(Minghui.org) J’ai commencé à pratiquer le Falun Dafa en 1996 et je suis maintenant septuagénaire. La plupart des pratiquants dans notre région ont une soixantaine d'années, à l’exception de quelques personnes plus jeunes.

Il y a quelques jours, deux pratiquantes âgées dans notre région ont manifesté des symptômes de « karma de maladie ». L'une d'elles a plus de 80 ans et elle a été emmenée à l’hôpital par les membres de sa famille. Je suis allé la voir peu de temps après qu’elle ait reçu son congé. Les membres de sa famille m’ont dit de ne pas lui parler longtemps puisqu’« elle ne se souvenait de rien ». J’ai parlé avec elle pendant un petit moment, en l’encourageant à émettre la pensée droite et à marcher sur le chemin que Maître Li (Le fondateur de Dafa) a arrangé pour elle.

Je suis ensuite allé voir l’autre pratiquante qui est septuagénaire. Elle semblait être dans un bon état d'esprit et les membres de sa famille la soutenaient également dans sa pratique du Falun Dafa. Alors nous avons eu une assez longue conversation.

En partageant avec ces deux pratiquantes, j’ai remarqué quelques problèmes en commun parmi les pratiquants âgés. Le premier est qu’ils sont confus sur la raison pour laquelle ils présentent des symptômes de karma de maladie après avoir pratiqué le Falun Dafa pendant plus de 20 ans. L’autre problème est que lorsqu’ils rencontrent une telle tribulation, au lieu de penser à ce que le Maître nous a enseigné, ils se tournent vers les partages des compagnons de cultivation sur la façon de surmonter des tribulations similaires. Je voudrais partager certaines de mes compréhensions sur ces questions.

Pourquoi les pratiquants développent-ils du « karma de maladie » ?

Au sujet de la première question, nous savons qu’il y a eu des cas de non-pratiquants en phase terminale qui ont guéri en récitant sincèrement « Falun Dafa est bon, Authenticité-Bienveillance-Tolérance est bon ». La raison est que ces patients ont compris que Dafa est bon, alors le Maître et Dafa ont enlevé leur karma et ont guéri leurs maladies telles que le cancer.

Nous sommes des disciples de Dafa qui avons pratiqué depuis plus de 20 ans. Pourquoi faisons nous encore l’expérience d'un grave « karma de maladie » ? Je pense qu’une telle confusion est un problème très sérieux.

Au cours des premiers jours de cultivation, nous nous sommes tous sentis légers et en santé ; certains pratiquants ont complètement guéri de toutes leurs maladies, et d’autres ont développé des habiletés supranormales. Nous avons traversé ces étapes merveilleuses dans le passé. Pourquoi n’avons-nous pas de telles expériences à présent ?

Ma compréhension est que le Maître a séparé la partie de nous qui a bien cultivé de la partie de nous qui cultive encore. Nous cultivons vers le niveau de la surface où il y a du karma accumulé de nos vies passées depuis des dizaines de milliers d’années. Il pourrait paraître énorme et interférer avec notre pensée droite. En fait, il est là pour élever notre xinxing dans la cultivation.

Le Maître a dit :

« Nous parlons de s’élever intégralement, de se sublimer intégralement. » (« Deuxième leçon », Zhuan Falun)

Nous attendons tous de pouvoir achever notre cultivation comme un seul corps et de retourner dans chacun de nos paradis. C’est la réalisation de la plénitude parfaite. Ma compréhension est que ceux qui sont partis tôt du monde humain n’ont pas atteint la plénitude parfaite.

Le Falun Dafa est une cultivation de l’esprit et du corps, et la vie d’un pratiquant peut être prolongée durant le processus, et de nombreuses vies de pratiquants âgés ont aussi été prolongées pour la cultivation. Lorsqu’ils ont développé certains symptômes, les membres de leurs familles les ont emmenés à l’hôpital pour des traitements. Mais plusieurs sont décédés peu après. La raison était que leur vie a été prolongée pour la cultivation, et s’ils ont échoué à utiliser ce temps prolongé pour la cultivation et ce sont attachés à des conceptions humaines, il leur serait très difficile de s’en sortir dans des situations difficiles.

Souvent, nous sommes conscients de nos attachements et de nos conceptions tenaces qui viennent toutes de la gloire, des intérêts personnels et des sentiments humains, mais nous trouvons difficile de les admettre.

Ma compréhension est que chaque pratiquant serait testé dans une situation de vie ou de mort, ou qu’il aura même plus d’un test pareil. Dans une telle situation, nous devrions garder une forte pensée droite et regarder à l’intérieur. La destinée d’un pratiquant de Dafa est arrangée par le Maître.

