(Minghui.org) Après ses treize années d’incarcération, les autorités de la ville de Kunming, province du Yunnan, ont continué à harceler un habitant de la région parce qu’il refusait de renoncer à sa croyance.

M. Yan Jingxiong, 59 ans, pratique le Falun Gong, une discipline de l’esprit et du corps basée sur le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance. Depuis que le régime communiste chinois a ordonné la persécution du Falun Gong en juillet 1999, il a purgé une peine de deux ans et sept mois et demi dans un camp de travaux forcés, une peine de six ans de prison en 2009 et une autre peine de cinq ans de prison en 2016.

Le harcèlement et les incarcérations apparemment sans fin ont mis sa famille à rude épreuve tant sur le plan financier que mental. La santé de sa femme s’est détériorée et elle est décédée en 2005 à l’âge de 42 ans. Cinq ans plus tard, son père s’est pendu et est décédé à 77 ans.

M. Yan Jingxiong, son enfant et sa femme Mme Zhang Fengxian

Sa femme meurt après qu’on l’a libérée d’un camp de travaux forcés

M. Yan a été arrêté le 8 février 2000 et détenu pendant un mois. Sa femme était terrifiée et se faisait beaucoup de souci pour sa sécurité. Le 26 avril 2001, la police l’a de nouveau arrêté et a saccagé son domicile. On l’a détenu et torturé pendant vingt-quatre heures. Trois mois plus tard, le 20 juillet, la police a de nouveau saccagé son domicile. Il a été forcé de vivre loin de chez lui pour éviter d’autres arrestations.

Fin 2001, M. Yan et sa femme, Mme Zhang Fengxian, étaient en route pour aller récolter des légumes sur leur ferme lorsque la police les a arrêtés. Prétextant devoir poser quelques questions à M. Yan, la police l’a emmené puis l’a placé dans un centre de détention.

Sans aucune procédure régulière, le Département de police du district de Guandu l’a incarcéré pendant deux ans dans le Deuxième camp de travaux forcés du Yunnan. Comme il a refusé de renoncer au Falun Gong, sa peine a été prolongée de sept mois et demi.

À cause du stress et de la peur, Mme Zhang avait souvent la poitrine serrée. Après la libération de M. Yan, son rêve d’une vie paisible a été anéanti lorsque la police est revenue les harceler et a fait en sorte que des personnes restent devant leur maison pour les surveiller. Le traumatisme a eu des répercussions sur sa santé et elle est décédée le 8 mai 2005.

Condamné à six ans de prison pour avoir distribué un DVD de Falun Dafa

Le 27 mars 2009, M. Yan a rendu visite à un ami dans le district de Mouding (environ 290 km de Kunming) et lui a apporté un DVD portant des informations sur le Falun Gong. Plus tard, Liu Xianshun du Bureau 610 de Mouding a trouvé le DVD. Liu et plusieurs agents ont saccagé le domicile de son ami. Ils ont interrogé son fils et sa belle-fille et les ont forcés à révéler le nom et l’adresse de M. Yan.

Liu a ordonné au Département de la police de Kunming de surveiller M. Yan. La police l’a arrêté le matin du 30 mars et l’a emmené au Bureau 610 du district, où on l’a interrogé pendant vingt-quatre heures. La police l’a ensuite placé dans un centre de détention et a tenté d’obtenir des aveux de son fils et de son cousin.

Lorsque M. Yan a été jugé dans un tribunal de Mouding, le président du tribunal, Li Guanghui, l’a empêché de se défendre. Deux semaines plus tard, il l’a condamné à six ans de prison.

Le 23 septembre 2009, après qu’on a emmené M. Yan à la Première prison de la province du Yunnan, on l’a soumis à une surveillance stricte et on lui a interdit de parler aux autres ou de se procurer de la nourriture. Les gardiens l’ont obligé à rester assis sur un petit tabouret toute la journée et ont incité les autres détenus à l’insulter, lui et sa croyance. Il a essayé de clarifier les faits concernant le Falun Gong, mais on l’a encore plus maltraité.

M. Yan a été libéré prématurément, le 30 juin 2014. Le gardien Liu Jun l’a frappé quatre fois parce qu’il a demandé le verdict avant de quitter la prison.

Cinq ans de prison pour avoir distribué des DVD sur le Falun Gong

Le 11 octobre 2015, la police a de nouveau arrêté M. Yan lorsqu’elle l’a vu distribuer des DVD de Falun Gong. Des agents du Bureau de la sécurité intérieure du district de Wuhua l’ont détenu au centre de détention du district de Wuhua pendant cinq mois.

Le 11 février 2016, le tribunal du district de Wuhua a condamné M. Yan à une peine de cinq ans. Le 23 mars 2016, on l’a emmené à la Première prison de la province du Yunnan, puis libéré le 10 octobre 2020. Depuis lors, la police continue de le harceler.

Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par les droits d’auteur. La reproduction non commerciale est autorisée, mais doit être accompagnée du titre de l’article et d’un lien vers l’article original.

Traduit de l’anglais