(Minghui.org) À l’approche de l’année 2022, le pratiquant suédois de Falun Dafa Filip a souhaité envoyer ses vœux et sa gratitude les plus sincères au fondateur du Falun Dafa, M. Li Hongzhi. « Merci Maître ! Bonne et Heureuse Année ! » a-t-il dit.

Filip souhaite une bonne année au fondateur du Falun Dafa, M. Li Hongzhi.

Filip, 30 ans, vit avec sa femme dans sa ville natale, Finspång, dans le sud de la Suède. Il est technicien en équipement dans une grande entreprise énergétique locale. Il est fort, élancé, de nature chaleureuse et très apprécié de sa famille et de ses amis. Tous savent que sa pratique du Falun Dafa l’a aidé à se débarrasser de la douleur et de problèmes qui le tourmentaient depuis des années. C’est une nouvelle vie qui a commencé pour lui depuis.

Filip a expliqué que la vie n’avait pas toujours été aussi douce. « L’année 2014 a été un tournant dans ma vie. Les mauvaises expériences que j’avais traversées avaient laissé mon corps en très mauvais état. J’étais en proie à des maladies et mon moral était au plus bas. J’avais l’impression que ma vie était sur le point de se terminer. En étudiant le miraculeux Zhuan Falun, j’ai finalement compris le véritable but de la vie. C’est un honneur et une chance que de pratiquer le Falun Dafa ! »

Les incertitudes de la vie

Benjamin de trois enfants, Filip est né dans une famille heureuse. Ses parents et ses frères et sœurs l’adoraient. La mère de Filip qui est chrétienne a toujours recherché la spiritualité, aussi les étagères de la maison familiale étaient elles remplies de toutes sortes de livres sur la façon de s’améliorer. Influencé par sa mère, son jeune esprit était rempli d’imagination et de curiosité pour la nature et l’univers.

Quand Filip avait trois ans, lui et sa mère ont été impliqués dans un accident. Filip s’est fracturé une jambe et a été hospitalisé pendant six semaines tandis que sa mère a souffert d’un coup du lapin. En raison des complications liées à la blessure, elle a pris sa retraite prématurément.

« Voir ma mère souffrir me rendait très triste. Après le divorce de mes parents, l’attitude indifférente de ma belle-mère a eu un impact considérable sur mon état physique et psychologique », a déclaré Filip. « Je n’avais que 12 ans quand j’ai goûté aux incertitudes de la vie. Je me demandais souvent : “Pourquoi les gens doivent-ils connaître de telles difficultés ?”

« Pour me changer les idées, je suis devenu accro aux jeux vidéo. Plus je jouais, plus je devenais dépendant. Je cherchais à fuir la réalité et à m’éloigner du chagrin, de l’indignation et de l’impuissance que je ressentais. J’ai finalement cessé d’interagir avec qui que ce soit. Je ne m’intéressais pas à ce qui se passait dans le monde extérieur », se souvient Filip.

Il jouait tellement que sa colonne vertébrale s’est déformée et que son dos et son cou lui faisaient mal. Non seulement cela a affecté ses études, mais son corps ne pouvait pas le supporter. Cependant, il ne pouvait pas s’empêcher de jouer à ces jeux.

Chercher en vain

À 19 ans, Filip s’est soudain rendu compte de la gravité de son addiction aux jeux. « Je ne faisais que gâcher ma vie. Je savais que je devais changer ma situation », a-t-il déclaré. Il a déménagé et a jeté ses jeux préférés ou les a donnés à d’autres. Il pensait que cela l’aiderait à se concentrer sur la recherche du véritable but de la vie et découvrir la vérité sur l’univers.

Plein d’intérêt et d’anticipation, Filip est allé d’un cours à l’autre et a dépensé pas mal d’argent. Il a recherché les soi-disant maîtres de qigong et a acheté de nombreux livres et DVD sur la psychologie.

Cependant, malgré ses recherches incessantes, non seulement Filip n’a rien obtenu, mais il a provoqué un grand désordre dans son corps. Le pire, c’est qu’il a même attiré de nombreux esprits inférieurs et il est devenu attaché sans qu’il le sache.

Les choses prennent un tournant

En un clin d’œil, 2013 était là. Filip, qui avait plus de 20 ans, était déprimé et sa condition physique ne cessait de décliner. Il sentait qu’il avait presque atteint sa limite mentale. Il a dit : « J’étais en proie à une myocardite, une folliculite, un poumon affaissé et de l’épuisement. La douleur liée aux maux de dos et de cou causés par les heures de jeu était toujours présente. J’avais l’impression que je pouvais m’arrêter de respirer à tout moment. Je ne pouvais plus aller travailler, j’ai donc pris un congé maladie et suis restée à la maison. Pendant très longtemps, je ne savais pas combien de temps encore je pourrais survivre. »

Alors que les choses semblaient ne pas pouvoir être pires, il a rencontré, apparemment par hasard, un pratiquant de Falun Dafa. Il a même réussi à obtenir un exemplaire du Zhuan Falun. En lisant le livre, Filip a eu une meilleure compréhension de Dafa et a estimé que l’enseignement était très bon. Après avoir commencé la pratique, la vie de Filip a pris un virage à 180 degrés.

