(Minghui.org) L’une des plus importantes coutumes traditionnelles du Japon est d’accueillir la nouvelle année avec des prières pour que l’année à venir se passe bien et soit saine. Les rues étaient remplies de personnes visitant les 88 temples bouddhistes de Kyushu. Les pratiquants de la région de Kumamoto ont profité de cette occasion pour parler aux gens du Falun Dafa et des vingt-deux années de persécution par le Parti communiste chinois (PCC) au cours d’une manifestation animée de trois jours à Kyushu, du 1er au 3 janvier 2022. Ils ont appelé le public à se joindre à l’effort pour mettre fin à la persécution.

Signature de la pétition protestant contre la persécution du PCC

De nombreuses personnes qui étaient déjà au courant de la persécution ont signé une pétition pour la condamner. Un homme âgé a déclaré à un pratiquant : « Cette pandémie nous met en garde contre le comportement barbare et arbitraire du PCC. Les dommages se sont maintenant étendus au monde entier. »

Certaines personnes ont mis en garde les pratiquants contre la surveillance et le contrôle que le régime du PCC utilise. Elles ont exprimé leur inquiétude quant à la sécurité des pratiquants. Une personne a demandé : « N’est-ce pas dangereux pour vous de faire cela ? Le PCC a des yeux partout. Vous devriez faire plus attention à la sécurité. Nous vous soutenons. Bravo ! »

Un étudiant d’une vingtaine d’années a souri et a dit à un pratiquant : « J’ai signé la pétition à Fukuoka il y a trois ans. J’étais lycéen à l’époque, et maintenant je suis en deuxième année universitaire. J’admire vraiment votre persévérance. Quand cette persécution finira-t-elle ? »

Le pratiquant a répondu : « La persécution qui dure depuis vingt-deux ans continue encore. De nombreux pratiquants de Falun Dafa sont toujours emprisonnés, et leur vie est en grand danger. Nous devons continuer à dénoncer la persécution jusqu’à ce qu’elle cesse. »

L’étudiant a été ému et a dit : « C’est un travail difficile. Je vous soutiens. »

Dès qu’une jeune mère tenant un petit garçon a entendu parler des prélèvements d’organes du PCC, elle a immédiatement signé la pétition. Elle a dit : « Même mon jeune enfant sait que tuer est mal. Jiang Zemin doit être traduit en justice. »

Un vieil homme qui vient prier chaque année a gentiment dit à un pratiquant : « Je vous vois ici depuis de nombreuses années. J’ai signé la pétition l’année dernière. Vous travaillez vraiment dur. Prenez soin de vous avec le temps froid. »

Un pratiquant qui a participé à l’activité a déclaré : « Ces deux dernières années, la pandémie s’est répandue dans le monde entier. Les Japonais ont clairement perçu la nature diabolique du régime du PCC. Le PCC persécute brutalement le peuple chinois avec des mensonges. Il trompe les peuples du monde entier. J’espère que davantage de personnes se réveilleront et verront la violence du PCC et agiront conjointement pour mettre fin aux crimes du PCC contre l’humanité. »

Qu’est-ce que le Falun Dafa (et pourquoi le PCC le persécute) ?

Le Falun Dafa (également connu sous le nom de Falun Gong) a été présenté pour la première fois au public en 1992 par M. Li Hongzhi à Changchun, en Chine. Cette discipline spirituelle est maintenant pratiquée dans plus de 100 pays et régions du monde. Des millions de personnes ont adopté les enseignements basés sur le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance ainsi que sur cinq exercices doux, et ont constaté une amélioration de leur santé et de leur bien-être.

Jiang Zemin, ancien dirigeant du Parti communiste chinois (PCC), a perçu la popularité croissante de cette discipline spirituelle comme une menace pour l’idéologie athée du PCC et, le 20 juillet 1999, a émis un ordre interdisant cette méthode.

Au cours des vingt-deux dernières années, Minghui.org a confirmé la mort de milliers de pratiquants suite à la persécution. On pense que le nombre réel est beaucoup plus élevé. Beaucoup plus ont été emprisonnés et torturés en raison de leur croyance.

Il existe des preuves concrètes que le PCC organise le prélèvement d’organes sur les pratiquants détenus, qui sont assassinés pour alimenter l’industrie de transplantations d’organes.

Sous la direction personnelle de Jiang, le PCC a créé le Bureau 610, une organisation de sécurité extralégale ayant le pouvoir d’outrepasser les systèmes policier et judiciaire et dont la seule fonction est d’orchestrer la persécution du Falun Dafa.

Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par les droits d’auteur. La reproduction non commerciale est autorisée, mais doit être accompagnée du titre de l’article et d’un lien vers l’article original.

Traduit de l’anglais