(Minghui.org) Je cultive et pratique dans Dafa depuis plus de vingt ans, et j'ai vécu beaucoup de choses miraculeuses. J'aimerais en partager quelques unes pour valider la nature extraordinaire du Falun Dafa et pour exprimer ma gratitude pour la compassion de Maître Li.

Mon fils cadet est un pratiquant de Falun Dafa. Plusieurs pratiquants sont venus regarder le DVD des enseignements de Maître Li Hongzhi chez lui. Après leur départ, je l'ai regardé. J'ai pensé que c'était excellent et j'ai décidé de commencer à cultiver Dafa. Quand j'ai fait les exercices ce soir-là, je ne savais pas ce que voulait dire « Glisser de haut en bas » dans le troisième exercice, j'ai donc demandé au Maître : « Que signifie glisser de haut en bas ? » À ce moment-là, j'ai entendu résonner la voix du Maître dans ma dimension, disant : « Glisser de haut en bas”. J'ai alors compris ce que cela signifiait.

Je possède un kiosque où je vends des crêpes. Peu de temps après avoir commencé à pratiquer le Falun Dafa, afin de promouvoir la pratique, j'ai mis un emblème du Falun Dafa à côté de mon stand. J'espérais aider d'autres personnes à obtenir le Fa. Une petite fille est venue et a joué à côté de moi après la maternelle. Quand je lui ai demandé si elle voulait une crêpe, elle a dit : « Je ne veux pas de crêpe, j'aime simplement jouer ici. » C'était peut-être son côté lucide qui avait compris la grandeur de Dafa !

Mon mari est responsable de livrer nos crêpes aux restaurants. Quand il n'était pas de retour au moment où les crêpes étaient prêtes, je commençais à m'inquiéter. Après avoir commencé la cultivation et pratique, je ne me suis plus inquiétée. « S'il n'arrive pas, je vais faire la livraison afin que les restaurants ne soient pas en rupture de stock. » Après avoir corrigé mes pensées, il est arrivé.

Le 20 juillet 1999, le Parti communiste chinois (PCC) et son chef de l'époque, Jiang Zemin, ont commencé la persécution cruelle du Falun Dafa. Je suis allée à Pékin pour présenter une pétition. Quand je suis retournée chez moi, la police m'a enlevée et m'a attachée à un poteau de fer dans un hangar à l'extérieur du poste de police. Le chef de la police m'a giflée au visage et a utilisé une matraque électrique pour me choquer la bouche, le visage et la poitrine. Mais j'ai eu l'impression d'être frappée avec des baguettes et ça n'a pas vraiment fait mal. J'ai réalisé plus tard que c'était le Maître compatissant qui a tout enduré pour moi.

Ma cousine a raconté à une pratiquante de son village : « Ma cousine pratique aussi le Falun Dafa. » Cette pratiquante est venue me rendre visite, mais il y avait des membres de ma famille à la maison et nous n'avons pas pu beaucoup parler. Quelques années plus tard, un autre pratiquant et moi avions besoin de contacter cette pratiquante par rapport à la production de documents de clarification de la vérité. J'ai supplié le Maître de nous aider à la trouver. Miraculeusement, nous l'avons trouvée et à partir de là, nous avons participé à de nombreux efforts de rectification de Fa ensemble.

Quand ma mère a été hospitalisée, je suis allée prendre soin d'elle. Il y avait une autre famille dans la même chambre. La mère et la sœur aînée étaient hospitalisées pour une maladie cardiaque, et la sœur cadette, qui était là pour prendre soin d'elles, souffrait aussi d'une maladie cardiaque.

Un soir, la sœur cadette n'arrivait pas à dormir. Je lui ai dit : « Comme tu ne peux pas dormir, nous pouvons parler un peu. » Nous nous sommes assises ensemble et nous avons bavardé. Je lui ai expliqué les faits sur le Falun Dafa, et elle a été d'accord avec ce que j'ai dit. Je lui ai donné une amulette de Dafa. Elle l'a portée tout de suite et l'a lue : « Falun Dafa est bon. Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon. » Trois ou quatre jours plus tard, quand nous nous sommes rencontrées à nouveau, elle m'a dit : « Mon cœur ne me fait plus mal. » Plus tard, elle a dit à nouveau : « Mon cœur ne fait plus mal. » Encore plus tard elle a dit à nouveau : « Mon cœur ne fait vraiment plus mal. » Elle l'a dit à trois reprises afin de bien exprimer sa gratitude et joie après avoir bénéficié de Dafa.

Nous avions un couple marié comme locataires. La femme était enceinte et avait l'intention de retourner à sa ville natale pour donner naissance. Avant qu'ils partent, je leur ai donné deux DVD de clarification de la vérité. L'enfant est né avec une fente labiale, ouverte jusqu'aux narines, ce qui l'empêchait de boire. Le père de l'enfant était très inquiet et a emmené le bébé dans plusieurs grands hôpitaux. Les médecins ont déclaré que l'enfant était trop jeune pour être opéré. De retour à la maison, le père était désespéré. Il s'est souvenu que je lui avais donné les DVD de clarification de la vérité, et il les a regardés tout de suite. Après les avoir regardés, le bébé a tout d'un coup réussi à boire. Le père était très content. Quelques jours plus tard, ils sont venus jusque chez moi pour me raconter cela.

Traduit de l'anglais