« Je crois profondément que tout a été arrangé par le Maître. Le Maître m’a tiré des profondeurs du désespoir. Non seulement il m’a appris à être une personne sur la base du principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance, mais il m’a également protégé », a déclaré Filip. « Plus je lisais le Zhuan Falun, plus je voulais le lire. Dans ce livre, j’ai pu trouver les réponses à toutes les questions que je me posais sur la vie. En lisant le livre, j’ai compris ce qui est vraiment bien et ce qui est vraiment mal. J’ai nettoyé toutes ces mauvaises choses dans ma maison. Je me suis même débarrassé de mes mauvaises addictions telles que ma dépendance à l’alcool et aux jeux informatiques. »

Filip s’est senti très chanceux d’avoir pu obtenir Dafa. Sous la direction du Maître et de Dafa, il est revenu sur le droit chemin et a commencé sa nouvelle vie.

Filip fait le cinquième exercice de Falun Dafa, la méditation.

Le Maître est à mes côtés

Filip a dit que depuis son enfance, il avait tellement peur du noir et des fantômes qu’il avait du mal à s’endormir. « Une nuit, toutes sortes de visages effrayants sont soudain apparus devant mes yeux. Cette fois, je n’ai pas eu peur. Je me suis souvenu du Maître. J’ai continué à supplier le Maître dans mon cœur de me sauver et j’ai aussi récité les neuf mots (Falun Dafa est bon, Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon). Ces choses effrayantes ont vite disparu. » Filip a vraiment senti que le Maître était à ses côtés alors il a eu du courage.

Filip a dit que l’étude du livre et la pratique des exercices lui avaient redonné la santé. « Mon corps était léger quand je marchais et j’avais l’impression de flotter quand je courais. Maintenant, je me sens énergique et mon moral est au plus haut. C’est totalement différent de ce que je ressentais dans le passé. Je sais que c’est le résultat du fait que le Maître m’a aidé à nettoyer mon corps et à enlever les mauvaises choses que j’avais l’habitude d’avoir. J’ai réalisé que je n’avais plus besoin de consulter de médecins ni de consulter de thérapeutes. »

Parents et amis témoins de la bonté de Dafa

Peu de temps après s’être cultivé, il a commencé à pratiquer le Falun Dafa, le travail et la vie de Filip sont revenus à la normale. Sa vie est remplie de lumière et d’espoir. Peu après, il a également trouvé sa partenaire de vie. Sa femme est une personne bonne et gentille qui le soutient dans sa cultivation de Dafa. Elle aide même à faire connaître la vérité à d’autres.

Non seulement sa femme, mais la famille, les parents, les amis et les collègues de Filip ont tous personnellement été témoins des changements étonnants par lesquels il est passé. Tous étaient sincèrement heureux pour lui et aussi très impressionnés par les effets miraculeux et la bonté de Dafa.

La mère et le frère de Filip ont d’abord cru à tort la propagande que le Parti communiste chinois (PCC) diffusait sur Dafa. Ils ont maintenant compris qu’ils avaient été trompés par les mensonges du PCC. La mère de Filip a vu son fils changer et devenir calme et stable, plein de bonne volonté et débordant de bonne santé. Elle est très heureuse.

Son frère est particulièrement heureux de voir les changements positifs de Filip. Il adhère entièrement au principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance. Non seulement la sœur de Filip et son petit ami le soutiennent dans sa cultivation de Dafa, mais ils ont également signé la pétition manifestant leur soutien aux efforts des pratiquants de Falun Dafa pour mettre fin à la persécution du PCC.

Au travail, Filip se rappelle de regarder à l’intérieur lorsqu’il rencontre des conflits. Il écoute désormais les autres, pense aux autres avant lui-même. Son patron l’a complimenté en disant qu’après avoir commencé à pratiquer le Falun Dafa, il est devenu plus mature. Son patron a également dit : « Le Falun Dafa est une croyance, tout le monde a le droit de le pratiquer. »

Conclusion

« J’ai vraiment expérimenté le pouvoir miraculeux du Falun Dafa et la protection compatissante du Maître. Dafa m’a donné une énergie et une sagesse illimitées et m’a aidé à m’améliorer de manière générale, tant physiquement que mentalement. Aucun mot ne peut pleinement décrire ma gratitude infinie envers le Maître et Dafa. »

Filip a ajouté qu’au cours de cette nouvelle année, il allait se cultiver plus assidûment afin de pouvoir sauver davantage de gens et les aider à comprendre la nécessité de se tenir à distance du PCC. Il espère que toutes les bonnes personnes dans le monde se souviendront que « Falun Dafa est bon, Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon ».

Tous les articles, graphiques et contenus publiés sur Minghui.org sont protégés par les droits d’auteur. La reproduction non commerciale est autorisée, mais doit être accompagnée du titre de l’article et d’un lien vers l’article original.

Traduit de l’anglais