Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon ! » Les autres passagers écoutaient attentivement.

J’ai continué en parlant de l’incident des auto-immolations sur la place Tiananmen, en disant que s’était une mise en scène du Parti communiste chinois (PCC). J’ai ensuite expliqué que le Falun Dafa est une pratique de cultivation qui enseigne à ses pratiquants les conséquences de tuer des vies.

Tout à coup, la dame qui était assise derrière moi m’a interrompue et a dit : « Ne parlez pas de ça maintenant. Si vous voulez, vous pouvez en parler chez vous ! »

Le silence s’est fait pendant un moment. Je suis restée calme et je me suis dit que personne ne pouvait avoir un impact négatif sur le Fa. J’ai répondu d’un ton très paisible et clair : « Nous sommes actuellement confrontés à une pandémie. Nous espérons que tout le monde est en sécurité. Si vous me croyez, souvenez-vous de ce que j’ai dit. Si vous ne me croyez pas, considérez ce que j’ai dit comme des histoires ! » Elle n’a pas discuté.

Le chauffeur m’a demandé : « Depuis combien de temps pratiquez-vous le Falun Gong ? »

Je lui ai dit que cela faisait vingt ans. Je pense que j’ai bien fait de lui dire cela. J’ai clarifié la vérité pendant que les passagers écoutaient. Le chauffeur de taxi a même démissionné du PCC et de ses organisations pour la jeunesse. Il a reçu une bonne bénédiction pour cela, car une fois arrivés à destination, quatre personnes ont loué son taxi.

À partir de l’expérience ci-dessus, je comprends que je dois savoir comment clarifier de manière appropriée. Quand quelqu’un ne croit pas au divin, je ne dois pas avoir une attitude agressive envers lui, mais je dois avoir une manière pacifique d'éviter une dispute. Cela peut offrir aux gens une autre chance d’être sauvés.

Merci, Maître !

Ce qui précède est ma compréhension. S’il y a quelque chose d’inapproprié, veuillez me le signaler.

[Note de la rédaction : le point de vue exprimé dans cet article représente la compréhension actuelle de son auteur et sert à être partagé parmi les pratiquants afin que nous puissions : « Comparer l’étude, comparer la cultivation. » (« Cultiver réellement », Hong Yin)]

Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par les droits d’auteur. La reproduction non commerciale est autorisée, mais doit être accompagnée du titre de l’article et d’un lien vers l’article original.

Traduit de l’anglais