(Minghui.org) D’après les enseignements du Maître, je réalise que les pratiquants ont de grandes responsabilités. Mais comment pouvons-nous bien faire pour sauver les gens ?

Je venais juste de commencer à pratiquer lorsque ma femme a été détenue dans un camp de travaux forcés. Il n’y avait pas de pratiquants locaux pour m’aider. J’ai donc commencé à lire beaucoup les enseignements et à mémoriser Hong Yin. Le Fa m’a constamment élevé. J’ai compris comment passer à l’étape suivante. Je voulais sortir pour clarifier la vérité et sauver les gens, bien suivre mon chemin de cultivation et être à la hauteur de ma mission.

De nos jours, la plupart des gens jugent les autres sur leur apparence. Afin de mieux clarifier la vérité, j’essaie de donner aux gens une bonne première impression en m’habillant proprement, en les saluant avec le sourire et en étant courtois. J’essaie d’expliquer les choses aussi clairement que possible pour que chaque personne avec qui je parle comprenne et accepte vraiment la vérité. Je sais que chaque personne dans le monde a été un parent du Maître à un moment donné de l’histoire, alors je veux sauver tout le monde.

J’ai clarifié la vérité sur les marchés, dans les champs, dans les villages et dans les rues. Je parle à tous ceux que je rencontre et j’essaie de ne manquer personne. Je conduis ma moto et je parcours jusqu’à 25 km. Parfois, je peux aider plus de 30 personnes à se retirer du Parti communiste chinois (PCC) et de ses organisations affiliées.

J’ai réalisé que pour bien clarifier la vérité et sauver les gens, nous devons bien étudier le Fa. Notre capacité à sauver quelqu’un n’est pas due à la qualité de notre discours, c’est le Fa qui sauve vraiment les gens. Lorsque nous étudions bien le Fa, quelle que soit la situation, le Fa apparaîtra dans notre esprit et nous donnera la sagesse.

« Je donnerai de l’argent à votre groupe »

J’ai clarifié la vérité à une dame âgée au marché. Je l’ai d’abord saluée : « Bonjour Madame, achetez-vous des légumes ? » Elle a répondu : « Oui. Ensuite, je dois préparer le déjeuner et m’occuper des enfants. On dirait que les personnes âgées comme nous ont beaucoup à faire de nos jours. » J’ai dit : « C’est vrai. De nos jours, les enfants sont pris en charge par les grands-parents, qui dépensent leur argent et font tout le travail difficile : cuisine, lessive, emmener les enfants à l’école, tout. Nous devons travailler dur du matin au soir. Dans le passé, les jeunes s’occupaient des parents âgés. Mais aujourd’hui, c’est le contraire, ils se lèvent tard et attendent que le dîner soit prêt quand ils rentrent du travail. Ils ne s’occupent même pas de leurs propres enfants. » Elle a répondu : « Exactement, le monde a changé. » Je lui ai dit que tout cela était dû au fait que le PCC avait détruit les valeurs traditionnelles, et que le Falun Dafa était là pour faire revivre la culture traditionnelle de l’humanité et sauver les gens. Je lui ai raconté quelques histoires sur le Falun Dafa et comment il enseigne aux gens à être bons et que les bonnes actions sont récompensées. Elle a écouté attentivement et était d’accord avec ce que je disais. Elle s’est ensuite retirée avec joie des organisations affiliées au PCC.

Lorsque je lui ai donné des brochures, elle m’a demandé qui les avait payées. J’ai répondu : « Les pratiquants utilisent leurs économies pour les imprimer. » Elle était très émue et a dit : « Vous avez tous travaillé si dur pour venir sauver les gens, et vous devez payer vous-même l’impression ? Je vais vous donner de l’argent ! » J’ai dit : « Je ne peux pas prendre votre argent, mais je vous remercie beaucoup pour votre gentillesse. Votre pensée pour soutenir Dafa est très précieuse. Le Ciel surveille tout ! Vous et votre famille serez bénies ! »

