(Minghui.org) Depuis le début de la saison d’hiver 2022, tous les vendredis après-midi, les pratiquants de Falun Dafa suédois présentent le Falun Dafa (également appelé Falun Gong) au public à Mynttorget, à côté du Parlement à Stockholm. Ils ont dénoncé la persécution des pratiquants de Falun Gong par le Parti communiste chinois (PCC) en Chine et ont recueilli des signatures pour une pétition demandant la fin de la cruauté du PCC. Le public s’est montré très favorable aux efforts des pratiquants pour mettre fin à la persécution.

Présentation du Falun Gong et sensibilisation des gens
à la persécution de cette méthode par le PCC en Chine.

Les gens signent la pétition demandant la fin de la persécution.

Des enfants apprennent l’exercice de méditation du Falun Dafa.

« Vous êtes vertueux et vous réussirez sûrement »

Le 3 décembre, un jeune homme a lu attentivement toutes les informations sur les panneaux d’affichage. Il a exprimé son intérêt pour les exercices et a dit qu’il semblait avoir une affinité prédestinée avec le Falun Dafa. « Je suis né en 1996 et je vis dans une petite ville près de Göteborg. Je viens souvent à Stockholm. Chaque fois que je passe par cette vieille ville, j’ai presque toujours pu vous voir ici. Parfois, quand je ne vous vois pas, j’ai un peu de regret », a-t-il dit. Il a ajouté avec un sourire : « Je suis vraiment heureux de vous revoir aujourd’hui. »

Un jeune homme (à droite) de Göteborg s’informe sur le Falun Gong.

Le pratiquant lui a parlé de la pratique du Falun Dafa et du fait que les livres de Dafa pouvaient être téléchargés gratuitement sur Internet. Il lui a également dit que les pratiquants de Falun Dafa utilisent leur temps libre et leurs week-ends pour présenter le Falun Dafa aux gens. Ils sensibilisent également les gens à la cruelle persécution par le PCC et aux prélèvements dorganes sur les pratiquants vivants, approuvés par l’État. L’objectif d’expliquer les faits est de permettre à davantage de personnes de reconnaître la nature perverse du PCC, afin qu’elles ne soient pas trompées par ses mensonges.

Lorsqu’on a dit au jeune homme que les gens pouvaient apprendre gratuitement les exercices de Falun Dafa en ligne, il a rapidement pris une photo avec son téléphone portable de l’information sur le cours. Il a également exprimé son indignation face à la persécution du Falun Gong par le PCC et aux violations des droits de l’homme. « S’il vous plaît, dites à vos amis que vous devez persévérer. Vous êtes vertueux et vous réussirez. Je serai toujours à vos côtés et je soutiendrai vos efforts pour mettre fin à la persécution. »

« Cela n’est pas autorisé »

« Je m’appelle Kerstin, lorsque je vous ai rencontré près de la salle de concert samedi dernier, j’ai signé une pétition. Je sympathise avec vous et je vous soutiens. Le prélèvement d’organes sur des pratiquants vivants est choquant et difficile à croire. Le PCC prélève les organes des pratiquants vivants, il tue des gens, ce qui n’est pas autorisé par Dieu. Vous faites la bonne chose », a dit une habitante du quartier.

Kerstin (à gauche) s’est renseignée sur le point de pratique près du centre-ville.

Elle a dit qu’elle était touchée de savoir que les pratiquants de Falun Dafa offraient un enseignement gratuit. « Je suis intéressée par l’apprentissage du qigong, mais je n'ai jamais entendu parler d’exercices gratuits. Je dois essayer un si bel exercice. »

Puis elle s’est renseignée sur le point de pratique collective près du centre-ville. « Je dois me rendre sur le point de pratique pour apprendre les exercices en personne. Il est important d’avoir un champ énergétique », a-t-elle déclaré.

« Les pratiquants de Falun Gong font des choses étonnantes. Bien sûr, nous devons les soutenir ! »

Un vendredi après-midi, lorsqu’Alexander, un jeune homme originaire du Kazakhstan, est passé devant l’endroit où nous étions, il n’a pas hésité à signer la pétition. Lorsqu’un pratiquant lui a demandé s’il savait que le PCC persécutait les pratiquants de Falun Gong, il a répondu dans un chinois courant : « J’ai appris l’existence du Falun Gong et de sa persécution lorsque j’étais aux États-Unis. La persécution du Falun Gong par le PCC est trop cruelle. Je vous soutiens énormément. »

« Le PCC est la dictature la plus perverse et la plus barbare au monde », a ajouté Alexander, qui a accepté un exemplaire des Neuf commentaires sur le parti communiste, désireux d’en savoir plus sur l’histoire du PCC.

Alexander a dit qu’il admirait la persévérance des pratiquants de Falun Gong, qui sensibilisent le public à la persécution depuis plus de vingt ans. « Vous dénoncez sans relâche les crimes du PCC ici afin que davantage de personnes fassent comme moi et cessent de faire confiance au PCC. Il fait tout, y compris les prélèvements d’organes. Je peux le dire, c’est tout simplement trop odieux. Ce que vous faites est incroyable. Bien sûr, je veux vous soutenir », a-t-il dit.

Qu'est-ce que le Falun Dafa et pourquoi le PCC le persécute-t-il ?

Le Falun Dafa (également connu sous le nom de Falun Gong) a été présenté pour la première fois au public en 1992 par M. Li Hongzhi à Changchun, en Chine. Cette discipline spirituelle est maintenant pratiquée dans plus de 100 pays et régions du monde. Des millions de personnes ont adopté les enseignements basés sur le principe Authenticité-Bienveillance-Tolérance ainsi que sur cinq exercices doux, et ont constaté une amélioration de leur santé et de leur bien-être.

Jiang Zemin, ancien dirigeant du Parti communiste chinois (PCC), a perçu la popularité croissante de cette discipline spirituelle comme une menace pour l’idéologie athée du PCC et, le 20 juillet 1999, a émis un ordre interdisant cette méthode.

Sous la direction personnelle de Jiang, le PCC a créé le Bureau 610, une organisation de sécurité extralégale ayant le pouvoir d’outrepasser les systèmes policier et judiciaire et dont la seule fonction est d’orchestrer la persécution du Falun Dafa.

Au cours des vingt-trois dernières années, Minghui.org a confirmé la mort de milliers de pratiquants suite à la persécution. On pense que le nombre réel est beaucoup plus élevé. Beaucoup plus ont été emprisonnés et torturés en raison de leur croyance.

Il existe des preuves concrètes que le PCC organise le prélèvement des organes de pratiquants détenus, qui sont assassinés pour alimenter l’industrie de transplantations d’organes.

Tout le contenu publié sur ce site est protégé par les droits d’auteur de Minghui.org. Minghui produira des compilations de son contenu en ligne régulièrement et en des occasions spéciales.

Traduit de l’anglais