(Minghui.org)

Nom : Liu Yunxiang

Nom chinois : 刘运祥

Sexe : masculin

Âge : 75 ans

Ville : Hailin

Province : Heilongjiang

Profession : Développeur de produits

Date du décès : octobre 2022

Date de la dernière arrestation : juillet 2022

Lieu de détention le plus récent : Centre de détention de la ville de Hailin

Minghui.org a récemment confirmé que M. Liu Yunxiang, de la ville de Hailin, province du Heilongjiang, est décédé au centre de détention de la ville de Hailin à la mi-octobre 2022, trois mois après avoir été arrêté pour sa pratique du Falun Gong, une discipline spirituelle que le régime communiste chinois persécute depuis 1999.

M. Liu a été arrêté lors d’une descente policière le 11 juillet 2022. Quatorze autres pratiquants ont également été arrêtés le même jour tôt le matin et leurs domiciles ont été saccagés. Sa femme n’est pas encore informée de sa mort et espère toujours son retour. Les détails de son décès n’étaient pas connus au moment de la rédaction.

Persécution passée

M. Liu travaillait dans le développement de produits avant d’être licencié en 1995. Il a acheté un tricycle et gagnait sa vie en offrant des courses. Des années de travail acharné ont nui à sa santé, en particulier à ses articulations. En plus de l’hyperplasie osseuse cervicale, d’une hernie discale lombaire et de la polyarthrite rhumatoïde, il a également été aux prises avec une trachéite et des fièvres fréquentes.

Lors d’une visite à l’hôpital, un médecin lui a recommandé de pratiquer le Falun Gong. Il a rejoint un point de pratique en mars 1997 et a rapidement recouvré la santé.

Après que le régime communiste a ordonné la persécution en 1999, M. Liu a été arrêté à plusieurs reprises et condamné à une peine de quatre ans en 2010 pour avoir défendu sa croyance.

Il a été arrêté pour la première fois en 2000 lorsqu’il s’est rendu à Pékin pour réclamer le droit de pratiquer le Falun Gong. Après qu’il a été ramené à Hailin, la police locale a continué à le harceler.

Pour avoir posé des affiches de Falun Gong et distribué des brochures, M. Liu a été de nouveau arrêté en 2006 et détenu pendant quinze jours. Son domicile a également été saccagé.

Son arrestation suivante a eu lieu le 21 mai 2010, après que la police a fait irruption chez lui en escaladant un mur. Ses livres de Falun Gong, ses ordinateurs, son imprimante, son graveur de DVD, sa plastifieuse, son coupe-papier et ses disques vierges ont été confisqués. Même le thé que son fils lui a acheté n’a pas été épargné.

Le 16 août 2010, les procureurs Ma Jinqun et Zeng Hongyan, du parquet de la ville de Hailin ont inculpé M. Liu. Il a été accusé d’avoir « sapé l’application de la loi avec une organisation sectaire », un prétexte communément utilisé pour criminaliser le Falun Gong.

Le 23 septembre, M. Liu a comparu devant le tribunal municipal de Hailin. Il a soutenu qu’il n’avait violé aucune loi en pratiquant le Falun Gong, mais les juges Bi Xu, Liu Lijun et Jiang Xinkun ne lui ont pas permis de parler. Ils sont passés par les formalités du procès avant de le condamner à une peine de quatre ans.

Yang Danpei, le secrétaire politique du Bureau de la sécurité intérieure de la ville de Mudanjiang, s’est rendu au centre de détention local en octobre 2010 et a tenté de forcer M. Liu à fournir des informations sur d’autres pratiquants de Falun Gong. Comme il refusait d’obtempérer, Yang l’a menacé en disant : « Tu es si vieux et si têtu ! Nous te redresserons dans la prison de Mudanjiang ! »

Après que la cour intermédiaire de la ville de Mudanjiang a rejeté l’appel de M. Liu et décidé de confirmer son verdict initial, il a été transféré à la prison de Mudanjiang le 26 janvier 2011.

Dans la prison, les criminels purgeant des peines à perpétuité pour meurtre ont été incités par les gardiens à torturer les pratiquants de Falun Gong en échange d’une réduction de peine. Certains ont été récompensés pour leur « excellente performance » dans leur torture de M. Liu.

M. Liu ne pouvait pas se rappeler combien de jours il avait été battu, privé de sommeil ou forcé à se tenir debout du matin au soir. Ses jambes étaient constamment enflées à cause des longues heures passées debout. De plus, les détenus l’ont également forcé à prendre des substances inconnues, et ils aussi versé de l’eau froide sur lui, avant d’ouvrir la fenêtre pour lui donner froid.

La torture a causé des douleurs systémiques à M. Liu et a altéré la circulation sanguine dans ses jambes, qui sont devenues noires. Il a également commencé à avoir des difficultés à parler.

Parce que M. Liu a déposé une plainte pénale contre Jiang Zemin, l’ancien chef du régime communiste qui a ordonné la persécution, il a de nouveau été arrêté le 3 novembre 2015 et détenu au centre de détention de la ville de Hailin pendant quinze jours.

Voir aussi :

Le pratiquant M. Liu Yunxiang de la ville de Hailin, province du Heilongjiang, condamné à quatre ans de prison

Tout le contenu publié sur ce site est protégé par les droits d’auteur de Minghui.org. Minghui produira des compilations de son contenu en ligne régulièrement et en des occasions spéciales.

Traduit de l’anglais