Elle a dit que son mari croit aussi que Dafa est bon et s’est retiré du PCC. Il travaille dans une banque et n’accepte pas les pots-de-vin. J’ai dit : « C’est vraiment étonnant ! Dans la Chine d’aujourd’hui, combien de fonctionnaires ne sont pas corrompus ? Votre famille va sûrement survivre paisiblement aux catastrophes. » Elle m’a répondu avec joie : « Merci pour vos bons mots ! C’est en effet vrai que tout se passe très bien dans ma famille. »

Le maçon a finalement compris la vérité

J’ai rencontré un maçon au marché. Lorsque je lui ai expliqué la vérité, il m’a demandé sans ambages : « Combien allez-vous me payer ? Je ne crois en rien. Je ne crois qu’en l’argent. » Il a également dit de très mauvaises choses sur Dafa. Je n’avais aucun sentiment négatif à son égard. Je savais qu’il était trompé par les mensonges du PCC, et je lui ai calmement et lentement clarifié la vérité pendant plus d’une demi-heure. Mais il n’a toujours pas changé d’avis. Dans mon cœur, je n’ai pas abandonné. Je me suis dit que si je pouvais le rencontrer à l’avenir, je lui parlerais à nouveau.

Quelques jours plus tard, je l’ai effectivement rencontré à nouveau. J’ai saisi l’occasion de lui parler, mais il ne voulait pas parler et est parti en vitesse. Je me suis dit que si j’avais une autre chance de le rencontrer, je lui parlerais certainement. Et bien sûr, je l’ai rencontré une troisième fois. Je me suis dit : « C’est une personne prédestinée, et je dois la sauver. » J’ai récité en silence le poème du Maître :

« Les disciples du Fa marchent dans ce monde, apportant la compassion

Avec des pensées bienveillantes ils sauvent les gens et éliminent le spectre pervers » (Remué par la réflexion, Hong Yin IV)

J’ai demandé à Maître de m’aider. J’ai salué l’homme avec un sourire : « Nous avons vraiment une affinité prédestinée ! Nous nous sommes rencontrés trois fois. Ayons une bonne conversation aujourd’hui. » Cette fois, il n’était pas pressé et n’est pas parti. J’ai dit : « Vous avez dit que le Falun Dafa ne gagnera pas la bataille. Mais le Falun Dafa ne se bat pas pour le pouvoir ou le profit. Ce sont tous des mensonges inventés par le PCC afin de persécuter le Falun Dafa. Ils mentent pour tromper les gens. Aussi vieux que vous soyez, vous avez vu tout ce que le PCC a fait. Pensez à ses nombreux mouvements politiques.

« Le PCC a d’abord répandu des rumeurs, des mensonges, a incité à la haine, puis a supprimé ses cibles de façon “justifiée”. Le Falun Dafa enseigne aux gens à accorder de l’importance à la vertu et à être gentils. L’argent n’est pas tout, être moral est le plus important. Les personnes sans moralité n’auront rien dans leur vie future mais, avec la vertu, elles peuvent devenir de hauts fonctionnaires et être riches. Le Falun Dafa n’est pas en compétition avec le PCC pour le pouvoir. Il est là pour sauver les gens. Le Falun Dafa ne force personne à accepter quoi que ce soit. C’est à chaque individu de croire ou non ce que nous disons. »

Je lui ai raconté de nombreuses histoires sur des personnes croyant au divin et recevant ensuite des bénédictions. À la fin, je lui ai dit très sérieusement : « Beaucoup de choses dans votre esprit ont été instillées à dessein par le PCC pervers. Ils vous trompent. S’il vous plaît, réveillez-vous ! »

À la fin, il a finalement compris la vérité et a utilisé son vrai nom pour se retirer du PCC et de ses organisations affiliées.

Grâce à cela, j’ai compris que tant que nous avons un cœur pur pour vraiment sauver les gens et que nous n’abandonnons pas facilement, plus de gens seront sauvés et c’est exactement ce que le Maître veut.

Ne pas rechercher le nombre ou la vitesse

Nous devons constamment réfléchir à la manière de parler à différents types de personnes afin qu’elles puissent accepter la vérité. Nous ne pouvons pas non plus rechercher le nombre ou la vitesse. Nous devons laisser les gens comprendre la vérité et l’accepter dans leur cœur.

