(Minghui.org) Le consul d’Italie au Pérou, Federico Ventre Ferro, a été profondément ému après avoir vu l’exposition L’Art de Zhen Shan Ren (Authenticité-Bienveillance-Tolérance) et il a expliqué : « J’ai appris l’existence du Falun Dafa en Inde. Bien que les peintures décrivent des scènes saisissantes, il est nécessaire de les exposer dans le monde entier. Il est très important d’organiser cette exposition dans la ville d’Iquitos pour que les gens comprennent la persécution cruelle subie par les pratiquants. »

L’exposition internationale L’Art de Zhen Shan Ren (Authenticité-Bienveillance-Tolérance) a eu lieu pour la première fois au Musée de l’Amazonie (Museo Amazónico) à Iquitos, une ville du nord du Pérou, du 12 au 26 novembre 2021.

M. Federico Ventre Ferro, directeur d’une école d’art de la ville, et d’autres dignitaires ont participé à la cérémonie d’ouverture. Après avoir vu l’exposition d’art, les habitants locaux ont déclaré que c’était la première fois qu’ils apprenaient l’existence du Falun Dafa et la persécution des pratiquants par le Parti communiste chinois (PCC) qui dure depuis 22 ans en Chine.

Un pratiquant explique les histoires derrière les toiles.

Lors de la cérémonie d’ouverture tenue en soirée le 12 novembre, Yara Pandura, directrice de l’École des beaux-arts Victor Morey, le consul italien M. Ferro, l’architecte Rafael Donayre Pinedo et d’autres personnalités ont coupé le ruban et prononcé des discours.

L’architecte Rafael Donayre Pinedo a mis l’emphase particulièrement sur le fait que l’exposition transmet un message de paix et de justice. Il a déclaré : « Les expositions d’art, comme celle de l’Association du Falun Dafa, sont importantes, car elles expriment les sentiments de dizaines de milliers de personnes qui sont persécutées et dont les droits de l’homme sont violés. L’exposition transmet un message de paix et de justice. C’est nécessaire dans cette époque. »

Les artistes Martha et Rosa à l’exposition

Les artistes Martha et Rosa sont des artistes peintres. Rosa a déclaré : « Cette exposition est passionnante. Les connotations, les couleurs et les actions représentées dans ces peintures transmettent le thème de l’exposition, soit Authenticité-Bienveillance-Tolérance. Je remercie l’organisateur de nous avoir présenté cette exposition exceptionnelle. »

Me Gilberto Núñez, avocat, se tient près de l’œuvre qui l’a le plus impressionné.

L’avocat Gilberto Núñez a déclaré que les tableaux décrivaient clairement la misère du peuple chinois sous le contrôle du PCC. Il a dit qu’il espérait que ce fléau qui a causé un grand préjudice au monde entier prendrait fin le plus tôt possible. Il a souhaité le succès de l’exposition et a félicité les organisateurs.

Un autre avocat, Me Jarvey Flores, a déclaré que ces peintures illustrent les scènes effrayantes sur la façon dont la dictature viole les droits de l’homme. L’exposition l’a fait réfléchir et l’a incité à être plus aimable avec ses collègues.

Plusieurs médias de radio et de télévision d’Iquitos, dont Radio La Voz de la Selva, Radio 10 , Cable Canal Iquitos, Selva TV canal 33 , Diario La Región, et Diario Loreto 21, ont couvert la cérémonie d’ouverture.

Un reporter (au milieu) de la Radio La Voz de la Selva interviewe des pratiquants.

Le journal Diario La Región a fait un reportage sur l’exposition d’art.

Historique : Qu’est-ce que le Falun Dafa ?

Le Falun Dafa (également connu sous le nom de Falun Gong) a été présenté pour la première fois au public en 1992 par M. Li Hongzhi à Changchun, en Chine. Cette discipline spirituelle est maintenant pratiquée dans plus de 100 pays et régions du monde. Des millions de personnes ont adopté les enseignements basés sur le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance ainsi que sur cinq exercices doux, et ont constaté une amélioration de leur santé et de leur bien-être.

Jiang Zemin, ancien dirigeant du Parti communiste chinois (PCC), a perçu la popularité croissante de cette discipline spirituelle comme une menace pour l’idéologie athée du PCC et, le 20 juillet 1999, a émis un ordre interdisant cette méthode.

Sous la direction personnelle de Jiang, le PCC a créé le Bureau 610, une organisation de sécurité extralégale ayant le pouvoir d’outrepasser les systèmes policier et judiciaire et dont la seule fonction est d’orchestrer la persécution du Falun Dafa.

Au cours des vingt-deux dernières années, Minghui.org a confirmé la mort de milliers de pratiquants suite à la persécution. On pense que le nombre réel est beaucoup plus élevé. Beaucoup plus ont été emprisonnés et torturés en raison de leur croyance.

Il existe des preuves concrètes que le PCC organise le prélèvement d’organes sur les pratiquants détenus, qui sont assassinés pour alimenter l’industrie de transplantations d’organes.

Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par les droits d’auteur. La reproduction non commerciale est autorisée, mais doit être accompagnée du titre de l’article et d’un lien vers l’article original.

Traduit de l’anglais