Le Maître a dit :

« Que signifie “Entendre le Tao le matin, pouvoir mourir le soir” ? Cela signifie-t-il que si quelqu’un entend le Tao le matin, il mourra le soir ? Non. Ce que cela signifie, c'est que si j'entends le Tao le matin, je n’aurai pas peur même si je dois mourir le soir. Voilà le vrai sens. » (Enseignement du Fa à la conférence de Fa des assistants à Changchun)

Nous avons cultivé dans Dafa depuis une vingtaine d’années, alors de quoi avons-nous peur ? Comment traiter le « karma de maladie ? »

Il y a une pratiquante âgée dans notre région qui a plus de 80 ans et qui enseignait auparavant à l’université. Elle a écrit une lettre à ses enfants dans laquelle elle a dit quelque chose comme « Je suis une pratiquante de Dafa. Si je développe des symptômes physiques, ne m’emmenez pas à l’hôpital. Je suis une disciple de Dafa, et ma destinée est prise en charge par le Maître. Je ferai les choses selon les exigences du Fa et je vais m’occuper moi-même de mes affaires personnelles. »

Elle a donné un exemplaire de sa lettre à son fils et à sa fille, pour s’assurer qu’ils comprennent sa directive en avance pour les décisions médicales au cas où elle deviendrait invalide.

En tant que pratiquants de Dafa, nous devrions toujours regarder à l’intérieur en toutes circonstances et vérifier si nous n’avons pas assez bien fait dans notre cultivation. Nous devrions délaisser les conceptions humaines pour que les mains noires et les diables pourris n’aient pas d’excuses pour interférer avec nous. Nous devrions avoir 100 % foi dans le Maître et dans le Fa, et vraiment croire que notre pensée droite est puissante. Si nous pouvons tous faire cela, alors nous pourrons passer à travers n’importe quel test. Nous ne devrions pas gâcher notre chemin de cultivation à cause d’une fausse façon de penser, même pour seulement un moment.

Pour ce qui est de la deuxième question à savoir que certains pratiquants se tournent vers les articles de partages d’expériences pour une guidance au lieu de se concentrer sur l’étude du Fa lorsqu’ils ont des tribulations, ma compréhension personnelle est que les articles de partages nous donnent une façon de voir comment les autres pratiquants cultivent, comment ils passent à travers les épreuves et comment ils font bien les trois choses requises pour les disciples de Dafa, pour que nous puissions tirer des leçons qui nous aident à nous élever plus rapidement et pour nous garder dans l'avancement de la rectification de Fa.

En tant que pratiquants de Dafa, lorsque nous rencontrons des problèmes, nous devrions toujours penser à ce que sont les principes du Fa et à ce que le Maître nous a enseigné, et comment nous devrions traiter la situation avec l’esprit d’un pratiquant de Dafa. Si nous copions toujours ce que les autres pratiquants ont fait dans des situations similaires, ce n’est pas la cultivation et il n’y aura pas de réelle élévation en nous.

Les articles de partages d’expériences ne sont pas le Fa, et nous devrions être très lucides et toujours examiner nos pensées et nos actions par rapport aux principes du Fa, et savoir comment bien marcher sur notre propre chemin. Si nous continuons à échouer aux tests dans notre cultivation, nous pourrions ruiner notre chemin de cultivation, ou même aller dans la mauvaise direction. C’est une question très sérieuse.

Avoir foi dans le Fa

Un bon nombre de nos pratiquants âgés locaux sont décédés au cours des dernières années et cela a aussi eu un effet sur d’autres pratiquants âgés autour d’eux. Le point principal est que l’on doit regarder les choses du point de vue d’un pratiquant de longue date et que l’on doit changer nos conceptions humaines. C’est aussi la question d’avoir entièrement foi dans le Maître et dans Dafa.

Prenons comme exemple une pratiquante dans notre groupe d’étude du Fa. Elle a une soixantaine d'années. Un soir, elle a soudain eu les symptômes d’un infarctus du myocarde et elle a eu l'impression qu'elle allait mourir. À ce moment-là, elle a pensé qu’elle est une pratiquante de Dafa et qu’elle vivait un test de vie ou de mort. Elle était déterminée à se mesurer aux exigences du Fa et de laisser tout le reste à la décision du Maître. Elle a commencé la méditation assise. Elle l’a faite pendant 40 minutes. Elle est demeurée calme alors que son pyjama était tout mouillé par la sueur froide. Ensuite, elle s’est sentie légère et bien. Le lendemain, elle se sentait normale et elle est allée au travail comme d’habitude.

Lorsque les membres de sa famille ont entendu parler de cela, ils se sont inquiétés de son état de santé et l’ont emmenée à l’hôpital à Pékin pour une vérification. Les cardiologues là-bas ont tous été troublés lorsqu’ils ont vu ce qui était arrivé à son cœur : l'un des principaux vaisseaux sanguins dans son cœur était complètement bouché, mais un capillaire à côté s’était élargi et avait remplacé le vaisseau bouché. Les médecins ont dit que si elle se sentait bien, il n’y avait pas de besoin de traitement. Tous les médecins et les membres de sa famille pensaient que ce qui était arrivé à son cœur était miraculeux.

Il est crucial d’avoir une foi solide et vertueuse dans le Maître et Dafa en toutes circonstances. Nous devrions toujours écouter ce que le Maître nous a dit et toujours suivre le Maître. C’est l’expérience que j’ai apprise lorsque j’ai traversé moi-même le test de vie et de mort du karma de maladie.

Ce qui précède n'est que ma compréhension personnelle. Je vous prie de bien vouloir signaler tout élément inapproprié dans ce partage.

Tout le contenu publié sur ce site est protégé par les droits d'auteur de Minghui.org. Minghui produira des compilations de son contenu en ligne régulièrement et en des occasions spéciales.

Traduit de l’anglais