J’ai rencontré un fonctionnaire du gouvernement à la retraite et lui ai expliqué la vérité. Il n’a rien dit. Je lui ai donné un exemplaire des Neuf commentaires sur le parti communiste et lui ai dit : « Quand vous en aurez l’occasion, jetez un coup d’œil à ce livre. De nombreuses personnes célèbres l’ont qualifié de livre miraculeux. Voyez si ce qu’il dit a du sens pour vous. » Il l’a pris. Je n’ai rien dit d’autre.

Quand je l’ai revu, je lui ai demandé : « Avez-vous lu le livre ? Qu’en pensez-vous ? » Il a répondu : « Ce qui y est dit est vrai, et il y a encore plus de choses dont il ne parle pas. Le PCC a tout simplement trop de scandales. » J’ai dit : « Dans l’histoire, les dynasties vont et viennent. Les personnes au pouvoir veulent toujours que leur règne se poursuive pour toujours, mais cela n’arrive jamais car ce n’est pas déterminé par les êtres humains. Nous devons respecter la volonté du Ciel. Le Ciel détruira le PCC et c’est ce qui est sur le point de se produire. Les gens ne peuvent être en sécurité que lorsqu’ils se retirent du PCC et de ses organisations affiliées. » Il a compris les faits et a accepté avec joie de se retirer du PCC.

Les gens parlent en faveur de Dafa

Un homme de notre faubourg est un artiste de talent. Quand je lui ai clarifié la vérité, il a compris et s’est retiré du PCC et de ses organisations affiliées. Il s’est vraiment senti mal après avoir compris à quel point les pratiquants étaient persécutés par le PCC. Il a pris un train pour un voyage d’affaires, un passager a été découvert par la police comme étant un pratiquant de Falun Dafa. Lorsque l’un des agents a commencé à battre brutalement le pratiquant, il s’est levé et a crié : « Quelle loi a-t-il violée pour que vous puissiez le battre comme ça ? Pensez-vous que ce pays n’a pas de lois ? Vous pouvez battre les gens comme bon vous semble ?! » L’agent s’est immédiatement arrêté.

Aider les gens à se retirer du PCC pendant leur détention

Je m’occupais de mon petit-fils dans un autre faubourg. Lorsque je suis sorti pour clarifier la vérité, j’ai été signalé, arrêté et détenu pendant quinze jours. Le centre de détention était très grand et de nombreuses personnes y étaient incarcérées. Peu importe où je suis, je sais que je dois sauver des gens.

Des gens ne cessaient d’entrer et de sortir de ma cellule. Je parlais à chacun d’eux. Je les ai encouragés à corriger leurs erreurs et à devenir de meilleures personnes. Je leur ai dit sincèrement que tant qu’ils croiraient en Dafa et deviendraient de meilleures personnes, ils auraient certainement un avenir brillant. Ils m’ont tous respecté et apprécié. Certains d’entre eux m’ont demandé mon numéro de téléphone et m’ont dit qu’ils voulaient que je leur montre comment pratiquer le Falun Dafa.

J’ai été détenu illégalement pendant quinze jours et j’ai parlé à toutes les personnes avec lesquelles j’ai été en contact. Plus de 50 personnes se sont retirées du PCC et de ses organisations affiliées. Je n’avais ni papier ni stylo, alors j’ai mémorisé tous leurs noms. Je les ai écrits dès que je suis rentré chez moi. Cela m’aurait été impossible avant de pratiquer Dafa, car ma mémoire était très faible. Mais après avoir pratiqué Dafa, ma santé s’est énormément améliorée et ma mémoire est devenue bien meilleure. Je suis si reconnaissant du fond du cœur envers le Maître. Merci de m’avoir donné la sagesse et des capacités.

Peu importe le temps qu’il me reste, je continuerai à remplir ma mission. Je m’efforcerai de sauver autant de personnes que possible, afin d’être digne de l’honneur et du titre que nous a accordés le Maître.

Tout le contenu publié sur ce site est protégé par les droits d’auteur de Minghui.org. Minghui produira des compilations de son contenu en ligne régulièrement et en des occasions spéciales.

Traduit de l’anglais