(Minghui.org) Deux habitantes de la ville de Xuchang, dans la province du Henan, ont été emmenées à la prison pour femmes de Xinxiang le 12 octobre 2021, après le rejet de leur appel contre leur condamnation à trois ans de prison pour leur pratique du Falun Gong.

Le Falun Gong, également connu sous le nom de Falun Dafa, est une discipline méditative et spirituelle que le régime communiste chinois persécute depuis 1999.

Mmes Pan Yuhuan et Yang Xinhong ont été arrêtées le 22 août 2020, après avoir été signalées pour avoir parlé du Falun Gong à des personnes. Après plus d’un an au centre de détention de la ville de Xuchang, elles ont comparu devant le tribunal du district de Weidu le 5 février 2021. Deux avocats ont plaidé non coupables pour elles. Le juge Wang Lin a interrompu à plusieurs reprises les avocats et la défense des pratiquantes.

Le tribunal a ensuite condamné les deux femmes à trois ans de prison et à une amende de 3000 yuans. Elles ont fait appel auprès de la cour intermédiaire, qui a décidé de maintenir leur peine initiale.

Mme Pan, 56 ans, a commencé à pratiquer le Falun Gong en avril 1999. Elle attribue à cette pratique la guérison de son mal de dos, de son épaule gelée et de ses problèmes d’estomac. Elle est connue pour être gentille et travailleuse.

Mme Pan a une famille recomposée. Elle et son mari ont chacun un enfant d’un précédent mariage. Son mari a trois frères. En Chine, la tradition veut que les parents vivent à tour de rôle dans la maison de chaque fils, mais ses beaux-parents vivent avec elle en permanence. Elle ne s’est pas plainte et s’est bien occupée d’eux. Lorsqu’ils sont devenus grabataires, elle a cuisiné pour eux, les a nourris et les a aidés à la salle de bain.

Après le divorce de son beau-fils, Mme Pan s’est également occupée à l’occasion de son fils. Par la suite, sa propre mère est tombée et s’est cassé la jambe. Elle a également emménagé chez elle et Mme Pan s’est occupée de plusieurs personnes en même temps.

Sa fille a déclaré : « C’est incroyable de voir les responsabilités que ma mère a assumées et les sacrifices qu’elle a faits pour la famille. Si elle n’avait pas pratiqué le Falun Gong, elle n’aurait pas été capable de faire cela. C’est le pouvoir de la foi. »

Mme Yang, 47 ans, a toujours accepté les tâches difficiles au travail et ne s’est jamais plainte. Son mari est mort dans un accident de voiture il y a trois ans. Elle dit que c’est le Falun Gong qui lui a donné la foi et la force de continuer et de s’occuper de son enfant adolescent en tant que mère célibataire. Son fils est également devenu plus mature, indépendant et attentionné.

Informations sur les responsables de la persécution :

Wang Lin (王琳), vice-président du tribunal du district de Weidu : +86-13782378686

Yuan Shaowu (袁少武), juge au tribunal du district de Weidu : +86-15893715319

Lin Jing (林静), procureur au parquet du district de Weidu : +86-374-4360298

Dong Zhanjun (董占军), agent au poste de police de Guicun : +86-18637463978

(Plus d’informations sur les responsables de la persécution sont disponibles dans l’article original en chinois.)

Voir aussi :

Deux pratiquantes du Henan inculpées pour avoir parlé du Falun Gong aux gens

Deux habitantes du Henan arrêtées pour avoir parlé du Falun Gong à des gens

Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par les droits d’auteur. La reproduction non commerciale est autorisée, mais doit être accompagnée du titre de l’article et d’un lien vers l’article original.

Traduit de l’anglais