(Minghui.org) Après avoir condamné une habitante de Shanghai à une peine de neuf ans et demi de prison parce qu’elle diffusait sur les médias sociaux des informations sur le Falun Gong, un tribunal de la ville de Luoyang, dans la province du Henan, a récemment condamné à neuf ans de prison une femme de la ville de Wuhan, dans la province du Hubei, pour avoir également sensibilisé le public en ligne à la persécution du Falun Gong.

Le Falun Gong, également connu sous le nom de Falun Dafa, est une discipline méditative et spirituelle ancestrale que le régime communiste chinois persécute depuis 1999.

Mme Zhang Xia, 53 ans, elle-même ancienne policière, a été arrêtée chez elle le matin du 28 février 2021 par des agents de Luoyang, à environ 560 km de Wuhan. Les policiers ont fouillé son domicile sans montrer leur carte d’identité ou un mandat de perquisition. Le 3 mars, le centre de détention de la ville de Luoyang a été contraint d’accepter Mme Zhang, après avoir rejeté son admission à trois reprises. Le 8 avril 2021, le poste de police de Jianxi, à Luoyang, l’a officiellement arrêtée.

Afin de piéger Mme Zhang, la police de Luoyang est retournée à Wuhan et a tenté de forcer ses parents à enregistrer une vidéo pour persuader Mme Zhang de plaider coupable.

Le 21 juin 2022, Mme Zhang a été jugée par le tribunal du district de Jianxi et a été condamnée à neuf ans de prison et à une amende de 30 000 yuans pour « promotion d’une secte au moyen d’un réseau de communication ». Le juge chargé de l’affaire était Li Yongshun et il avait deux juges assistants, Li Lianqun et Chen Xiuhua.

Le 29 juin 2022, Mme Zhang a fait appel auprès du tribunal intermédiaire de la ville de Luoyang. Elle attend toujours la décision du tribunal au moment de la rédaction de cet article.

Avant sa dernière condamnation, Mme Zhang a été détenue pendant quinze jours lorsqu’elle a été arrêtée le 29 avril 2014 pour avoir distribué des documents sur le Falun Gong. Le 23 mai, elle a ensuite été emmenée dans un centre de lavage de cerveau et licenciée par le poste de police du district de Jiang’an.

Depuis 2019, la police du Henan a parcouru le pays et arrêté plusieurs pratiquants pour avoir diffusé des informations en ligne sur la persécution du Falun Gong.

En plus de Mme Zhang, Mme Dai Zhiying, de Shanghai, a été condamnée à neuf ans et demi de prison. Trois autres pratiquants, Mme Fu Nijuan de la ville de Zhijiang, dans la province du Hubei, M. Li Fuchun de Pékin et M. Wu Jiajian de la ville de Laixi, dans la province du Shandong, ont également été arrêtés par la police de Luoyang entre octobre et novembre 2020. Ils attendent maintenant d’être jugés par le tribunal du district de Jianxi, après avoir été inculpés par le procureur Wu Jiangyang du parquet du district de Jianxi le 25 avril 2021.

Voir aussi :

Après huit ans de prison, une habitante de Shanghai condamnée à neuf ans et demi supplémentaires par un tribunal d’une autre province

Quatre habitantes de Chongqing condamnées dans la province du Henan

Un habitant de la province du Hebei est poursuivi dans la province du Henan pour avoir publié des informations sur WeChat

Tous les contenus publiés sur ce site sont protégés par les droits d’auteur de Minghui.org. Minghui produira des compilations de son contenu en ligne régulièrement et en des occasions spéciales.

Traduit de l’anglais