(Minghui.org) Un homme de la ville de Dongying, province du Shandong, secrètement condamné à sept ans pour sa pratique du Falun Gong, a été transféré à la prison de la province du Shandong le 9 mars 2021, sans en avertir sa famille.

Le Falun Gong, également connu sous le nom de Falun Dafa, est une discipline méditative et spirituelle ancestrale que le régime communiste chinois persécute depuis 1999.

M. Wang Xueyong, la cinquantaine, travaille au Gisement de pétrole de Shengli. Le 8 janvier 2020, il a été arrêté chez lui et son domicile a été saccagé par quatre agents. La police l'a d'abord détenu dans le centre de détention de Hekou et l'a ensuite transféré au centre de détention de Niuzhuang.

Durant l'interrogatoire, la police a continué de faire pression sur lui pour qu'il « plaide coupable » de pratiquer le Falun Gong. M. Wang a répondu qu'il n'avait rien fait de mal en tentant d'être une bonne personne et en éveillant les consciences sur la persécution.

La police a plus tard soumis le cas de M. Wang au parquet. Ils ont inclus 96 cartes d'information sur le Falun Gong qu'ils lui avaient confisquées lors d'une arrestation précédente en novembre 2018, comme preuve pour l'accuser.

Le 20 août 2020, M. Wang a été jugé à la cour du district de Dongying par vidéoconférence. Il a été condamné à sept ans et à une amende de 30 000 yuans le 24 septembre. La cour intermédiaire de la ville de Dongying a rejeté son appel.

Avant d'être transféré à la prison, sa famille est allée au centre de détention à plusieurs reprises pour le voir, mais les gardiens les ont renvoyés et ne les ont pas informés de son transfert à la prison.

Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par les droits d'auteur. La reproduction non commerciale est autorisée, mais doit être accompagnée du titre de l’article et d'un lien vers l’article original.

Traduit de l'anglais